Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Admin // Vitaly L. Nicolaevitch

Aller en bas 
AuteurMessage
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Admin // Vitaly L. Nicolaevitch   Mar 24 Juin - 14:04

01 : can't stand you now.

  • Nom : Nicolaevitch
  • Prénom(s) : Vitaly, Luka
  • Date de naissance : 20 Octobre 1989
  • Pays d'origine : Né en Russie, à Saint Peterbourg avant de déménager en Angleterre


  • Famille : Dimitri Nicolaevitch, le père de Vitaly, est un avocat encore en activité au barreau de Londres à présent. Il est marié à Natasha, une ancienne journaliste pour une revue féminine qui a cessé de travailler dès qu'elle tomba enceinte de Nestor, l'ainé de la fratrie et certainement le plus turbulent. Il suit actuellement des cours de littérature à l'Université de Moscou. S'ensuit Dana, une jeune femme extravertie, qui a toujours été une passionnée de théâtre et qui a trouvé une place dans une troupe, toujours à Londres.
______________02 : that's the story of your life.

  • Le passé de votre personnage jusqu'à ce jour : Comme toute biographie, celle de Vitaly Luka Nicolaevitch commence par sa naissance. En tant que narrateur, je peux vous parler de la rencontre de ses parents. Après réflexion, il est inutile que je vous inflige autant de détails. Sachez juste que son père, Dimitri, fait parti de la lignée des honorables Nicolaevitch, riche et digne famille assoiffée de pouvoir. Et qu'au détour d'un couloir, il rencontra la femme qui deviendra son épouse quelques mois plus tard, Natasha.Un an après, le couple eut la chance d'avoir leur premier enfant, un adorable garçon aux yeux bleus, baptisé Nestor dans un élan d'inspiration propre à Natasha. Ce jeune mâle grandit vite et passe son temps à torturer de pauvres bêtes innocentes; ses parents sont fiers de lui, ils ont la preuve que Nestor a des gênes Nicolaevitch vu son sadisme naturel. Plus tard, Nestor se prendra d'amour pour la littérature russe et reviendra dans son pays d'origine afin d'en faire son métier. Pas écrivain, mais critique littéraire.La prochaine naissance est déjà programmée et cette fois-ci, c'est au tour d'un bébé femelle, appelé Dana, de voir le jour. Dès sa petite enfance, elle trouve le moyen de se faire remarquer et d'attirer l'attention générale. De nature extravertie, elle est très vite attirée par les arts du spectacle et sera vite inscrite à des cours de théâtre. Encore une fierté de la famille Nicolaevitch, Natasha ne se lasse pas de raconter les péripéties de sa merveilleuse vie à qui veut l'entendre.Puis vient Vitaly, quelques années avant la dislocation de l'URSS, en plein mois d'Octobre. Sa mère fut subjugué par ce nouveau paquet, partagé entre la surprise et le choc. Rien de grave, rassurez-vous, mais elle avait pressenti que ce nouvel énergumène serait différent des autres. Un être inoffensif, sur la lune la plupart du temps.Le trio grandit vite dans l'immense demeure de la famille, il reçoit une éducation des plus honorables sans avoir besoin de "se mêler à la populasse" comme le soulignait souvent leur père. Sciences naturelles, langues étrangères (le combinaison gagnante, à savoir anglais, allemand et français), littérature (russe et étrangères). Sans compter toutes les activités éducatives qui ont pour but d'élargir leur culture générale et qui leur sont proposées par leurs tuteurs, tels que les chefs d'œuvre cinématographiques et musicaux. En résumé, tout ce dont a besoin un enfant pour devenir un adulte épanoui et cultivé. Nestor s'amuse à jouer les tyrans avec ses deux cadets, sous le regard interloqué de ses parents qui ne comprennent pas ce qui le pousse à s'en prendre à sa propre famille. D'ailleurs, Vitaly se souviendra toujours de l'épisode du pot de confiture. Comme tous les après-midis leur nourrice avait préparé le goûter, avait appelé chacun des enfants et les avait laissé seuls dans la cuisine, appelée par Natasha. Nestor eut alors la meilleure idée du siècle. Son visage s'éclaira alors qu'il tendait la main pour attraper le sel. En quelques secondes, il avait versé dans son intégralité le contenu de la salière dans le pot de confiture à la fraise. Vitaly ne tarda pas à arriver dans la pièce et se précipita vers les tranches de pain, qu'il commença à tartiner sans avoir conscience de quoi que ce soit. Ce n'est qu'après la première bouchée qu'il comprit la mauvaise plaisanterie de son ainé. Une horrible grimace s'était dessinée sur le visage du plus jeune des garçons tandis que Nestor se roulait par terre, riant à gorge déployée. Deux secondes plus tard, Vitaly avait disparu de la cuisine et courait, rouge de honte, pour aller se mettre deux doigts dans la gorge. Depuis ce jour, le russe est incapable de voir un pot de confiture sans ressentir un haut-le-cœur et est incapable d'en manger, ne serait-ce qu'une bouchée. Puis, sans crier gare, vint le jour où Natasha et Dimitri les réunirent dans le salon. Assis sagement dans le grand et moelleux canapé, aucun des trois enfants n'osaient ouvrir la bouche. On aurait pu entendre une mouche voler, pour la première fois depuis plusieurs années. La gravité de la situation se lisait sur la visage des deux adultes, certainement à la recherche d'une façon pour annoncer la nouvelle à leur progéniture. D'un pas lent, leur père s'avança au milieu de la pièce et les regarda un par un. Il ouvrit alors la bouche et leur déclara, sans détour, qu'ils devaient quitter le pays, pour de mystérieuses raisons. L'information ne fit aucun effet à Vitaly, n'ayant pas encore eu le temps de s'attacher à la Russie, il avait même hâte d'arriver en Angleterre, leur nouveau pays. Les valises furent vite bouclées, la maison vendue et tous les papiers officiels remplis et envoyés : les Nicolaevitch pouvaient quitter sereinement leur ville pour aller rejoindre l'île britannique. Le jeune Vitaly est alors âgé de dix ans, Nestor en a dix-sept et Dana quatorze.En tant que narrateur, je peux vous dire avec certitude et sans courir de risques que ce déménagement transforma véritablement le jeune Vitaly. Sa famille avait trouvé refuge dans la demeure familiale anglaise des Nicolaevitch, un immense château où l'on aurait pu caser quatre générations de géants. Une bâtisse située à Kensington, un des quartiers les plus chic de Londres, le coeur français de la ville. Le jeune russe s'habitua rapidement à la présence de ses nombreux cousins, cousines, oncles, tantes, grands parents et compagnie, les côtoyant tous les jours, du matin au soir. Quant à sa scolarité, Vitaly parvient facilement à s'intégrer parmi ses camarades du lycée privé dans lequel il est inscrit. Peut-être un peu trop facilement d'ailleurs. Vous savez comment sont les gamins issus des familles aisées. Ses nouveaux amis l'initient à la consommation de substances plus ou moins licites. Actuellement, Vitaly est quasiment certain d'avoir testé toutes les drogues dont il a entendu parlé. Grâce à leurs effets, Vitaly peut faire de nouvelles expériences , ressentir de nouvelles émotions, et c'est sans doute la raison pour laquelle il n'a jamais pensé à arrêter. Cependant, il ne se considère absolument pas comme un junkie en perdition. Il s'estime plutôt comme un artiste; assoiffé de nouvelles sensations, en proie à des délires psychédéliques qui le poussent à être productif. Il se tourne vers la musique, rien de mieux qu'un image de dandy, à la David Bowie selon lui. Il préfère être en retrait de la scène, pas jusqu'à la batterie, mais la guitare, c'est bien aussi et ce n'est pas comme s'il ne maitrisait pas l'instrument.Sa dernière année de lycée arrive alors. C'est l'apogée du roi Vitaly. J'exagère peut-être, il était loin de se prendre pour la meilleure tête des terminales mais en tout cas il avait du succès auprès des premières années, les groupies de son cœur si je puis dire. Ses parents ne voient pas d'un très bon œil toute l'énergie que donne leur fils dans des activités tels que.. Non, en réalité, ils ne savent rien, leur petit Vitaly a échappé à leur autorité, ils n'ont plus aucun contrôle sur lui. Toutefois, Vitaly se voit obligé de reprendre un peu de sérieux en leur présence, il tient à garder les privilèges que le prestige d'être un Nicolaevitch lui apporte. Juste par intérêt, il essaye d'être clean quand il est en compagnie de l'autorité mais ce n'est pas toujours le cas.Après un dernier trimestre décevant, ses parents sont prêts à s'arracher les cheveux en voyant que leur fils est accepté à Cambridge. Malheureusement pour eux, Vitaly ne voit pas les choses du même point de vue puisqu'il veut saisir l'occasion de se prendre une année sabbatique. Dimitri et Natasha en font presque une syncope, ni une, ni deux, ils lui posent un ultimatum des plus difficile : soit il va suivre ses études à Cambridge tous frais payés, soit il n'en fait qu'à sa tête et devra son débrouiller pour vivre pendant un an, puis payer ses études. Leur fils, rebelle, anti-conformiste, utopiste à ses heures, constamment défoncé, n'en démord. Il choisit la deuxième solution, se retrouvant ainsi à la rue, mais intelligent comme il est, il ne tardera pas à trouver une solution raisonnable. En attendant, il loge où il peut et jongle avec les petits boulots, quasiment renié par ses parents.
______________03 : whatever people say i am, that's what i'm not.

  • Caractère :
  • Physique : Observez un peu le jeune homme.. Non, regardez le bien, mieux que ça. Vitaly est loin d'avoir une carrure d'athlète, il faut l'avouer. On peut tout de même y voir une silhouette élancée, obtenu par sa grande taille et son manque d'épaisseur corporelle. Je précise quand même que si sa virilité ne lui est pas donnée par sa corpulence, il n'est pas un fil de fer pour autant. Impossible de ne pas le remarquer avec ses cheveux châtains, tirant sur le brun, mi-longs. Il prône le style "je viens de me lever et je n'ai pas eu le temps de me coiffer", résultat ? Un désordre plutôt travaillé (c'est faux, il s'est quand même coiffé non mais oh) avec quelques mèches qui lui tombent dans les yeux. Ses yeux... qui sont de couleur bleue, virant au gris selon le temps. Un regard innocent, qui ferait fondre le dernier glacier sur terre. Un regard brillant en période de défonce, qui lui donne un certain charme et un air enfantin. Les traits de son visage sont fins et réguliers, il sourit la plupart du temps et son air de rêveur - haut perché peut parfois interloquer la personne avec qui il se trouve.Du coté vestimentaire, le jeune russe ne fait rien d'exceptionnel, il se contente de porter les vêtements qu'il aime. Il préfère associer les différentes pièces de son dressing afin d'avoir l'air "classe mais pas trop" ou encore le style "je suis un junkie mais pas trop non plus". En résumé, un beau désordre, tout comme ses cheveux. Il est adepte des pulls en cachemire, son péché mignon, des polos, de son caban bleu marine, de ses jeans bien coupés coupe cigarette, de ses chaussettes vertes, de ses caleçons à étoiles, de ses vestes, de ses t-shirts "spécial groupie", de ses derby, de ses converses et autres vêtements susceptibles de bien lui aller.


Dernière édition par Vitaly L. Nicolaevitch le Mer 17 Sep - 12:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
60/100  (60/100)

MessageSujet: Re: Admin // Vitaly L. Nicolaevitch   Mar 24 Juin - 17:45

Auto-validation, personne ne m'en voudra Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Admin // Vitaly L. Nicolaevitch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: Oh ! You Pretty Things :: Vite fait, bien fait-
Sauter vers: