Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty
MessageSujet: The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a   The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a EmptyDim 27 Juil - 16:11

    MRS. WILLIAMS : Bonjour, Sienna Nicolaevitch, c'est bien ça ?
    SIENNA NICOLAEVITCH : Wow, belle déduction Mrs. Williams, vraiment. Psychologue ou détective ?
    MRS. WILLIAMS : Je vois que vous possédez un incroyable sens de l'humour mademoiselle, cependant je vous prierai de m'être un peu plus respectueuse.
    SIENNA NICOLAEVITCH : Respectueuse ? Au prix où mes parents vous payent j'ai bien le droit de vous piétiner en talons aiguilles si cela me tente, voyez-vous.
    MRS. WILLIAMS : Eh bien, caractérielle avec ça, n'est-ce pas ?
    SIENNA NICOLAEVITCH : Oh, bonne pioche, vous avez gagnez le droit de vous la boucler.
    MRS. WILLIAMS : Bien, Sienna, pourquoi êtes-vous ici ?
    SIENNA NICOLAEVITCH : Mademoiselle Nicolaevitch s'il vous plait, épargnez-moi les familiarités. Et je suis ici, comme vous le voyez, parce qu'on m'y a traîné contre mon gré, Mrs. Williams.
    MRS. WILLIAMS : Mademoiselle Nicolaevitch donc. Bien que l'on vous ai traîné ici contre votre gré, comme vous le dîtes, il y a tout de même une raison à cela, non ?
    SIENNA NICOLAEVITCH : Oh la raison... La raison ? Quelle est la raison ? Je suis peut-être folle qui sait, schizophrène, psychopathe ou maniaco-dépressive, qu'en sais-je ? C'est vous la psy, Mrs Williams, pas moi, alors allez-y, devinez !
    MRS. WILLIAMS : Hum... Bon, puisque vous êtes ici, même si visiblement vous préféreriez être sur l'échafaud prête à être pendue, je vous prierez d'être un tout petit peu plus coopérative, juste un peu.
    SIENNA NICOLAEVITCH : Oh, très bien, puisque de toute façon je n'ai d'autre choix, qu'est-ce que vous attendez de moi ? Que je vous raconte ma vie en long en large et en travers ? De A à Z en passant par les 24 lettres qui sont entres ?
    MRS. WILLIAMS : Non, pas forcément Miss Nicolaevitch, racontez-moi juste ce que vous avez envie, ce qui vous passe par la tête, ce qui vous ennuie, vous frustre...
    SIENNA NICOLAEVITCH : lui coupant la parole Vous voulez savoir ce qui me frustre ? Ce qui me frustre c'est d'être enfermée ici dans le cabinet d'une psychologue que ma mère paye une fortune, ce n'est pas contre vous Mrs. Williams, pour ne pas avoir sur la conscience le fait que c'est une mauvaise mère qui s'est marié, alors que j'avais 7 ans, avec un pauvre idiot, un Mac Leold en plus de ça, qui a un fils, qui plus est que je haie pfff, depuis plus de 10 ans ils me pourrissent la vie, cette pauvre idiote, se marier avec Mac Leold, elle ne pouvait trouver mieux, vraiment pfff.
    MRS. WILLIAMS : Je vois, je vois, donc vous en voulez à votre mère ?
    SIENNA NICOLAEVITCH : Si j'en veux à ma mère ? Si j'en veux à MA MERE ? SI J'EN VEUX À MA MERE ? Oh oui j'en veux à ma MERE, plus qu'à n'importe quelle personne sur cette foutue, excusez mon langage, Terre !! Cette... Cette... ARG. Mais regardez-moi, sans elle je ne suis plus rien, si je n'avais pas son argent et si je n'avais pas son super, oh ironie quand tu nous tiens, beau-fils je serais à la rue, je suis incapable de me débrouiller seule il faut voir la vérité en face, elle m'a foutue dans une sacrée merde, excusez mon langage encore une fois.
    MRS. WILLIAMS : Bien, hum de quelle "sacrée merde" euh parlez-vous miss Nicolaevitch ?
    SIENNA NICOLAEVITCH : Je vis chez MON DEMI-FRERE ! Arrrrg ! Voyez-vous je n'aime pas particulièrement ce pauvre Anton Mac Leold, enfin je n'ai rien contre lui sinon le fait que c'est mon demi-frère et que c'est un Mac Leold, ce qui en somme fait quand même beaucoup. Non je ne l'aime pas, je ne l'aime PAS, comment pourrais-je l'apprécier hein ? C'est contre nature, je ne peux pas, et je dois vivre chez lui, avec lui, et dîtes moi ce qui m'empêche de le tuer ? Rien, je pourrais très bien l'égorger, l'étriper, le pendre, le tuer à coup de fusil, le battre à mort et euh... J'exagère un peu peut-être hum, excusez-moi.
    MRS. WILLIAMS : Et bien... Peut-être devriez-vous parler à votre mère, ainsi qu'à votre demi-frère et pourquoi pas enterrer la hache de guerre avec ce dernier, haïr quelqu'un ne sert pas à grand chose Miss Nicolaevitch surtout si vous devez vivre avec lui, autant que cela soit en harmonie, ça serait un environnement plus sain pour vous & donc moins frustrant, moins énervant, croyez-moi.
    SIENNA NICOLAEVITCH : Enterrer la hache de guerre ? Ca pourrait presque être drôle... Si ça n'était pas aussi dramatique. Je le haie, je haie ma mère, et je haie mon beau-père, l n'y a rien à faire à cela Mrs Williams, et tout les psychologues du monde & autres individus tout autant bien intentionnés soient-ils ne pourront rien n'y changer, voyez-vous. Il y a bien longtemps, environ 12 ans, j'ai décidé de détester, et ce pour toujours, Anton, Janis & Hubert, respectivement mon demi-frère, ma mère & mon beau-père, et ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer, quand j'ai une idée en tête rien ne peut m'en dévier. Oh et puis de toute façon je ne vois pas pourquoi je vous dis tout ça, et d'ailleurs y me semble que cette interminable heure prend fin, et j'imagine que vous ne verrez aucun inconvénient à ce je m'en aille tout de suite, et même si vous en voyez un sachez que je m'en contre-fiche. Merci quand même Mrs. Williams, & au plaisir de vous revoir très prochainement... Ou pas !

    Mrs Williams n'eue pas le temps de rajouter quoi que ce soit que la porte de son cabinet de consultation claquait déjà derrière Sienna.


    En plus.

  • OÙ AVEZ-VOUS DECOUVERT CE FORUM ? Euh, hum je ne sais plus x'D.
  • CELEBRITE SUR L'AVATAR : Emily Browning, mais serait-il possible que je puisse changer pour Hanna Beth, par exemple ?
  • VOUS CONSIDEREZ-VOUS COMME UN(E) BON(NNE) RPGISTE ? Et bien, plus ou moins, disons que ça fais plutôt longtemps que je n'ai pas fait de rp mais je dépasse aisément les 15 lignes logiquement.
  • COMBIEN DE FOIS PAR SEMAINE VOUS EST-IL POSSIBLE DE VENIR SUR LE FORUM ? Disons tous les jours, où du moins j'essayerais.
  • SUGGESTIONS CONSTRUCTIVES POUR LE FORUM ? Je n'ai aucunes suggestions, le forum est parfait tel qu'il est.
  • CODE :
    Spoiler:
     


Dernière édition par Sienna Nicolaevitch le Mar 29 Juil - 15:42, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Left_bar_bleue60/100The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty_bar_bleue  (60/100)

The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty
MessageSujet: Re: The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a   The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a EmptyDim 27 Juil - 16:14

Bienvenue à toi sur Breaking Dawn,

Pour le changement d'avatar, il est autorisé mais par pitié, pas de photos "style émo" avec cette chère Hannah Beth Laughing bon courage pour ta fiche.

_________________
The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a 0028ak78 The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Cj The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty
MessageSujet: Re: The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a   The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a EmptyDim 27 Juil - 16:21

Merci =D.
Okay, aucun problème, et merci =).
Revenir en haut Aller en bas
Mallory Mac Leod

Mallory Mac Leod

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 22/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Ca dépend... Mais maintenant je bosse au World’s end !
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Left_bar_bleue55/100The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty_bar_bleue  (55/100)

The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty
MessageSujet: Re: The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a   The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a EmptyDim 27 Juil - 16:36

bienvenue à toi ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty
MessageSujet: Re: The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a   The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a EmptyMar 29 Juil - 15:43

Merci =).

Il me semble que j'ai finit, et excusez-moi pour la courte longueur du dialogue -___-.
Revenir en haut Aller en bas
Comte Nicolaevitch
Admin
Comte Nicolaevitch

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 23/06/2008

The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty
MessageSujet: Re: The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a   The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a EmptyMar 29 Juil - 16:45

Tu es validée, très chère. Bienvenue sur Breaking Dawn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breaking-dawn.bbactif.com
Contenu sponsorisé




The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty
MessageSujet: Re: The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a   The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The finest day that I ever had was when I learned to cry on command. S i e n n a
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Holaaaa
» nouveau normand
» Présentation
» hello boy's
» 463rd Pfab à Recogne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: The End Has No End :: Fiches, administration-
Sauter vers: