Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Who is here...? You...? [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Chiara Mac Leold

Chiara Mac Leold

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyDim 13 Juil - 19:25

La nuit tomberait dans quelques demies-heures et Chiara était toujours à l'extérieur à profiter du soleil. Certaines choses lui emplissaient l'esprit et l'empêchaient parfois de s'endromir avant les petites heures du matin et elle avait vu tout de suite que le grand air remédiait à cela. Elle était donc assise sur une grosse roche, à observer devant elle le lac à perte de vue. Vetue d'un jeans bleau et d'un léger haut de couleur brune, elle avait laissé ses cheveux détachés, complètement lisses, dans son dos. On ne pouvait nier qu'elle avait un charme fou malgré tout. Simplement dans sa façon si gracieuse de se tenir, c'était évident qu'elle ferait tourner bon nombre de têtes. Chiara trouvait l'endroit splendide et évidemment, elle ne doutait pas que c'était calme et paisible. Tant mieux car pour se retirer et réfléchir, il n'y avait rien de pire qu'une rue bondée qui vous aborde de tous côtés. Ici, au moins, elle avait la paix.

Elle se redressa légèrement afin de se lever et de marcher un peu au bord de l'eau, consciente qu'il n'y avait pas un foutu chat dans le coin. Légèrement peur, peut-être, Chiara? Non. Bien sur, elle était une femme, une sacrée belle femme à part de ça, mais elle savait se défendre aussi bien qu'un homme, sinon plus. Alors elle n'avait pas grand chose à perdre. Elle sifflota légèrement et finit par chantonner un petit moment, laissant ses paroles s'évanouir dans la pureté du silence de l'endroit. Elle observait au loin la rive qui devenait à peine perceptible maintenant que les rayons du soleil perdaient de leur ardeur. Avant de venir ici, elle avait eu un coup de fil de son père qui l'avait légèrement choquée. Apparemment, Sebastian était revenu le voir et avait demandé à parler à Chiara, comme s'il n'était pas au courant qu'elle était partie de l'Italie depuis quelques semaines déjà. Pourtant, Chiara savait pertinnement qu'il était venu pour discuter avec son père et cela lui faisait une excuse d'enfer! Son père avait tenté de la convaincre de revenir, qu'elle lui manquait et que Sebastian serait ravi de la revoir. Fidèle à son habitude, elle s'était légèrement emportée puisque le sujet ne l'intéressait pas du tout.

C'était donc dans un état quelque peu énervant qu'elle s'était retrouvée ici, seule, à resasser ses bons et ses mauvais moments en compagnie de Sebastian. Il avait finit par disparaître de ses pensées, pour que celles-ci se tournent vers son père qui semblait la manipuler énormément, surtout depuis le départ de sa mère. Après tout, le marketing, ça le connaissait et les mensonges faisaient partis de son quotidien, que ce soit à propos d'un budjet plus serré que prévu ou pour un mannequin malade qui est devenu anorexique suite à des paroles un peu trop rudes de sa part concernant des poignées d'amour qu'elle n'avait même pas. Franchement... Chiara finit par remonter sur sa roche fétiche et s'y assit calmement jusqu'à ce qu'elle entende des pas. Elle se retourna donc, quelque peu, redressant ses lunettes de soleil sur sa tête afin de bien voir le jeune homme qui s'avançait vers elle. Vitaly. Bien sur, rares étaient ceux qui ne connaissaient pas le prénom du Nicolaevitch. " Tiens donc! Vitaly Nicolaevitch. C'est étrange de vous voir seul." fit-elle alors qu'elle se glissait à bas de sa pierre haute d'environ un mètre cinquante. Elle s'avança vers lui de quelques pas en gardant pourtant une distance raisonnable entre eux. "Qu'est-ce que vous faites ici...?" demanda-t-elle en gardant tout de même le vouvoyement, malgré tout. Faut croire que ça devenait une habitude...! Chiara était élevée das les bonnes manières et apparemment, ce n'était jamais perdu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyDim 13 Juil - 20:01

Etat de fatigue extrême causé par une terrible insomnie, le russe n'avait pas trouvé d'autres choix à part celui de carburer aux amphétamines. Il se croyait en 1965, dans la non moins fameuse Factory d'Andy Warhol, au milieu de jeunes artistes tout aussi défoncés que lui en train de se trémousser sur un titre de Martha And The Vandellas. Oui, Vitaly était totalement à l'ouest, il frétillait sur place, comme un poisson qu'on aurait enlevé de son bocal. Pieds nus sur le parquet de son appartement, il se roulait à moitié par terre en écoutant Nowhere to Run du groupe cité précédemment. Heureusement, sa colocataire s'était éclipsée au cours de la matinée, pour une raison inconnue. Le jeune homme avait ainsi tout l'espace dont il avait besoin. Il s'était remis sur pieds et venait de sauter sur le canapé, réveillant Gatsby, son terrible chaton tout aussi hystérique que son maître.

Bougeant frénétiquement les bras, à la manière d'un chanteur épileptique, il se dirigeait vers sa propre chambre afin d'y prendre des vêtements. En effet, il comptait sortir et il n'estimait pas qu'un caleçon pourrait suffire. Défoncé mais tout de même conscient. D'un mouvement brusque, il ouvrit la porte de sa chambre qui se claqua contre le mur dans un boucan effroyable. Sans y prêter attention, le jeune homme bondit vers sa penderie, attrapant un jean noir coupe cigarette et un pull en cachemire gris sous lequel il avait mis une chemise. Toujours aussi brutalement, il referma l'immense armoire et ressortir de la pièce aussi vite qu'il était venu. Arrivé dans le couloir, il stoppa net, subjugué par l'idée qu'il lui manquait quelque chose. D'un geste lent, il fit demi-tour et revint sur ses pas silencieusement avant d'ouvrir violemment, une nouvelle fois, la fameuse porte en lançant un "HAHAHAHA" en pointant du doigt un chapeau beige, un panama qu'il avait récupéré d'un ami guitariste ou emprunté et jamais rendu peut-être. Il le posa délicatement sur sa tête, regardant son reflet dans un miroir accroché sur l'un de murs. Il passa sa langue sur ses dents et recommença à bouger frénétiquement en se dirigeant vers le salon, afin d'y enfiler ses chaussures, de récupérer son paquet de cigarettes, un briquet, un peu d'argent et tout son matériel qu'il fourra dans ses poches.

Une fois dehors, Vitaly réfléchissait déjà à sa soirée. Il était tout seul, seul. Litzy n'avait pas redonné de nouvelles, histoire de préserver un certain mystère. Tous ses cousins étaient certainement en train de serrer une inconnue dans les toilettes d'un bar miteux. Quant à ses amis, il n'avait tout simplement envie de les voir.
Toujours en proie à une hyperactivité, Vitaly marchait étrangemment, attirant le regard de plusieurs passants auxquels il ne fit pas attention, trop concentré à allumer sa première cigarette de la soirée. Après avoir essayé une demie douzaine de fois, il put enfin tirer sa première bouffée alors que ses pieds l'avaient conduit à Regent's Park. Regent's Park de jour ou de nuit, Vitaly Nicolaevitch ne faisait plus la différence à vrai dire. Il se contenta de suivre le sentier, trop absorbé par l'action de fumer pour regarder la paysage.
Néanmoins, une douce voix féminine réussit à la sortir de ses pensées psychédéliques. Elle avait prononcé son nom, forécemment elle le connaissait. Vitaly arrêta sa course afin d'observer les personnes présentes à ses côtés. Il n'y avait pas un choix infini, là perchée sur un rocher avant de s'avancer vers lui se tenait une créature aux longues jambes de sexe féminin. Qui lui avait adressé la parole. Le russe plissa les yeux, pas sûr de la reconnaître.

« Vitaly Nicolaevitch ou plutôt, ce qu'il en reste » répondit-il en partant dans un rire nerveux tandis que sa vision se floutait peu à peu. La fille venait de le vouvoyer... Vitaly n'était pas un fanatique des manières et des politesses, préféra passer outre, afin de répondre à sa question de manière plus ou moins évasive.

« On s'étonne tous les jours n'est-ce pas, je peux te renvoyer la question mais à vrai dire, ça ne m'intéresse pas vraiment » ajouta-t-il en écrasant la filtre brulant de sa cigarette sur le sol avant de l'écraser brusquement.

« Non pas que je me tape totalement de toi, Chiara, c'est ça je crois, mais tu vois, je ne m'encombre jamais des détails, si je suis ici, ce sont mes pieds qui l'ont décidé pour moi, on vit dans un monde psychédélique.. »

Une minute de silence pour ce charabia totalement hors sujet. Vitaly estima qu'il avait assez marché et s'installa sur un bout d'herbe, en tailler tandis qu'il allumait une nouvelle cigarette tout en fixant la jeune femme.

_________________
Who is here...? You...? [Terminé] 0028ak78 Who is here...? You...? [Terminé] Cj Who is here...? You...? [Terminé] Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

Chiara Mac Leold

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyDim 13 Juil - 21:09

Chiara ne fut pas surprise de voir que Vitaly était complètement défoncé. Elle ne put retenir un léger sourire en le voyant dans cet état et elle-même semblait avoir le goût de s'amuser aussi. "Évidemment que tes pieds l'ont décidé pour toi. Ta tête n'est plus en état de faire quoi que ce soit." affirma-t-elle en laissant échapper un léger rire de ses fines lèvres. Et pour ce qui était de son monde psychédélique, elle devait avouer que c'était totalement vrai. Le monde était un gros esprit tordu et malsain qui s'amusait à faire jouer les humains à sa guise, comme des pantins. Plus il y avait d'arrogance et d'imbécilités, plus il semblait se réjouir. Chiara tourna le dos à Vitaly afin d'enlever ses sandales et toucher l'eau. Elle était vraiment bonne et tout d'un coup, l'envie de faire saucette grimpa à cent à l'heure. Elle tourna le regard vers le jeune homme assis au sol qui semblait se plaire à fumer. « Tu sais, j’imagine, que ça t’arrache les poumons. » affirma-t-elle d’un air légèrement sec en fronçant les sourcils. C'est vrai quoi, avec tout ce qu'ils disaient sur la cigarette, elle s'étonnait qu'il y ait encore des fumeurs dans ce bas monde. Mais tant pis, elle ne tenterait certainement pas de le faire changer d'avis. Les Nicolaevitch étaient reconnus pour ne faire qu'à leur tête de toute façon, un peu comme les Mac Leold. En fait, Chiara pensa fortement que si leurs deux familles se détestaient autant, c'est parce qu'ils étaient justement trop semblables, pas assez différents.

Elle haussa les épaules et releva les bras afin de passer son haut par-dessus sa tête et de finalement l'enlever en le rejetant plus loin. Elle fit de même avec son jeans et demeura en sous-vêtements blancs immaculés, laissant aussitôt entrevoir un corps de déesse. Elle alla jusqu'au lac et y trempa les pieds avant de se retourner vers Vitaly d'un air légèrement charmeur, posant une main sur sa hanche pour dévoiler ses courbes élégantes et un sourire grandiose et divin. "Tu devrais venir. L'eau est bonne." fit-elle avec un sourire qui en disait long. Elle était même prète à aller le chercher et elle doutait fort qu'il ne résiste à l'attrait de son corps. D'une grande beauté, on aurait dit un ange tout droit descendu du ciel alors que pourtant, nous tous savons bien que Chiara n'est pas une sainte. Déjà, avec les Nicolaevitch, elle en avait passé un rayon! Elle recula dans l'eau jusqu'à avoir les genoux immergés et ravança finalement en ressortant jusqu'à être à quelques mètres seulement de Vitaly. Elle lui faisait du charme? Certainement. Et vu son état, elle comptait bien en profiter. Elle se retourna donc et ravança jusqu'à l'eau en faisant bien attention de marcher d'un air divin, sachant fort bien que peu importe l'état d'un homme ou la famille dont il était issu, un peu de peau et il était quasiment dans votre poche. Elle finit par s'imerger complètement dans l'eau dans un plongeon parfait et reporta son attention sur Vitaly en se redressant, replaçant ses cheveux mouillés derrière son épaule.

"À moins qu'une baignade avec une Mac Leold ne t'intéresse pas, Vitaly. Mais j'en doute." fit-elle d'une voix légèrement flutée, presque ensorcellante. Elle voulait voir combien de temps il résisterait à son corps sublime. Après tout, elle était belle et elle le savait, pourquoi ne pas tenter de s'amuser un peu? C'était toujours intéressant de voir un si bel homme s'avancer vers vous, saoul ou pas. Elle gardait donc le regard sur lui alors qu'elle bougeait légèrement les bras pour ne pas prendre froid. Mais l'eau était vraiment bonne et elle doutait qu'il ne vienne pas y faire un tour. Avec la chaleur de la journée, c'était toujours plaisant de se glisser dans l'eau pour profiter d'un moment aussi... magique qu'un coucher de soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyDim 13 Juil - 22:01

Toujours installé dans l'herbe, Vitaly fit l'effort de s'allonger sur le dos, une main derrière la tête tandis que l'autre faisait des allers et retours entre sa bouche et le vide. Une certaine sérénité l'avait envahi, ce n'était pas difficile de toute manière, le russe avait tout pour lui : un emploi plus ou moins fixe, un appartement sur la rue la plus huppée de Londres, des relations humaines qui se portaient -pour la plupart- au mieux. Le jeune homme cligna plusieurs fois des yeux, regardant le ciel tandis qu'il écoutait sa voisine parler de ses pieds.

« Tu sais, on sous-estime souvent les types.. défoncés.. ou ce qui s'en rapproche.. » répliqua-t-il d'une voix posée mais pas forcément partant pour défendre la cause des junkies londoniens. Il considérait la drogue comme un style de vie, pour lui en tout cas même s'il ne se considère pas comme accro. Ce qui, entre nous, est totalement erroné si l'on en juge par sa grande consommation de substances illicites. Il était prêt à argumenter sa réponse en revanche, combien d'artistes marchaient au LSD pendant les années soixante par exemple ? Il était certain que la drogue avait sa part de responsabilité dans l'inspiration de Jimi Hendrix ou Jim Morrison. Vitaly souleva légèrement la tête afin d'apercevoir sa locutrice, il préférait toujours voir les personnes avec lesquelles il parlait, excès de paranoïa peut-être. Il tira une nouvelle bouffée de sa cigarette tout en écoutant la jeune femme, arracher les poumons, oui mais pourquoi pas.

« Mon côté auto-destructeur de fuckeur de la société qui ressort peut-être ? » répondit-il avec un moue ironique. Bien sûr qu'il le savait, depuis le temps qu'on lui rabâchait aux oreilles, il aurait pu avoir le temps de se taper tous les crapaud et canards qui tapissaient le paysage de Regent's ou Hyde Park. Vitaly se foutait pas mal des conséquences de ses actes, tabagisme y comprit. Au moins, il avait l'impression d'être occupé, histoire de ne pas passer pour la potiche de service.
Il tapota légèrement son chapeau, dégageant les cheveux qu'il avait devant les yeux. D'un œil plus au moins distrait, il observa longuement Chiara se déshabillait et se diriger dans l'eau. Son esprit était ailleurs, il repensait à l'histoire du groupe qu'il comptait monter avec Adriel, pour le moment ils n'étaient que deux et les futurs auditions sauvages risquaient d'être divertissantes.
Le fil de ses pensées fut interrompu par la voix suave de la jeune femme, à présent dans l'eau, dans ce qui semblait être ses sous-vêtements. Vitaly la fixa quelques secondes, le temps de réaliser qu'elle avait des formes gracieuses et qu'ensuite, il sortait déjà avec Litzy Mac Leold, une cousine à ladite Chiara. Honteux, Vitaly inspecta les environs afin de détourner son regard. L'eau est bonne. Tu devrais venir. Tu devrais venir. L'eau est bonne. La phrase résonna plusieurs instants dans la tête de Vitaly, mauvais signe mec. Il battait du pied frénétiquement, au rythme de la chanson qu'il avait en tête.

« .. Je ne sais pas si c'est une bonne idée à vrai dire. Je dois avouer que la proposition est tentante mais tu vas peut-être essayer de me sauter dessus, comme un vampire assoiffé de sang.. » expliqua-t-il avec un léger sourire typique du mec haut perché. Evidemment, ce petit discours ne l'empêcha pas de se lever et de s'approcher du lac dans lequel Chiara se sentait comme un poisson dans l'eau. Calme, Vitaly sonda la jeune femme, calculant les différentes possibilités qui s'offraient à présent à lui. Avec ce pari idiot qu'on lui avait presque imposé, le jeune homme devait assurer ses arrières.

D'un geste lent il retira tour à tour son panama, ses chaussettes, son jean avec difficulté vu l'étroitesse de la coupe cigarette et finalement son pull puis son t-shirt. Vêtu d'un simple boxer noir à fines rayures, Vitaly ne prit que très peu de temps à entrer dans l'eau, prenant soin de ne pas trop approcher Chiara, la faute au pari stupide.

_________________
Who is here...? You...? [Terminé] 0028ak78 Who is here...? You...? [Terminé] Cj Who is here...? You...? [Terminé] Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

Chiara Mac Leold

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyDim 13 Juil - 22:54

Chiara préféra ne pas faire de remarques concernant la supposés sous-estimation des types défoncés. Non, mais après tout, un préjugé naissait souvent parce qu'un beau crétin avait usé de son pouvoir ou de sa situation pour agir en imbécile et ainsi causer du tord à quelqu'un ou à quelque chose, que ce soit une boîte aux lettres démollie ou une voiture renversée. Mais elle préférait ne pas s'interposer sur la question car bien évidemment, les préjugés fusaient de toutes part ces temps-ci et sans doute tout le monde n'était-il pas à mettre dans le même sac. Vitaly ressemblait à un junkie, surtout dans cet état-là, mais ça ne voulait pas vraiment dire, même si elle s'en doutait un peu, qu'il se comportait comme tel. "Possible. Mais de toute façon, c'est ta vie, hein! T'en fais ce que tu veux, c'est pas moi qui vais te retenir." fit-elle en haussant les épaules. Après tout, il y avait des centaines, des milliers et même des millions de fumeurs sur la terre, qui serait-elle pour tenter de les empêcher un à un...? Elle n'aimait pas spécialement la cigarette, mais ça lui était déjà arrivé de fumer un peu, pour le trip et aussi pour voir ce que ça faisait, quand elle était plus jeune. Maintenant, elle se tenait un peu plus tranquille, ne désirant pas être ramenée en Italie parce qu'elle avait encore fait des siennes. Et puis, une fille complètement gelée, si elle touchait à la drogue, ce n'était pas tellement joli à voir. Un mec, c'était déjà pas si séduisant, une fille, ça l'était encore moins.

Un sourire éclaira son visage alors qu'il semblait indécis. Soit il venait dans l'eau avec elle, soit il demeurait sur le bord à cramer. "Ah. Oui et j'imagine que tu as peur des vampires assoifées de sang." affirma-t-elle en souriant alors qu'il se déshabillait et qu'elle le regardait faire sans gène. Il dut se sentir observé car il se glissa rapidement dans l'eau. Amusée, elle le vit s'éloigner quelque peu d'elle comme s'il cherchait à conserver une distance raisonnable. " Apparemment, tu préfères la vampire au gazon...!" fit-elle en rigolant légèrement, passant sa tête sous l'eau afin de bien ramener ses cheveux derrière. Elle nageait sur place en ne gardant que sa tête hors de l'eau bien que l'eau plutôt claire laissait parfois quelques reflets de son corps grâce aux derniers rayons. Elle nageait gracieusement tout en se rapprochant petit à petit de Vitaly. Elle se disait qu'il ne risquait certainement pas de se diriger vers un endroit où le fond du lac lui échapperait car il risquait de se noyer. Elle était mieux de conservr un oeil sur lui si elle ne voulait pas être accusée de meurtre prémédité. Elle voyait déjà les gros titres: Une Mac Leold entraîne un Nicolaevitch dans un lac pour le noyer alors qu'il n'a pas tous ses moyens! Son père en serait certainement fier, bien qu'elle devrait passer le reste de sa vie en prison. Non bien sur, avec l'argent, on pouvait faire beaucoup de choses, mais c'était évident qu'elle se retrouverait mariée à un quelconque duc... Et l'envie n'y était pas du tout.

Elle devait avouer qu'il n'avait ni un visage ni un corps déplaisant à regarder. Ça lui faisait plaisir de veiller à ce que monsieur demeure hors de l'eau et elle se redressa finalement sur les pieds, l'eau lui venant au-dessus du nombril. Son soutien-gorge légèrement transparent maintenant qu'il était mouillé n'avait rien pour la préserver de son intimité, mais vu où elle en était, elle s'en fichait un peu. Elle s'avança donc vers lui jusqu'à frôler son bras d'une caresse quelque peu sensuelle. Son souire et son air de défi auraient pu vouloir dire beaucoup, surtout sur le visage angélique de la demoiselle, mais elle savait faire en sorte de ne garder que l'expression voulue. En bon français, elle était bonne comédienne. Avec un père comme le sien, elle se devait de bien jouer son rôle de Mac Leold si elle voulait qu'il continue à apprécier sa fille. "Rassuré...?" demanda-t-elle en le regardant, à quelques centimètres de lui, voulant faire un lien avec ce qu'il avait dit plus tôt concernant le fait qu'elle pourrait lui sauter dessus comme une vampire. Elle devait avouer qu'elle ne serait pas contre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyLun 14 Juil - 18:14

Sérieusement, Vitaly commençait à considérer Chiara comme la Reine des Vampires, en chair et en os. Son sourire charmeur, sa posture sensuelle au possible, une invitation pure et simple à commettre le péché charnel. Machiavélique et vil aux yeux du jeune homme qui n’avait même pas le droit d’imaginer une seule seconde de se retrouver dans l’intimité de la Mac Leold, sans même parler de fidélité ou quoi que ce soit. Il était sûr d’une chose, elle lui tournait autour, c’était évident comme un nez au milieu du visage. Vitaly fronça les sourcils en l’observant, désirable, c’était certain.

« Pas forcément peur, disons que j’ai oublié la gousse d’ail et le crucifix sur la table basse de mon appartement, à côté de l’eau bénite » répliqua-t-il en la regardant s’avancer vers lui, et son espace vital alors ? Un sourire pernicieux se dessina sur les lèvres de Vitaly, elle voulait jouer, d’accord. Du moins, si l’on en jugeait par ce geste du bras totalement anodin, frôlant au passage le jeune homme. Rassuré, rassuré, c’était vite dit.

« Rassuré ou non, ce n’est pas le problème à vrai dire » s’enquit-il en s’approchant légèrement d’elle, assez pour se retrouver à une dizaine de la jeune femme, soutenant ainsi son regard. « Par contre, j’aimerai savoir si je dois me sentir... menacé… par une nymphomane telle que toi. Ne le prends pas mal, ce n’est pas réellement une insulte mais… » ajouta-t-il avant de s’interrompre après avoir senti une goutte atterrir sur une de ses épaules, puis une autre sur son bras et finalement une sur le bout de son nez. Curieux, il leva les yeux au ciel, maudissant une fois de plus le climat anglais. On ne sait jamais à quoi s’attendre, et pour cette raison, le parapluie était l’indispensable de la saison.

Ses yeux se reposèrent sur la jeune femme, affublée de sous-vêtements transparents à cause de l’eau, alors que le temps se couvrait ; le ciel passant du bleu turquoise à un gris parsemé de nuages. Le visage du russe s’éclaira peu à peu, tandis que la pluie et ses gouttes d’eau se faisaient incessantes.

« J’espère que les vampires ne fondent pas sous la pluie hein ? Je n’ai pas reçu une formation spécialisée pour les premiers soins, humain ou non.. » crut-il bon de préciser. Quand je vous disais que Vitaly était un champion quand il s’agissait de parler pour ne rien dire.

Un type en uniforme vert, employé du parc, s’empressa de venir dans leur direction, un journal déplié sur la tête en guise de parapluie. Mine renfrogné et visiblement de mauvaise humeur, il s’approcha des deux tas de vêtements en marmonnant quelques paroles inaudibles. Vitaly le regarda quelques instants, certain qu’ils allaient les appeler pour les prévenir d’une averse et leur demander de regagner la terre ferme. Il ne fit rien de tout cela. Les yeux du gardien se posèrent tour à tour sur les deux jeunes anglais mais au lieu de les enguirlander afin de les faire sortir du lac, il s’empara des deux tas de vêtements et les balança dans un sac à plastique qu’il avait à son bras, l’air mesquin. Et il tourna les talons précipitamment.

« Heeeeeeeeey vous !! » hurla le jeune homme. Il lui avait fallu quelques secondes pour réaliser ce qu’il venait de se passer, à présent il était trop tard. D’un pas rapide, ou du moins aussi rapidement qu’il le pu, Vitaly sortit de l’eau et tenta de rattrapa le voleur-de-fringues-au-sac-plastique mais ce dernier avait détalé depuis plus d’une minute. Déconfit, le russe revint sur ses pas et s’arrêta dès que son gros orteil entra en contact avec l’eau du lac. Paradoxalement, Vitaly commença à rire, devant le ridicule de la situation.

_________________
Who is here...? You...? [Terminé] 0028ak78 Who is here...? You...? [Terminé] Cj Who is here...? You...? [Terminé] Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

Chiara Mac Leold

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyMar 15 Juil - 1:46

"Et bien, rassure-toi. Je ne crois pas que tu ais besoin de t'en servir." fit-elle en penchant légèrement la tête de côté, comme pour préciser ses dires. Franchement... De l'eau bénite et puis quoi encore...? Comme si une véritable vampire aurait peur d'un peu d'eau et d'ail. Non, mais ça n'allait pas la tête, et puis quoi encore...? Venait-elle tout juste de penser, ne serait-ce qu'une seule seconde de son existence, que réellement, des êtres vampiriques aussi surnaturels puissent exister? Bien sur que ça existait, dans les contes! La réalité était toute autre, mais Chiara, en voyant le doux visage de Vitaly, malgré tout, se disait que peut-être était-il, contrairement à ce qu'il voulait le faire croire, un vampire, lui aussi? Après tout, il ne semblait pas être doux comme un agneau, malgré tout, mais il semblait être capable d'user de son charme, lui aussi, un peu comme elle, mais à sa façon. Apparemment, son petit jeu transparut sur elle car ce dernier s'avança légèrement près d'elle jusqu'à être tout près pour finalement la traiter de nymphomane.

" Oh, bien sur, je ne le prend pas mal. Il n'y a pas que le feu réel que j'allume..." fit-elle dans une métaphore digne de la belle Chiara. Après tout, le feu qui brûlait en elle à cet instant ne s'éteindrait pas de sitôt, même avec les gouttes de pluie qui s'étaient mises à tomber. Elle posa le regard sur le ciel qui s'emplissait peu à peu de nuages. Au moins, le soleil ne tarderait pas à se coucher non plus, donc c'était moins déplaisant. Et elle devait avouer aimer la pluie quelque peu. C'était toujours plaisant de courir sous la pluie en chantant très fort "D'où viens-tu bergère?" Disons que la belle demoiselle l'avait fait quelque fois, plus jeune, faisant aussitôt apparaître un sourire sur les lèvres déconfites de ses parents en un jour pluvieux. Et la bonne humeur était là pour rester puisqu'ils ne semblaient pas en état d'être de mauvais poil par après! Tant mieux! " Les vampires ne fondent pas sous la pluie. Moi qui croyait être en sécurité, c'est dommage...!" affirma-t-elle avec un sourire charmant, et non charmeur, pour une fois. Alors come ça, si elle se noyait, elle ne pouvait pas compter sur la bonté et le don de Vitaly pour la réanimation...? Dommage.

Elle fronça les sourcils lorsque l'homme les regarda tous les deux et avant même qu'il n'eut fait un geste vers leurs vêtements, elle savait d'avance que c'était un truc semblable qui risquait de se produire. Non mais ce n'était pas forcément le genre de choses qui vous plaît. Se promener quasiment nu, et c'était le cas de le dire, en pleine rue de Londres, ce n'était pas le plus gros fantasme pour tout le monde. Elle vit Vitaly tenter de le rattraper, mais l'autre avait filé bien avant qu'il ne put sortir de l'eau. Vous avez déjà essayé de courir contre le courant qui vous retient, franchement ce n'est pas tellement facile! Elle poussa un léger soupir en se disant que de toute façon, ça ne servait à rien qu'il se démène, il n'arriverait pas à temps de toute façon. Elle marcha donc jusqu'à lui d'un pas un peu plus lent et lorsqu'elle le vit revenir vers elle en glissant d'abord ses pieds à l'eau, elle avait à peine de l'eau au-dessous du genou, mais était à quelques mètres de lui quand même. "Non, mais t'aurais pu faire un effort. À croire que la situation commence à te plaire." affirma-t-elle avant de faire un sourire pour signifier qu'elle blaguait. En le voyant rire comme un idiot, elle ne put s'empêcher de pouffer également d'un rire pourtant si joyeux et si gracieux.

Elle s'approcha de lui jusqu'à pouvoir le toucher et aussitôt, elle se jeta sur lui pour le pousser à moitié dans le sable, à moitié dans l'eau. Elle avait profité de l'effet de surprise et de son état quelque peu avancé d'ivresse pour parvenir à ses fins et avec un rire amusé, elle déclara: "Il ne faut jamais sous-estimer une femme!" Bien sur, elle était tombée avec lui en tentant de le pousser puisque dans le peu d'eau qu'ils avaient tous les deux c'était facile de perdre l'équilibre. Elle se glissa à ses côtés alors que l'eau venait délicieusement contre ses jambes. La pluie glissait sur leurs corps dans des volutes aux effluves de printemps, malgré tout et Chiara, couchée sur le côté, à quelques centimètres de Vitaly, avait un air hagard de défi et semblait être prète à recommencer son petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyMar 15 Juil - 10:40

Effectivement, la situation avait quelque chose de comique. Combien y-avait-il de chances pour se faire piquer ses fringues par un gardien de Regent's Park hein ? Une sur un million, au plus. Et pourtant, il avait fallu que Vitaly soit une nouvelle fois la victime de la mafia kazakh, le russe était persuadé qu'ils étaient les tyrans de toute l'histoire. Il s'attendait même à voir un type bizarrement vêtu sortir d'un buisson en se marrant comme une baleine en le montrant du doigt. Ou peut-être que la gardien était un pro-Mac Leold ? Non ça ne tenait pas la route, Vitaly était lui même accompagné d'une Mac Leold, peut-être un pro-Nicolaevitch, ils étaient assez fourbes pour poignarder dans le dos l'un des leurs. Même si le jeune homme avait été chassé de la demeure des Nicolaevitch et n'avait gardé aucun contact avec les doyens de la famille. Paix à son âme, il ne s'en portait que mieux.

Sans comprendre pourquoi et surtout comment, il se retrouva rapidement à terre, poussé par une force monumentale. Quelques secondes plus tard, il réalisa que Chiara elle-même était la cause de cet étalage considérable qui aurait pu porter atteinte à sa dignité si il en possédait encore, mais ce n'était plus réellement le cas à présent. "Il ne faut jamais sous-estimer une femme!" expliqua-t-elle par la suite. Vitaly fronça légèrement les sourcils, se remettant de ses émotions, encore choqué par le peu d'équilibre qui l'habitait.

« Je.. vois ça, tu as profité de moi ! » s'exclama-t-il sans vraiment savoir ce qu'il voulait dire. « Ooh girl, shock me like an electric feel » préféra-t-il chantonner au lieu de continuer son développement qui s'annoncer d'ores et déjà foireux. Son regard ne tarda pas à croiser celui de la jeune femme, elle aussi allongée sur le sol, le corps trempant également à moitié dans l'eau. A quelques centimètres de lui. Il se risqua à la dévisager avec un fin sourire, charmeuse et charmante, on faisait difficilement mieux. Il se releva alors sur ses coudes et pencha sa tête juste au dessus du visage de Chiara avec l'air malicieux. Afin de cacher les tourments intérieurs qu'elle causait depuis une quinzaine de minutes avec son rentre-dedans plus ou moins subtile.

« Qu'est-ce que tu attends de moi Chiara hein ? » s'enquit-il en restant de la même posture, tout en attendant la réponse. Cette fille avait réussi à le troubler et ce dernier point l'inquiétait légèrement. D'un geste rapide, il se remit sur pieds et attrapa son chapeau qui jonchait le sol, un oubli du voleur-de-fringues-au-sac-plastique. Il le mit sur sa tête, ne se souciant pas de la dégaine qu'il pouvait avoir sur le moment. Trempé jusqu'aux os, vêtu d'un boxer noir mouillé lui aussi et un chapeau sec. On faisait plus trash tout de même. Le jeune homme tendit alors une main vers Chiara afin de l'aider à se relever.

« Dans un élan de galanterie, enfin plutôt de bonté, je te propose de venir te sécher chez moi, j'habite à deux pas d'ici » fit-il avec un sourire charmeur sans pour autant être rempli de sous-entendus plus pervers les uns que les autres. « La décision n'appartient qu'à toi hein, moi je file.. » ajouta-t-il en accompagnant le geste à la parole. Il parcourut quelques mètres, jetant un coup d'œil en direction de Chiara pour vérifier si elle le suivait. Oooh! You pretty things. La pluie battait au plus fort, l'averse avait pris place sur Londres, ça ne faisait aucun doute.

Deux minutes plus tard, toujours aussi trempés, les deux jeunes londoniens arrivèrent devant la porte de l'appartement de Vitaly, qu'il partageait avec Eléonore, sur Piccadilly Circus. Ne possédant plus ses clés, le jeune homme se vit obligé de frapper. Aucune réponse, il tourna alors la poignée, et ô joie, celle ci n'opposa aucune résistance, sa colocataire avait certainement oublié de la fermer en partant.

« Bienvenue dans mon humble demeure ! » s'exclama-t-il en se dirigeant droit vers la salle de bain.

_________________
Who is here...? You...? [Terminé] 0028ak78 Who is here...? You...? [Terminé] Cj Who is here...? You...? [Terminé] Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

Chiara Mac Leold

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyMar 15 Juil - 19:45

"Je n'ai pas profité de toi, mais de ton innatention, ce n'est pas pareil." affirma-t-elle aussitôt à sa réplique. Profité de lui? Jamais! Et le voilà qui s'amusait à la provoquer maintenant? Elle ne put s'empêcher de montrer un air légèrement surpris lorsque le jeune homme se pencha au-dessus d'elle. Elle se redressa légèrement, de quelques centimètres, réduisant presque à néant la distance qui séparait leurs deux visages. Elle n'osa pas franchir cette ligne pour le moment, comme si une barrière plus ou moins étrange la gardait hermétiquement close. "Qu'est-ce que tu attends de moi Chiara?" Cette phrase résonna dans sa tête alors qu'elle se redressait en même temps que lui, toujours perturbée par une quelconque réponse qu'elle pourrait bien lui donner. Elle saisit sa main d'une douceur qu'elle n'avait pas fait preuve jusqu'ici, trop prise avec la question du jeune homme. Elle finit donc par murmurer en s'assurant qu'il ait comprit: "Quand je le saurai, je t'en ferai part." Ce qui, en bon français, voulait tout dire.

Ses sous-vêtements complètement mouillés étaient quelque peu inconfortable et elle devait avouer qu'elle aurait du s'écouter, pour une fois, et amener des vêtements propres. Et non, elle n'avait encore pensé qu'à sa petite sortie sans s'imaginer une seconde qu'elle se retrouverait à l'eau alors qu'un voleur viendrait voler ses fringues. Franchement, elles valaient peut-être quelque chose, mais voler des fringues... Fallait vraiment vouloir faire du tord à quelqu'un. Elle le suivit alors qu'il faisait quelques pas, sans savoir réellement ce qu'il désirait faire. Et puis, il lui proposa de se sécher chez lui. Comment refuser une telle invitation? Elle était non seulement quasiment complètement nue, elle, elle demeurait beaucoup plus loin que ça et se promener dans les rues à moitié habillée n'était pas vraiment ce qu'elle désirait pour l'instant. Elle préférait de loin se sécher d'abord, même si elle n'avait pas de vêtements secs. "Je te suis." dit-elle simplement avec un léger sourire, enchaînant le pas à Vitaly d'un air légèrement inquiet. Bah quoi, elle ne voulait pas tomber sur des gens habillée comme ça...! Ou du moins, pour le peu d'habillement qu'elle avait...

Elle le suivit en regardant souvent autour d'elle et ils furent bien chanceux d'arriver à l'appartement de Vitaly sans n'avoir rencontré personne. Par chance, il habitait vraiment tout près donc les chances étaient déjà minces, vu la pluie qui continuait à tomber dru. En temps normal, les rues auraient été remplies d'enfants qui s'amusent, de parents qui les rappellent à l'ordre et d'adolescents qui veulent faire du chahut. Mais il n'y avait pas grand monde qui aimait sortir par des temps aussi pluvieux.

Elle poussa la porte sur elle afin de la refermer d'un léger coup de pied et fronça les sourcils en voyant le verrou tout près. Elle allait le refermer afin de verrouiller la porte, d'un geste quelque peu instinctif, mais le bienvenue du jeune homme la fit sourire et elle se retourna vers lui. Il s'était déjà dirigé vers la salle de bain et elle le suivit jusqu'à passer sa tête par l'entrebaîllement de la porte. Non, mais franchement quelle gêne! "T'as un bel appart." fit-elle après avoir fait le tour de l'endroit des yeux. Pourtant, la demoiselle demeurait contre la porte à l'observer, ses cheveux venant parfois dans ses yeux alors qu'elle les replaçait d'un geste patient de la main derrière ses oreilles et sa tête. Son corps était trempé, les seuls vêtements qui lui restaient aussi et ses cheveux faisaient une petite flaque au sol là où ils dégoulinaient d'eau du lac et d'eau de pluie. "Tu pourrais me donner une serviette...?" demanda-t-elle en pénétrant dans la salle de bain de quelques pas, ne prenant malgré tout que très peu d'espace.

"Sinon je vais mettre de l'eau partout..." crut-elle bon d'expliquer alors que sensuellement elle se rapprochait de Vitaly, un léger sourire au visage, frôlant de nouveau son bras de sa main, ce contact charnel la faisant quelque peu frémir malgré tout. Elle le trouvait charmant et drôlement séduisant malgré son air de junkie et son attraction pour la drogue et autres substances illicites. Après tout, elle-même n'était plus une Mac Leold si son père apprenait qu'elle couchait avec Adriel. Alors question rebelle, elle se débrouillait malgré tout quand même bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyMar 22 Juil - 16:17

Que de péripéties en si peu de temps, notre drogué jusqu'à la moelle se croyait à présent dans un teen-movie. Avouez que tout y ressemblait. La rencontre hasardeuse avec Chiara, qui aurait pu jouer une pompom girl en rut, prête à tout pour attirer un pauvre et inoffensif geek à lunettes dans son antre. Evidemment, le script n'était pas similaire au détail près. D'abord, Chiara n'avait pas l'air d'une cheerleader en rut mais d'une véritable mangeuse d'homme, prête à les menotter au radiateur de la chambre.
Ensuite, Vitaly n'avait rien du fana d'informatique, il était même plutôt attirant, bien bâti, avec des traits enfantins et de magnifiques yeux bleus. Et il n'avait vraiment rien de l'innocente victime, il incarnait la dépravation à l'état pure. Drogue, alcool, rock'n'roll, sexe, il cumulait tout.
Pas d'overdose, ni de cirrhose pour le moment mais rien ne l'empêchait de coucher à droite ou à gauche tout en ayant une copine, la trash culture, l'infidélité à l'état pur, les sept péchés capitaux réunis en une seule et même personne. Le russe était trop défoncé pour s'en rendre compte. Inutile de lui rappeler qu'il avait passé la nuit avec joujou numéro un, il a déjà oublié.

Chiara et Vitaly s'étaient donc réfugiés dans l'appartement du jeune homme, suite à une soudaine averse arrivée tout droit sur la capitale anglaise. Rien ne pouvait les étonner dès qu'il s'agissait du temps londonien. Soleil resplendissant et bam, pluie, orage et nuages gris. Le charme du Royaume-Uni certainement. Toujours sortir avec un parapluie. Et éviter de se faire piquer ses fringues.

Malgré son degré de béatitude causé par une quelconque substance illicite, Vitaly réalisait quand même la malchance qui les avait frappé. Se faire voler ses vêtements à Hyde Park, ça n'arrivait pas à tout le monde, il fallait le dire.

Déambulant dans l'appartement en caleçon, lui aussi trempé à cause de la courte trempette, le jeune homme arriva donc dans la salle de bain, suivi près par Chiara. La terrible Chiara. "Tu pourrais me donner une serviette...?". Une serviette, oui c'était ça qu'il était venu chercher, ouvrant les différentes portes de placard et les tiroirs de la pièce, il parvint finalement à trouver le tissu convoité. D'un geste brusque, il tira sur deux serviettes afin de les sortir du tas. Vitaly tourna sur lui même, se retrouvant face à face de la jeune femme, la scrutant sans aucune gêne alors qu'il lui tendait le bout de tissu éponge bleu.

Une nouvelle fois, Chiara s'était approchée dangereusement de lui, telle la prédatrice charnelle qu'elle était. Un léger sourire apparut sur le visage du russe, ce type de sourire rempli de sous-entendus et suffisant.

« Tu es toujours certaine de ne pas savoir ce que tu attends de moi.. Chiara ? » s'entendit-il dire, prenant un air niais qui lui allait à ravir s'il voulait s'asseoir sur les genoux du Père Noël. Lentement, il posa les mains sur les épaules de la jeune femme et lui fit faire demi tour, afin qu'ils puissent rejoindre le salon. Serviette en main, Vitaly tenta de s'essuyer et s'effondra dans le sofa. « Tu es vraiment sadique en fait, tu cherches à me torturer mentalement ET physiquement, je ne sais pas quel est le pire mais en attendant, je souffre, tu devrais compatir un peu » déclara-t-il avec un voix de gamin frustré tout en posant son regard sur la Mac Leold, encore debout.

_________________
Who is here...? You...? [Terminé] 0028ak78 Who is here...? You...? [Terminé] Cj Who is here...? You...? [Terminé] Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

Chiara Mac Leold

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyMar 22 Juil - 17:11

Lorsqu'il lui tendit la serviette, Chiara la saisit avec un léger sourire, mais les paroles de Vitaly la firent rire légèrement. "Pourquoi tu me demandes ça...? Tu voudrais que je réponde quoi...?" demanda-t-elle aussitôt avant de se faire jeter en dehors de la salle de bain. Franchement... D'ailleurs, il avait posé ses mains sur ses épaules et l'entraînait maintenant vers le salon. Elle le laissa la conduire bien que ce n'était pas bien difficile, sachant fort bien où était son salon. C'est pas que la plupart des appartements étaient faits dans le même genre, mais ça ressemblait à ça...! Elle le laissa s'asseoir ou plutôt, s'effondrer sur le sofa alors qu'elle se penchait légèrement afin d'éponger ses cheveux trempés avec la serviette. Elle trouvait d'ailleurs que ses sous-vêtements n'étaient pas étonnament confortables, mais elle n'était pas encore suffisamment à l'aise pour les enlever. Finalement, elle s'éloigna légèrement de Vitaly et lui tourna le dos avant de détacher son soutien-gorge. La serviette était suffisamment grande pour qu'elle l'enroule autour d'elle. Elle laissa le vêtement au sol et fit la même chose avec la culotte, finissant par enrouler la serviette autour d'elle, se retournant finalement vers le jeune homme, sourire innocent aux lèvres. Bien sur, elle lui avait donné un aperçu de son corps et elle en était évidemment consciente, ayant fait exprès de se retourner légèrement afain de lui laisser entrevoir l'ombre d'un sein. Elle s'approcha donc de lui plutôt sensuellement et posa ses genoux de chaque côté des cuisses de Vitaly. Elle posa une main sur son torse tout en le caressant divinement et vint aussitôt déposer un baiser sensuel dans son cou, sans goûter ses lèvres encore. Sourire aux lèvres, elle haussa doucement les sourcils en se retirant de sur lui.

"Et si c'est ça que je veux, tu dis quoi...?" murmura-t-elle en lui faisant un sourire douceureux, mais elle retourna chercher ses sous-vêtements avant qu'il n'ait eu le temps de répliquer quoi que ce soit afin de les ramasser et d'aller les étendre près de la douche... Ben quoi, ils étaient mouillés, donc inconfortables et comme ils étaient les seuls vêtements qu'elle avait, valait mieux qu'elle les sèche avant de repartir... Elle ressera un peu plus la serviette autour de son corps et ramena ses fesses dans le salon, souriante. Le goût de la peau de Vitaly contre ses lèvres lui manquait déjà, mais elle ne voulait pas tout lui donner maintenant, elle préférait jouer. Demeurant donc, dans une position debout, à quelques pas de lui, elle affirma d'un air légèrement amusé, et charmant à la fois: "Pourquoi je compatirais, dis-moi? Tu n'as pas l'air de te plaindre...!". Bien sur, Chiara n'était pas vraiment le genre de femme à coucher avec n'importe qui, comme ça, n'importe quand, mais ce cas-ci était différent et elle avait envie de s'amuser, de prendre du bon temps, pour une fois... S'assoyant sur le sofa alors que sa serviette n'était quasiment pas mouillée, elle vint glisser une main sur les hanches du jeune homme et glissa les doigts sous son sous vêtement, juste les doigts, se glissant doucement sur lui, à moitié disons-le. La serviette était un peu courte, mais Chiara s'en fichait comme si ça n'avait aucune importance pour elle. De toute façon, elle ne comptait pas la conserver longtemps alors... Elle déposa un nouveau baiser dans son cou jusqu'à venir à la commissure de ses lèvres. Elle mordilla légèrement le coin alors que sa main était toujours posée sur son torse, se glissant parfois dans son dos pour le serrer plus contre elle, encore.

"Ne me dis pas que ça ne te fait pas plaisir..." sussura-t-elle à son oreille avec un sourire charmeur. Ses lèvres s'étaient étirées en un doux sourire alors qu'elle replaçait ses cheveux derrière son oreille, ceux-ci ayant le don de se glisser là où on ne les voulait pas. Elle se demandait s'il la repousserait, mais le jeu s'en trouverait encore agréable, malgré tout, puisqu'elle n'avait pas encore usé de ses atouts. Ou du moins, pas de tous ses atouts...! Elle avait encore quelques tours dans son sac, mais du moins, elle risquait de les utiliser quand même, et ce, même s'il se montrait parfaitement docile. Ben quoi, ce ne serait pas une grosse corvée... Il est craquant comme tout et il lui plaisait bien à vrai dire, ayant elle-même un goût prononcé pour les rebelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyDim 27 Juil - 17:07

L'étrange impression d'être devenu un objet sexuel avait envahi Vitaly depuis déjà quelques minutes. Installé dans le canapé, le jeune homme continuait sa conversation remplie de sous-entendus avec la jolie Chiara. Cette dernière se tenait à quelques mètres de lui, trop occupée à enlever le peu de vêtements qui lui restaient et, pierre deux coups, laisser entrevoir de nombreux centimètres de sa délicate peau halé. Le russe fronça légèrement les sourcils, voyant ses doutes confirmés. Soit Chiara le considérait comme une très bonne copine, assez pour se déshabiller devant lui sans aucune gêne, soit elle comptait pratiquer quelques activités très peu catholiques.

« Que tu as envie de te faire laminer au scrable peut-être ? »

La jeune femme était à présent dans une position tout à fait douteuse, le visage penché vers le cou de Vitaly tandis que ce dernier avait fourré le nez dans ses cheveux, tout en caressant ses fines épaules. Maladroit avec les filles dans sa jeunesse, le russe avait su reprendre confiance en lui après une conversation père et fils, cheveux au vent avant d'être gratifié "Tu es devenu un homme Vitaly".

« Je... ne dirai pas non.. je crois. »

Un peu trop vite, et le laissant sur sa faim, Chiara détala en direction de la salle de bain, emportant ses biens. trempés. Il se retrouva seul sur le canapé, avec cet air idiot typique du mec qui attend patiemment quelque chose mais qui n'arrive pas. La chevelure châtain clair de l'italienne ne tarda pas à refaire son apparition et au grand désespoir de Vitaly, parce que oui il était désespéré, resta quelques secondes supplémentaires sans le rejoindre. D'accord, elle voulait le faire mariner, Vitaly était également doué à ce petit jeu.

« Je n'ai pas l'habitude de me plaindre à voix haute, je souffre en silence généralement, même quand on m'agresse. La plupart du temps, ça fait plaisir à mes ravisseurs. »

Fit-il en coulant un regard vers la jeune femme, qui venait de s'installer sur le canapé et de glisser sur lui. Un frisson de plaisir parcourut son corps dans sa totalité, tandis que Chiara passait ses doigts sous le sous-vêtement encore mouillé de notre gus tout en embrassant son coup. Vitaly posa chacune de ses mains sur les cuisses de la jeune femme, avant de les remonter légèrement. Ne jamais faire preuve de précipitation. Ses deux mains avaient voyagé sous la serviette de la jeune femme et étaient arrivés de part et d'autre de ses hanches, exerçant de légères pressions.

« Qu'est-ce que tu en sais, peut-être que je vais crier au viol d'ici trente secondes.. »

Répliqua-t-il, d'une voix basse avant de lui mordiller doucement le lobe de l'oreille. Ses lèvres ne tardèrent pas à trouver celles de la charmante italienne, scellant ainsi le début d'un longue.. partie de scrable. Les mains baladeuses du jeune homme s'arrêtèrent soudainement, Vitaly fit basculer Chiara sur le canapé. Il hésita, il avait une envie de fumer grandissante. Il la réprima cependant, passant sur le dessus de Chiara, les genoux posé d'un côté et de l'autre du corps de la jeune femme tandis que ses mains remontaient le long de son buste, la débarrassant peu à peu de l'unique bout de tissu qui la séparait de la nudité la plus complète.

_________________
Who is here...? You...? [Terminé] 0028ak78 Who is here...? You...? [Terminé] Cj Who is here...? You...? [Terminé] Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

Chiara Mac Leold

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyDim 27 Juil - 17:47

"Ah oui? Et j'imagine que tu as eu beaucoup de ravisseurs...!" affirma-t-elle alors qu'un sourire venait étirer ses lèvres dans une douce mimique digne de Chiara. Évidemment, elle ne passait pas sous silence la partie de scrabble qu'il avait proposée, sachant fort bien que ceci ne l'intéressait pas. Pourtant, peut-être qu'après un jeu des plus amusants, elle voudrait bien se vider le crâne de nouvelles intentions? Et quoi de mieux que de jouer au scrabble pour se concentrer sur autre chose que les mains de son partenaire...? D'ailleurs, ces dites mains venaient tout juste de remonter sur ses cuisses jusqu'à ses hanches ce qui lui arracha un frisson. Finalement, elle aurait peut-être dû conserver ses sous-vêtements; le jeu s'en serait trouvé allongé... C'est vrai quoi, Vitaly ferait d'une pierre deux coups en lui enlevant sa serviette...

Ses mains sur ses hanches la rendait encore plus douce, encore plus apte à ne pas résister au charme fou du russe. Franchement... C'était mortel ce petit jeu... Elle qui comptait le faire attendre, elle qui comptait le laisser mariner dans son jus pendant quelque temps jusqu'à ce qu'il en redemande... À croire qu'elle se prenait elle-même dans ses filets... Pathétique comme réaction. "J'en doute..." murmura-t-elle alors qu'il disait vouloir crier au viol dans peu de temps. Il ne semblait pas vraiment en état de comprendre que le jeu risquait de se poursuivre jusqu'à ce que lui le décide, ou jusqu'à ce qu'elle craque. Mais alors là, son orgueil en prendrait un coup... Elle avait beau être une femme, l'orgueil n'en était pas moins drôlement présent.

Lorsqu'il posa ses lèvres sur les siennes, elle comprit alors que c'était lui qui avait cédé. Elle qui n'avait fait que les mordiller, amusée, en tentant de résister à l'appat qui la guettait, et lui qui l'embrassait maintenant à pleine bouche. Elle ne tarda pas non plus à répondre à ce baiser, se serrant légèrement contre lui afin de réduire la distance qui les séparait. Elle écarta ses lèvres quelques instants afin d'affirmer, diabolique: "Je gagne toujours au scrabble..." Et voilà une métaphore digne de la grande chasseresse qu'était Chiara. Elle se retrouva ensuite couchée sur le canapé, Vitaly venant aussitôt la rejoindre en passant un genoux de chaque côté de son corps. Les cheveux de Chiara, épars, de chaque côté de son visage légèrement bronzé dû à sa nationalité, semblaient légèrement brillants dans la lumière du salon. Elle se redressa légèrement afin qu'il puisse la dévêtir complètement et éloigner la serviette de sa peau; elle n'en aurait plus besoin...

Elle passa fébrilement ses mains dans le dos du jeune homme, l'attirant à elle avec une volonté et une soif de désir s'intensifiant secondes après secondes. Ses lèvres cherchaient bien trop souvent les siennes, comme si le simple fait de les savoir éloignées lui manquait déjà. Ses doigts glissaient sur la peau nue de Vitaly avec une aisance incomparable, avec une douceur qui ne pouvait faire autrement que le faire frémir. Elle avait encore glissé ses doigts sous le dernier morceau de tissu qui l'emprisonnait avec, cette fois, la ferme intention de l'en départir... Délicatement, avec une fougue non contenue, elle le fit glisser le long du corps de Vitaly avant de s'en débarasser et de l'attirer à elle, ses lèvres goûtant encore son cou, ses lèvres, le haut de son épaule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyDim 27 Juil - 22:21

Afin de ne pas passer pour un pervers souffrant d'un cruel manque d'affection physique, je vais éviter de décrire les trois quarts d'heure qui ont précédé ce "Je gagne toujours au scrabble...". Des cheveux éparpillés autour du visage de l'italienne, des perles de sueurs luisant sur le front de Vitaly, des jambes entrelacées, deux respirations saccadées rompant un silence de plomb, des gouttes de pluie s'écrasant contre la baie vitrée de l'appartement, un souffle rauque, des calories vite parties en fumée, des doigts entremêlés et tout ce qui était susceptible d'exprimer un des paradis artificiels, celui du péché charnelle. Que c'est poétique n'est-ce pas ? Pourtant, dans la tête de Vitaly, la version simplifiée rodait : il venait de se serrer Chiara Mac Leold, c'est à dire la cousine de sa copine. Une relation seulement connue par les deux intéressés, le couple est sain et sauf.

Epuisé, le russe fourra une nouvelle fois son visage dans le cou de la jeune femme, leurs deux corps brûlants toujours serrés l'un contre l'autre. Vitaly y planta un nouveau et dernier baiser, les yeux fermés avant de se laisser tomber à côté de Chiara. Il pencha sa tête vers le sol afin de chercher son boxer, qui traînait non loin de lui. Il se contorsionna pour l'attrapa et l'enfila avant de s'installer correctement près de l'italienne. Et il s'endormit comme une masse.

***


Quand il émerga de nouveau, il se trouvait toujours sur le canapé, mais il était seul à présent. Plus aucune trace de la délicate Chiara. Vitaly mit quelques instants pour retrouver ses esprits, il se frotta lentement les yeux et passa une main dans ses cheveux, se rappelant avec difficulté de ce qu'il venait de faire. Il fronça les sourcils d'un air sceptique, apercevant la serviette qui avait autrefois vêtue l'italienne. D'un pas lourd, il se dirigea vers la salle de bain avec l'intention de se laver. La porte de la chambre d'Eléonore, habituellement fermée, était entrouverte cette fois-ci. Le russe passa devant sans y faire attention, trop occupé à maudire sa propre personne.

Il s'était serré Chiara.

Oui, lui. Vitaly Luka Nicolaevitch.
Autant dire qu'il avait bien merdé. Si quelqu'un découvrait cette erreur de conduite, non seulement on le tuerait puisque Mac Leold oblige mais Litzy serait capable de le torturer, simplement pour se venger.
Oui, il avait bel et bien merdé.

« Oh bordel » s'exclama-t-il une fois arrivé dans sa chambre. Difficile de savoir s'il parlait de sa coucherie TGV ou bien de la chaussette trouée qu'il venait d'enfiler. Marmonnant, encore et toujours, Vitaly attrapa son paquet de cigarettes et n'attendit pas longtemps pour s'allumer une clope tout en consultant sa messagerie de portable. Oh, tiens. Un appel manqué de Jesper.

Enfilant précipitamment ses chaussures, le russe se retrouva rapidement dans le métro, continuant de se demander ce qu'il avait bien pu lui passer par la tête. Oh.. et après tout.. ils avaient simplement pris du bon temps.. non ?

_________________
Who is here...? You...? [Terminé] 0028ak78 Who is here...? You...? [Terminé] Cj Who is here...? You...? [Terminé] Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiara Mac Leold

Chiara Mac Leold

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 09/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Who is here...? You...? [Terminé] Left_bar_bleue60/100Who is here...? You...? [Terminé] Empty_bar_bleue  (60/100)

Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] EmptyLun 28 Juil - 4:12

Chiara s'était complètement abandonnée à lui, même si la demoiselle avait prévu de le faire attendre, de se montrer joueuse, elle n'avait pu résister aux baisers, aux caresses et au corps parfait de Vitaly. Ses baisers l'ennivraient et lui procuraient une telle sensation de bien-être qu'elle n'avait pu s'empêcher de se laisser complètement aller dans ses bras. C'est vrai, elle aurait pu tomber amoureuse d'un homme comme Vitaly, pas seulement parce qu'il était rebelle et assoiffé de drogues et de cigarettes, non, aussi parce que malgré tout, il se montrait plutôt joueur et qu'elle aimait bien la douceur qu'il avait utilisée malgré tout. Elle s'endormit à ses côtés comme la princesse aux bois dormant et lorsqu'elle se réveilla, elle était enfouie sous les bras de Vitaly qui semblaient la retenir prisonnière. À croire que la nuit portait conseil...! Et puis, on était rarement responsables de nos actes lorsque l'on dormait... La jeune femme tenta de se dégager avec une douceur infinie afin de ne pas le réveiller et ce fut un exploit qu'elle réussisse à s'extirper de ses bras aussi aisément.

Complètement nue puisqu'elle n'avait pas prit la peine d'aller chercher ses sous-vêtements avant de tomber dans les bras de morphée, elle se glissa dans la salle de bain sans faire de bruit et se vêtit de ses sous-vêtements blancs complètement sèches, maintenant. Par chance qu'elle les avait étendus là, sinon, ils seraient encore tout trempés. Elle fronça les sourcils en se disant que se promener dehors si peu vêtue n'était pas vraiment une bonne et agréable solution. Elle détestait fouiller, n'étant pas une grande curieuse de nature... Mais là, c'était vraiment une occasion différente, l'une de celles qui ne se reproduiront jamais, vous savez? Se faire voler ses fringues par un gardien du parc n'est pas quelque chose qui vous arrive tous les jours...

Elle entra donc avec délicatesse dans la chambre d'Éléonore et choisit un léger débardeur ainsi qu'un short avant de les enfiler pour s'apercevoir que ça lui allait. Tant mieux... Elle quitta donc sans trop regarder, n'aimant pas mettre son nez dans les affaires des autres et se mordit la lèvre en voyant Vitaly toujours endormi. Elle chercha donc des yeux un papier et un crayon, et finit par en découvrir près du réfrigérateur.

"Coucou Vitaly...
Humm... J'ai dû partir plus rapidement que prévu... Je te remercie pour cette soirée... inoubliable et je suis heureuse d'avoir profité d'un tel moment en ta compagnie.
J'ai emprunté des vêtements à ta collocataire, vêtements que je lui rendrai dès que j'en aurai enfilé d'autres. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas...
Je... Ah non, laisse tomber...
Bonne journée... Et... bye..."

Et voilà, un peu plus et elle lui affirmait qu'elle avait couché avec lui sur un défi. Défi qu'elle avait remporté d'ailleurs... Mais tout compte fait, elle ne désirait pas lui en parler, pas pour l'instant... Elle se trouvait stupide d'agir ainsi surtout que cette soirée s'était avérée vraiment spéciale, vraiment magique pour elle... Et... Non, bien sûr, c'était impossible, il avait une copine. Peut-être la Marcquise ne se trompait-elle pas? Peut-être fouttrait-elle le couple en l'air et peut-être...? Non, bien sûr, ce n'était pas son genre de faire ça... Elle laissa le petit mot sur la table alors qu'elle quittait l'endroit sans plus s'attarder, légèrement nerveuse malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Who is here...? You...? [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Who is here...? You...? [Terminé]   Who is here...? You...? [Terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Who is here...? You...? [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Logan Alias Wolverine [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: The End Has No End-
Sauter vers: