Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Honey's presentation [U.C]

Aller en bas 
AuteurMessage
Chiara Mac Leold

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Honey's presentation [U.C]   Mer 9 Juil - 20:32

Fiche 1 :

01 : can't stand you now.

  • Nom : Mac Leold. Et voilà un nom tout sauf banal. Née d'une famille plus que grandiose, avec un nom qui n'est inconnu de personne à Londres. Chiara est honorée de le porter bien que celle-ci ne soit pas éternellement dévouée à cette famille. En effet, elle ne voue pas une haine sans égale aux Nicolaevitch, bien que si elle en croise un légèrement trop fier ou trop arrogant, elle ne va certainement pas se priver de le remettre à sa place. Habituellement douce et sans problèmes, ce n'est pas parce qu'elle est une Mac Leold qu'elle se décidera enfin à lancer des pierres de l'autre côté. Pourtant, ça lui arrive quelques fois de se laisser prendre aux jeu des familles qui se haïssent, un peu comme dans Roméo et Juliette.
  • Prénom(s) : Chiara est un prénom qui lui va bien et qu'elle apprécie particulièrement. En effet, elle le trouve original et elle aime bien ce qui sort de l'ordinaire.
  • Surnom(s) : "Honey" par quelques uns de ses amis ou "Princesse" par son père, elle accumule les surnoms sans liens avec son prénom ou son nom de famille. Pourtant, elle les aime par-dessus tout et ne s'en lassera jamais.
  • Date de naissance, âge : 21 mai, 21 ans. Née au printemps, Chiara a toujours adoré la saison nouvelle et elle ne se prive pas de faire des promenades dans la nature quand bon lui semble.
  • Pays d'origine : Italie, Milan.
  • Famille : La famille de Chiara se compose de son père, un homme véritablement austère qui aime sa fille plus que tout, mais qui semble parfois avoir du mal à le montrer. Fier et hautain, il est le dominateur par excellence et l'homme d'âge mur le plus convoité sans doute en Italie. Âgé de cinquante-six ans, cheveux poivre et sel qui lui donnent une allure de George Clooney, nombreuses sont les femmes qui s'entichent de lui, peu importe leur âge. Elles ont beau savoir qu'il est marié, qu'il a une fille et qu'il tient à sa vie de famille, malgré tout, ça ne semble pas avoir grande importance à leurs yeux. Il a déjà, d'ailleurs, trompé sa femme plusieurs fois sous les yeux impuissants de Chiara qui ne pouvait pas dire grand chose pour sa défense. Elle avait beau aimer sa mère, elle comprenait que son père ne pouvait pas demeurer éternellement seul. Quand vous décidez de partir à la conquête du monde et que vous laissez derrière vous le plus bel homme d'Italie, il faut vous attendre à ce qu'il se contente dans les bras d'une autre. Telle était sa devise. Après tout, Chiara n'appréciait pas vraiment le départ furtif de sa mère il y déjà quatre ans de cela. À dix-sept ans, elle aurait eu besoin d'elle, mais elle était malheureusement absente.Son père, un grand directeur d'ateilier de stylistes, le plus grand sans doute, n'avait jamais vraiment eu le goût pour l'aventure alors que sa mère, artiste dans l'âme, rêvait de parcourir le monde afin de peindre toutes sortes de paysages. Elle avait un réel talent et Chiara ne pouvait pas vraiment lui en vouloir de les avoir abandonné. Sa famille, sans doute l'une des plus riches de Milan et même d'Italie toute entière,est respectée et crainte et les gens osaient à peine parler à Chiara de peur de la savoir comme son père. Elle dut donc prouver que ce n'était pas vraiment le cas. Son père pouvait se montrer abject avec les familles au nom méprisé telles les Nicolaevitch et le sang importait pour lui plus que n'importe quoi d'autre sans doute. N'empêche que malgré tout, il fut un père aimant lorsque Chiara était toute jeune. Depuis un certain temps, par contre, il trouve sa fille un peu trop douce, pas assez Mac Leold. Il tente de la pousser à vraiment choisir son camp et Chiara, loin de se douter que son père l'aime plus que tout au monde, serait prète à parier qu'il pourrait la renier si jamais elle se décidait à demeurer plutôt neutre.
______________

03 : whatever people say i am, that's what i'm not.
Passons à l'aspect psychologique de votre personnage et ses goûts personnels. Nous n'exigeons pas de portrait psychologique ultra précis, simplement les grands traits du caractère de votre personnage. Vous aurez tout le temps d'étayer son caractère pendant vos RPs.

Les plus grandes qualités de votre personnage :
Sa joie de vivre est sans contestation la plus grande qualité de la jeune femme. Toujours souriante et énergique, on ne s'ennuie jamais avec elle puisqu'elle a toujours dix mille choses à dire et encore plus de choses à faire. Elle n'est pas difficile à vivre, puisqu'elle est plutôt patiente, habituellement. Elle n'est pas du genre jalouse, mais elle affirme qu'il y a toujours des limites à tout. Persévérante, elle tient son bout jusqu'à ce qu'elle gagne. Elle est très optimiste et tente de voir sans cesse les bons côtés plutôt que les mauvais. Elle est très sociable et s'entend à merveille avec la plupart des gens, bien qu'elle ne puisse pas en sentir quelques uns. Elle est de nature plutôt douce et demeure sereine la plupart du temps. On pourrait croire qu'il n'y a pas grand chose qui l'agace même si les pressions qu'exercent son père sur elle l'étouffent. Elle n'est pas vraiment du genre à parler beaucoup d'elle et demeure quand même assez secrète, malgré tout. Elle n'a pas peur de ce que les gens peuvent penser d'elle, mais ce que son père pense d'elle est extrèmement important pour la jeune femme. Elle ne veut jamais lui déplaire, en tant que fille unique, elle affirme que c'est un devoir de devenir quelqu'un qui fera la fierté de ses parents. Elle garde donc cela en mémoire, mais elle compte également s'amuser puisqu'elle sait que son père a peu de chances de tomber sur elle en train de danser sur une table, saoule comme jamais!

Les plus grands défauts de votre personnage :
Le sarcasme est bien entendu un défaut qui caractérise la jeune femme lorsqu'elle est en compagnie de gens peu recommandables, disons-le comme ça. Elle est jolie et elle le sait. Elle n'hésite donc pas à utiliser ses atouts de temps en temps pour obtenir ce qu'elle veut. Elle a beau avoir d'étonnantes qualités, la demoiselle n'en demeure pas moins gâtée et elle aime bien avoir ce qu'elle veut. Elle est habituée à la richesse, ce qui ne fait pas d'elle une fille superficielle pour autant. Elle peut s'avérer être une vraie garce lorsque ça ne fait pas son affaire. En effet, elle ne se laisse pas du tout marcher sur les pieds et si vous l'énervez un temps soit peu, vous le saurez vraisemblablement. Les mots sont sa plus grande facilité et elle est au courant qu'ils peuvent faire beaucoup de mal. C'est pourquoi lle les utilise à bon escient même si parfois, elle peut tourner sa langue dans sa bouche avant de parler afin d'éviter une réplique cinglante. Ce n'est pas vraiment son genre de faire ça puisqu'elle est extrèmement impulsive. Ce qu'elle pense, elle le dit habituellement, même si c'est blessant. Elle ne pense pas souvent avant d'agir et peut parfois commettre des actes irréparables ou qu'elle regrette par après. Elle sait bien que c'est impossible de revenir en arrière, mais elle ne peut pas s'empêcher d'agir par instinct sans rarement penser aux conséquences. Elle aime parfois un peu trop faire la fête, étant invitée dans la majeure partie de celles-ci. L'alcool, la danse, les mecs, font partie de son quotidien malgré tout.

Les choses indispensables pour votre personnage : Elle possède beaucoup de choses inutiles, mais il y a tout de même quelques trucs qui lui plaisent plus que d'autres. Elle a une pince à cheveux qui a appartenu à sa grand mère du côté paternel et elle y tient beaucoup, c'est comme un cadeau d'adieu, un souvenir impossible à oublier. Elle a également une photo d'elle avec sa mère et son père, tout souriants, alors que la petite fille sur la photo devait avoir neuf ans. Déjà, à cet âge, on savait qu'elle deviendrait une grande beauté. Sa famille unie est une chose qui compte beaucoup pour elle et malgré l'infidélité de son père, elle sait qu'il aime encore sa mère lorsqu'elle le voit donner un baiser sur leur photo de mariage le soir. Elle a quelques lettres écrites par sa mère au cours de ses périples et elle els garde secrètement dans un petit coffre en bois au fondde sa commode.
______________

04 : i'll keep you my dirty little secret.
Chiara a déjà fait de la boxe plus jeune et rares sont ceux qui le savent. En fait, pour elle, c'était un truc plutôt idiot et elle ne voulait pas se faire traiter de garçon manqué à cause de ça. Elle était tout de même plutôt douée, mais elle doit avouer que ça ne lui manque pas du tout! Ce que son père pense d'elle est sans doute le plus important pour la demoiselle qui arrive facilement à vivre avec l'opinion des autres, habituellement. Cependant, elle voudrait être parfaite, mais elle sait bien que c'est impossible et que personne ne l'est. Elle parle couramment italien et anglais, mais elle sait également se débrouiller en espagnol, en français et en allemand. Elle a d'ailleurs appris l'allemand en regardant dans des livres et en écoutant quelques émissions parfois. Elle a une passion pour la guitare et rêverait d'apprendre un jour à en jouer. Elle croit encore aux coups de foudre et aux histoires qui se terminent comme dans Blanche Neige et dans Cendrillon. Elle a été déçue en amour, quelques fois, mais elle croit encore au prince charmant, même si tout le monde lui dit que c'est stupide et que ce n'est pas comme ça qu'elle rencontrera l'âme soeur.
______________

05 : en plus.

  • Où avez-vous découvert ce forum ? Avec The ecstasy of gold
  • Célébrité sur votre avatar : La charmante Alessandra Ambrosio
  • Vous considérez-vous comme un(e) bon(ne) rpgiste ? Je dirais que oui, malgré le fait que mon inspiration peut parfois être quelque peu chancelante, dépendamment de la personne que j'ai devant moi.
  • Combien de fois par semaine vous est-il possible de venir sur le forum ? Ça dépend toujours des semaines vu que je travaille et que j'habite au Canada. Mais trois ou quatre fois dans la semaine, si ce n'est pas plus.
  • Suggestions constructives pour le forum? Pas pour le moment, puisque je n'ai pas encore eu le temps de bien tout observer.
  • Code :
    Spoiler:
     


Dernière édition par Chiara Mac Leold le Jeu 10 Juil - 21:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Honey's presentation [U.C]   Jeu 10 Juil - 11:31

Très joli début de fiche, bienvenue sur Breaking Dawn Very Happy

Bonne continuation !

_________________

ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Honey's presentation [U.C]   Jeu 10 Juil - 21:08

Merci ! Wink Avec Alessandra en avatar, je ne peux pas faire autrement que d'être réjouie d'être sur le forum! Very Happy

Il ne me reste plus que l'histoire et les anecdotes à créer! drunken


Dernière édition par Chiara Mac Leold le Jeu 10 Juil - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Honey's presentation [U.C]   Jeu 10 Juil - 21:19

______________

02 : that's the story of your life.

Terminé les longues biographies, relatant la vie de votre personnage de A à Z en oubliant le E, J, K, M et S. A présent, vous devez conter quelques souvenirs importants pour la construction de la personnalité de votre personnage. Vous présenterez ces anecdotes sous la forme d'un -petit- RP. Evitez de parler à la première personne du singulier, préférez le "il" ou le "elle".

Une anecdote de l'enfance de votre personnage :5 lignes

« Papa... ! Je le veux. » affirma la fillette d’environ cinq ans qui venait tout juste de voir un magnifique cheval. Habituée à ce que son père lui accorde la plupart de ses souhaits, elle fut choquée lorsqu’il affirma :
« Non, ma puce. On n’a pas de place pour garder un cheval. » affirma-t-il en tirant légèrement sur la main de l’enfant afin d’inciter la petite fille à le suivre sans qu’elle ne fasse d’histoire.
« Oh... Mais papa... Tu as vu comme il semble triste... ! » poursuivit l’enfant en plantant ses talons au sol, comme pour empêcher son père de la traîner. Il la souleva donc de terre et elle dut bien vite, malgré tout, le suivre, que ce fut à contrecœur ou pas. « Mais papa ! » s’écria-t-elle en martelant son père de ses poings inoffensifs, il fallait le dire.
« Si tu veux on pourra acheter un chien... ? Hein, qu’est-ce que tu en dis... ? » demanda-t-il, profitant de l’occasion pour lancer l’idée. Lui et sa femme en avait déjà parlé et ils s’étaient mis d’accord sur le fait que ça ferait peut-être du bien à la petite d’avoir un animal de compagnie. Étant enfant unique, elle aurait peut-être besoin de s’amuser de temps en temps avec le chien.

« Okay. Un chien... ! » affirma l’enfant en claquant des mains et en cessant de faire sa petite diablesse. Son père la redéposa donc au sol et aussitôt, l’enfant courut en riant droit devant sans remarquer le camion qui filait droit sur elle. Elle l’aperçut à la dernière minute et une seconde de plus et c’était trop tard. Elle ouvrit grand les yeux alors que ses pieds demeuraient cloués au sol, en plein milieu de la rue. Son père vint aussitôt la chercher, la serrant fort dans ses bras et la ramena jusqu’à la voiture sans faire d’histoire. La petite fille avait eu suffisamment peur comme ça, ça ne suffisait à rien de la sermonner pour le moment sur son acte irréfléchi. Après tout, elle n’était qu’une enfant et elle risquait de ne pas comprendre. Le chien qu’ils achetèrent ce jour-là fut leur premier chien et le dernier. Il mourut très peu de temps après, écrasé par une voiture et l’enfant était tellement attristée qu’ils préférèrent éviter les animaux pour le moment. D’ailleurs, quand ils lui demandaient, pour tester le terrain, si elle aimerait avoir un autre chien, elle affirmait très sérieusement : « Non. Il va mourir aussi et je vais encore avoir de la peine. » Cela faisait sourire ses parents qui trouvaient que c’était une sage décision.

Une anecdote de l'adolescence de votre personnage :


« Chiara ! Merde, tu te dépêches ? On va louper le resto ! » s’écria de nouveau Sebastian alors qu’il faisait les cent pas devant la porte d’entrée.
« J’arrive ! Patiente un peu, ça vaudra la peine... ! » affirma celle-ci alors qu’elle apparaissait enfin à la vue de Sebastian. Il en eut le souffle coupé tellement elle était ravissante. Il la trouvait déjà la plus belle d’avance, mais là... Wow. Ses cheveux bouclés pour la cause, retenus à l’arrière alors que quelques mèches rebelles refusaient d’être retenues attachées, sa robe noire délicieusement décolletée, pas trop, juste assez, et son fin maquillage faisait d’elle une déesse grandeur nature.
« Wow. Tu es... resplendissante. » murmura-t-il alors qu’il faisait quelques pas pour venir déposer un délicat baiser sur ses lèvres parfumées. À dix-sept ans, Chiara était une jeune femme déjà pleine d’entrain et un sourire se glissa sur ses lèvres légèrement brillantes alors qu’elle s’écartait de son amoureux de quelques pas.
« Merci. Disons que tu n’es pas mal non plus... ! » affirma-t-elle alors qu’elle se penchait légèrement pour enfiler de jolies sandales noires. Sebastian, vêtu d’un pantalon noir et d’une chemise blanche dont les manches étaient relevées aux coudes, ressemblait à un véritable gentleman. Âgé de vingt ans, il s’était entiché de la jolie demoiselle lors d’une invitation faite par le père de Chiara à venir passer la fin de la soirée avec eux. Il avait d’abord cru qu’elle était plus âgée, un peu, mais il était tombé fou amoureux d’elle.

Chiara n’eut pas le temps de mettre ses sandales qu’aussitôt, des mains se posaient sur ses hanches et la faisaient se retourner pour qu’elle fasse face à Sebastian. « Seb’... C’est vrai qu’on sera en retard... ! » murmura-t-elle avec un sourire qui voulait en dire long, s’approchant légèrement de lui afin de glisser sur ses lèvres un doux baiser plutôt rapide, tentant de nouveau de s’écarter. « Ce n’est pas vraiment grave... » murmura-t-il alors qu’il la rattrapait, glissant cette fois une main sur sa nuque pour l’embrasser avec fougue. Un léger rire secoua la jeune fille alors qu’elle répondait au baiser, glissant malicieusement un baiser dans son cou après avoir laissé ses lèvres. Il se débarrassa de ses chaussures et la poussa légèrement contre le mur avant de l’entraîner vers le canapé. « Sebastian... Mon... » Elle n‘eut pas le temps de bien formuler son intervention qu’un homme d’âge mur qui était visiblement respecté fit son apparition.

« Monsieur Toselli, un peu de tenue je vous prie. Vous n’alliez pas au restaurant vous deux... ? » demanda-t-il en prenant appui sur le canapé alors que Chiara et Sebastian se relevaient aussitôt, Chiara replaçant sa robe dont la légère bretelle venait de glisser de son épaule, laissant entrevoir le haut de sa poitrine. « Justement, monsieur, on y allait. » affirma Sebastian avec un léger sourire alors que Chiara avait du mal à conserver son sérieux. Son père était un homme plutôt strict, mais il semblait adorer le jeune Toselli alors il ne faisait que rarement des drames en sa présence. « Vous avez du rouge sur la joue, Sebastian. » affirma le père en rigolant légèrement, ses lèvres s’étirant en un sourire amusé. Bien sur, sa fille était suffisamment grande pour faire ce qu’elle voulait et Monsieur Mac Leold n’était pas du genre à l’empêcher de voir des garçons, lui-même étant légèrement affaissé par la disparition de sa femme pour des contrées lointaines. Chiara se releva donc et saisit la main de Sebastian pour l’entrainer vers la porte. « Bonne soirée, papa... ! » fit-elle avec un grand sourire, Sebastian retenant la porte pour la laisser passer.



Une anecdote du quotidien de votre personnage :

« Chiara... » murmurait Sebastian alors qu’il tenait d’expliquer à la jeune femme ce qui s’était passé pour la millième fois au moins. Ils étaient ensemble depuis cinq ans déjà, mais là-dessus, il y avait eu bon nombre de ruptures. On aurait quasiment pu se croire dans Top Models ou dans Les Feux de l’Amour tellement leur histoire semblait compliquée. Sebastian ne semblait pas comprendre que la jeune femme en avait assez de ses sautes d’humeur et de son infidélité. « Je n’étais pas avec toi quand j’ai couché avec elle, Chiara. C’était lorsque tu as rompu pour la je ne sais pas combientième de fois, tu te souviens... ? » fit-il en saisissant délicatement la main de a jeune femme qui se retira aussitôt. « Je m’en souviens. Mais justement, comment veux-tu que je te crois si à chaque fois que je romps avec toi, le lendemain, tu es déjà avec une autre... ? J’en ai marre de me demander où tu te caches, tu comprends ça... ? » affirma-t-elle en reculant de quelques pas. Elle savait qu’elle y allait fort car s’il y avait quelqu’un qui semblait l’aimer, c’était bien lui. Mais cette fois, c’était une fois de trop.

« Je t’aime... » murmura-t-il en s’approchant d’elle et en venant déposer un baiser amoureux sur ses lèvres. Chiara recula alors, les larmes aux yeux, fuyant son emprise et ses baisers qui faisaient beaucoup plus de mal que de bien. « Non, je voulais te laisser une chance, une autre chance de me prouver que tu tenais à moi et tu as échoué, Sebastian. » affirma-t-elle alors que des larmes coulaient sur ses joues. Elle baissa les yeux afin de les essuyer discrètement et releva bravement le regard vers le jeune homme, malgré tout. C’était difficile de le regarder en face. Il vint aussitôt vers elle en la voyant perdre son calme et glissa ses mains sur ses hanches pour la serrer contre lui, venant déposer un baiser langoureux dans son cou, comme pour la forcer à lui pardonner son geste. Elle se laissa faire malgré tout, ne sachant pas comment résister à cette caresse qui la faisait frémir, encore. Il la poussa sur le lit de Chiara alors qu’il passait une main sous son haut pour le relever. Chiara se redressa aussitôt, tendue, ayant du mal à faire le point dans ses émotions. « Arrête, Sebastian. Arrête... » fit-elle en se mordillant la lèvre alors que le jeune homme se redressait du lit, désespéré de retrouver la jeune femme. D’habitude, il n’avait qu’à l’embrasser et elle retombait aussitôt dans ses bras, mais on aurait dit que cette fois-ci c’était différent. « Chiara ! Écoute-moi... Je t’aime. Tu es la seule que j’aime, je ne veux pas qu’on se quitte sur une bêtise... » expliqua-t-il en prenant ses mains dans les siennes pour y entrelacer les doigts, Chiara tentant de se dégager pour finir par le laisser faire en voyant qu’il tiendrait bon. « Une bêtise ? C’est ce que tu considères comme une bêtise ? T’es gonflé... ! » s’écria-t-elle en réussissant enfin à dégager ses doigts.

« C’est pas ce que je voulais dire... Je... C’est que... » « Laisse tomber les explications à la noix, veux-tu. Va-t-en, Seb’... Ce serait tellement plus simple pour nous deux. » fit-elle en lui ouvrant toute grande a porte, tentant pour une fois d’être brave et de cesser de faire couler ses larmes. Il quitta la chambre sans plus un mot alors que Chiara se mordillait la lèvre, en proie à une grande panique. Lorsqu’elle alla vers la salle de bain pour essuyer ses yeux et faillit percuter son père qui en sortait, elle ne put s’empêcher de se laisser aller dans ses bras en pleurant. Il la serra contre lui en affirmant que tout allait s’arranger et Chiara finit par s’endormir contre lui, comme lorsqu’elle était toute petite. Il la souleva pour la déposer dans son lit et la recouvrit des draps avant de quitter la chambre.

***

Ce ne fut que quelques jours plus tard qu’elle reçut mille et uns messages sur son répondeur, des messages de Sebastian qui voulait qu’elle lui pardonne et pour lui dire combien il l’aimait. La belle ne retourna aucun de ses appels et ce ne fut que quelques mois plus tard qu’elle décida de partir pour Londres. Elle voulait se changer les idées et crut que comme elle allait beaucoup mieux maintenant, après plusieurs mois d’absence de Sebastian, ce serait l’occasion rêvée. Elle avait reprit son assurance et son sourire et elle était plus pimpante que jamais.


Dernière édition par Chiara Mac Leold le Mer 30 Juil - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise Mac Leold
Psychotic Admin.
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Honey's presentation [U.C]   Ven 11 Juil - 11:43

Magnifique fiche darling, bienvenue sur Breaking Dawn, tu es validée !

Comme tu as pu le voir, le forum est sur les roses en ce moment, en espérant que ça va changer avec ton arrivée, n'hésite pas à poster partout et nulle part Rolling Eyes

Bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Honey's presentation [U.C]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Honey's presentation [U.C]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti -Terrorisme: Presentation d'Omega Military Consultants
» Organes de l'Etat: Presentation du CFI
» Developpement local: Presentation de Marmelade
» Presentation de Kyoko ^^
» Presentation de Kaede Nagase

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: Oh ! You Pretty Things :: Vite fait, bien fait-
Sauter vers: