Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 music, alcohol and drugs {vitaly, dana}

Aller en bas 
AuteurMessage
Jesper Mac Leold

Jesper Mac Leold

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 24/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Serveur au The World’s End
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Left_bar_bleue70/100music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty_bar_bleue  (70/100)

music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty
MessageSujet: music, alcohol and drugs {vitaly, dana}   music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} EmptyLun 28 Juil - 2:11

Jesper n'aimait pas la solitude : voilà quelque chose qui était bien connu. Et pourtant, Vitaly avait déserté l'appartement non seulement la veille au soir, mais toute la nuit et l'ensemble de la matinée – c'est pas que le jeune homme l'avait attendu mais il ne s'était levé qu'à onze heures donc il n'y avait pas de doutes que l'autre n'était pas là. Combien de fois avait-il composé son numéro de téléphone sur son portable ? Avouons-le, un très grand nombre de fois. Mais peu importait, maintenant, puisqu'il venait d'écouter le message de son meilleur ami, et que la soirée au koko était confirmée. Tout allait bien se passer, à partir de maintenant. C'est du moins ce qu'il croyait avant. Quand il arriva, il commença à comprendre que cela n'était pas l'exacte vérité.

« s'il est en retard, ce crétin, il est mort. »

Bon. Imaginez-vous son état quinze minutes après, alors qu'il attendait toujours, seul devant le koko, sans aucune clope dans le paquet qu'il avait fini au cours de la journée (bah oui, une journée sans avoir vu vitaly donnait des réflexes très, très mauvais). Il avait passé une cinquantaine de fois la main dans ses cheveux, avait jeté une centaine de fois un regard à l'intérieur de la salle, s'était fait aborder par cent cinquante filles, et avait composé le numéro de son meilleur ami au moins deux cent fois. La tête lui tournait quand finalement il décida de l'appeler. Répondeur. Bien entendu.

« vitaly, mon amour, je veux simplement te prévenir d'un tout petit détail, vraiment minuscule : écoute bien, parce que je risque de ne pas le répéter. si tu n'arrives pas dans les cinq minutes qui suivent, tu es non seulement mort, mais violé, étripé, écartelé, torturé. st si tu es en ce moment même en train de dormir à la maison, je t'arrache les couilles en rentrant, si, si – ah mais attends – ça n'est pas toi là-bas ? avec une fille ? sur ma vie, vitaly, si t'es en retard à cause d'une donzelle, tu es mort – mais attends, c'est – c'est – c'est dana ! dana ! bon dieu de bordel, qu'est-ce que tu fais là ? ça fait plaisir de te voir ! ah, attendez. j'ai oublié de raccrocher. »

Il regarda fixement son téléphone pendant quelques secondes puis appuya enfin sur le bouton rouge. Avant de réaliser que la personne à qui il avait laissé ce message absolument délirant était à présent devant ses yeux. Comment lui expliquer qu'il allait flipper en écoutant ses propos ? On allait avorter la chose.

« vitaly, tu pourrais me prêter ton portable ? le mien n'a plus de – plus de – plus de batterie – enfin non – plus de réseau, en fait – ouais, plus de réseau. »

Et où est la crédibilité là-dedans ? Ah non, pas la peine de la chercher : y'en a pas. Jesper sourit faiblement avant de renoncer à supprimer le message lui-même pour montrer d'un signe de tête le portable de Vitaly et de se mettre à expliquer, un léger sourire aux lèvres – la situation était comique, quand même.

« je pensais que tu t'étais endormi à la maison alors je t'ai laissé un message un peu - bizarre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vitaly L. Nicolaevitch
Admin| Too Much Junkie Business
Vitaly L. Nicolaevitch

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Junkie à temps plein, vendeur chez Vinyl Junkies à temps partiel
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Left_bar_bleue60/100music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty_bar_bleue  (60/100)

music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty
MessageSujet: Re: music, alcohol and drugs {vitaly, dana}   music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} EmptyLun 28 Juil - 13:17

« Je me réveille ce matin et le soleil était parti, alors j'ai réalisé que c'était la nuit ! » dixit ce brave Vitaly Luka Nicolaevitch. Il venait d'être réveillé par cette immonde sonnerie, provenant directement de cet engin qu'on appelle souvent "portable". Le russe à présent au téléphone, avec l'une de ses dernières conquêtes - histoire d'un soir serait plus juste - celles qu'on qualifiait souvent de "collantes". Et Vitaly avait horreur de la colle. Elle s'appelait Elise.. Ou Elisa.. Ou Eloïse.. Quelque chose dans le genre... Il n'était pas doté de la faculté de se rappeler des prénoms. Cependant, il avait un don irréfutable : il était capable d'oublier tout et très vite. Une plaie béante comme ses professeurs avaient aimé le dire, et redire durant ses années lycée. Un peu trop d'ailleurs.
La fameuse conquête pleurnichait au téléphone, elle gémissait trop, vraiment trop. Elle l'harcelait pour qu'ils se voient dans la soirée, autour d'une bouteille de vin, dans un restaurant français. Le jeune homme jeta un coup d'œil à sa montre imaginaire. Hors de question qu'il accepte son offre. Le vin était attirant, mais il avait envie de passer une soirée d'artiste torturé et défoncé, et puis.. Une groupie à la fois s'il vous plait. Celle-ci était vraiment coriace et psychologiquement instable. Il ne tarda pas à raccrocher, prétextant un tableau à finir. Il avait du paraître convainquant puisque EliseElisaEloïse avait juste lâché un « Ah.. Okay, bisous mon chou ». Parfait.

Vitaly se laissa retomber dans son lit. Il avait dormi toute la journée, oubliant par la même occasion de répondre aux multiples appels de son partenaire cosmique, connu sous le nom de Jesper. Le russe était donc allongé au dessus de ses couvertures, les yeux à demi-ouverts, fixant le plafond.. Au loin, il pouvait entendre Dana s'effarait dans l'appartement. Impossible d'expliquer son omniprésence en ces lieux mais les raisons ne manquaient pas. Meilleure amie de l'un, sœur de l'autre. Perpétuellement fourrée chez eux, Vitaly s'était habitué à sa présence.

Vêtu d'un pantalon coupe cigarette, et d'un pull bleu marine sous laquelle il avait mis une chemise blanche, il débarqua en trombe dans le salon, le bras droit levé tenant son portable. Il était à deux doigts de pousser des cris de bêtes sauvages, de vrais rugissements.

« DAAAANAAAA » s'écria-t-il en parcourant au galop l'appartement, cherchant la jeune femme pour pouvoir l'embarquer avec lui au Koko. Lieu de rendez-vous sacré avec Jesper. Solidaire, il ne comptait pas laisser Dana tourner en rond.

De sa main libre, il attrappa son caban et l'enfila à toute vitesse. Même geste précipité pour chacune de ses chaussures. Son paquet de clopes. Ses clés. Sa soeur. Un Vitaly aussi énergétique rimait avec une surdose de café et surtout, surtout, une sévère addiction pour toute activité considérée comme juridiquement incorrecte. Le matin même, il avait réussi à choper son dealer dans une petite ruelle sombre afin de se procurer quelques grammes de poudre, en prévision d'une future soirée avec Jesper.

Courant dans les couloirs du métro, bousculant quelques personnes, s'attirant les foudres des agents de sécurité, les deux frangins furent vite arrivés sur Camden Town. Le Koko était situé non loin de la sortie de l'underground. En retard comme toujours. A une cinquantaine de mètres de l'endroit, son portable commença à vibrer, doué comme il l'était, Vitaly eut du mal à le trouver, au fin fond de la poche de son caban.

« je pensais que tu t'étais endormi à la maison alors je t'ai laissé un message un peu - bizarre. »

Le russe plissa les yeux, l'air suspicieux, avant d'éclater de rire en apercevant le léger sourire de Jesper.

« Comme les trente six autres que tu m'a laissé au cours de la journée ?» répondit-il, prenant la tête du type outré. Son visage se radoucit, il posa alors une main sur une des épaules de son meilleur ami, l'air charmeur. « J'aime me faire harceler par des beaux garçons. »

Aucun sous-entendu pervers, que les lecteurs se rassurent.

_________________
music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} 0028ak78 music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Cj music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Jf4
ELECTRIC BLOOM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty
MessageSujet: Re: music, alcohol and drugs {vitaly, dana}   music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} EmptyMar 29 Juil - 12:56

Dana Nicolaevitch prenait son petit-déjeuner dans la cuisine de Vitaly Nicolaevitch. La nuit tombait sur Londres, quasiment aussi rapidement que les oeufs et le bacon dans l'oesophage de la jeune femme. (Ouais, car il s'agissait, comment dire ? d'un petit déjeuner nocturne.) Quand elle avala la dernière bouchée de son machin, elle entreprit de constater les dégats dans le réfrigérateur - qu'elle avait laissé entr'ouvert, misère de misère. C'était comme si une tornade, excusez l'expression convenue, venait de passer par là. Il restait à l'intérieur un quart de brique de lait et deux yaourts entamés qui se battaient en duel. Dana attrapa un post-it qui lui faisait les yeux doux depuis la table de la cuisine, le colla sur le frigo et y inscrivit n'importe comment « j'ai besoin qu'on s'occupe de moi ».

Ah. On s'agitait soudain dans l'appartement. Appartement qui fut, d'ailleurs, bientôt traversé violemment par un cri de panique.

« DAAAANAAAA »

Un instant plus tard, un Vitaly échevelé apparaissait dans l'encadrement de la porte, et l'interpellée se laissa embarquer par son petit frère. Tout en se dirigeant vers la porte d'entrée, celui-ci ramassait tout ce qu'il pouvait dans son sillage. Profitant d'une seconde de répit, Dana chopa son patelot posé - euh. Roulé en boule - dans un coin.

Durant leur course effrénée jusqu'au métro, dans le métro, en ressortant du métro, mademoiselle Nicolaevitch ne se départit pas de son petit sourire habituel. Elle songea bien à demander à son ravisseur où ils allaient comme ça, mais une fois qu'ils furent installés dans la rame, elle sut que leur destination était le Koko. Et un Vitaly aussi pressé ne pouvait y être attendu que par Jesper Mac Leold, parce que le voir courir ainsi pour une nana, à moins peut-être que ce ne soit Kate Moss, 'y'avait peu de chances. Donc, par voie de conséquence, Dana allait voir Jesper.
Son sourire s'élargit jusqu'aux oreilles.

Les Nicolaevitch en cavale ne ralentirent qu'une fois que Jesper fut localisé. Il fit à Dana l'effet d'être une star de film en noir et blanc, planté seul sous son lampadaire idiot alors qu'une foule indistincte grouillait devant le Koko. Bon, okay, il tripotait son portable, ce qui atténuait un tout petit peu le côté vieux film de la chose. Mais chut.

« (...) Tu es mort – mais attends, c'est – c'est – c'est Dana ! Dana ! Bon Dieu de bordel, qu'est-ce que tu fais là ? Ça fait plaisir de te voir ! Ah, attendez. J'ai oublié de raccrocher. »

La jeune femme continua à afficher son air ravi et, une fois que les garçons eurent terminé de déblatérer à propos d'un message à la con, elle se haussa sur la pointe des pieds et planta un (énorme) bisou sur la joue de son ami. Elle pouffa le moins discrètement du monde lorsqu'elle entrevit l'air charmeur que prenait son frangin pour raconter ses conneries à Jesper.
Les divers bruits provenant du Koko, des gens autour du Koko, et de Londres tout entier, s'estompaient, et il semblait à Dana qu'on lui avait bourré les oreilles de coton, une sorte de filtre, vous voyez, pour se prémunir contre les bêtises qu'on entend souvent devant un club la nuit. Comme si la simple présence de ces deux types qui lui étaient essentiels avait suffit à construire autour de notre héroïne une sorte de bulle ouatée.

« Dites, les filles, j'vous aime mais j'ai froid, c'est quoi la suite du programme ? »

Elle avait enfin parlé, et la bulle éclata. Tant pis.
Et puis elle se demanda, un peu inopportunément, certes, quel effet ça pouvait bien faire de dormir dans un igloo.
Revenir en haut Aller en bas
Jesper Mac Leold

Jesper Mac Leold

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 24/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Serveur au The World’s End
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Left_bar_bleue70/100music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty_bar_bleue  (70/100)

music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty
MessageSujet: Re: music, alcohol and drugs {vitaly, dana}   music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} EmptyJeu 31 Juil - 15:38

« comme les trente six autres que tu m’as laissé au cours de la journée ? »
« non, bien pire. »
« j’aime me faire harceler par des beaux garçons. »

Jesper et Dana éclatèrent de rire, comme d’habitude – Vitaly avait cette particularité de les mettre de bonne humeur à partir d’une phrase, d’un mot, même. Ce n’était pas pour rien qu’il était pour Jesper l’heureux élu. Le jeune homme lança un clin d’œil à sa meilleure amie, un regard amusé vers son meilleur ami et puis plongea la main dans une des cinquante poches de Vitaly. Qu’est-ce qu’il cherchait ? Non, pas la poudre (du moins, pas encore). Les clopes. Et hop. Autant vous dire que le grésillement de cette énième clope, au goût tout à fait différent des autres puisque partagé avec les personnes qu’il aimait le plus au monde, lui fit un bien fou.

« dites, les filles, j’vous aime mais j’ai froid, c’est quoi la suite du programme ? »
« t’es sûre que t’as envie de savoir ? »

Jesper adorait prendre son air pervers, mystérieux, cruel, meurtrier, psychopathe, artiste, drogué – bref, vous pouvez rajouter à peu près tous les noms et adjectifs que vous voulez – devant Dana. A eux deux, ils formaient comme un duo de comiques, et puis si on rajoutait Vitaly, ils devenaient une vraie bande itinérante.

« je suis molière ! »

Ah, merde. Jesper s’égarait. Ca devait être la clope. Ou le froid. Ou la nuit. Ou l’attente. Quoiqu’il était peut-être tout simplement fou.

« aujourd’hui, je suis poétique – comme dans mon message (il se tourne vers vitaly avec un grand sourire innocent). donc le programme de ce soir est l’exploration des cinq sens. mais comment allons-nous faire une telle merveille, me demanderas-tu – ou pas, d’ailleurs, mais j’ai quand même envie de te le dire. tout ce qui est odorat va avec ce que vitaly a dans sa poche gauche, tout ce qui est goût avec ce que le barman va nous servir, tout ce qui est vue et toucher avec les filles que le koko renferme, quant à l’ouïe, tu te doutes bien que ça va avec le groupe qui joue ce soir. qu’en penses-tu ? »

Il fit un immense sourire histoire de la convaincre du mieux qu’il le pouvait, avant de plaquer sa main contre la fameuse poche gauche de Vitaly. Après quoi il eut un soupir (de soulagement, bien sûr) : il y avait bien quelque chose là-dedans. Ses grands yeux papillonèrent et puis en deux temps, trois mouvements, ils étaient tous dans le koko, près du comptoir (l’endroit favori de Jesper).

« qu’est-ce que je vous sers ? »
« trois gin-fizz, pour bien commencer la soirée. »

Le barman acquiesça d’un signe de tête et commença à préparer les boissons qu’il donna ensuite à la troupe – itinérante, donc – en échange de petites choses rondes et brillantes que Jesper se chargea de donner. Non, ne vous inquiétez pas, les autres paieront après. L’injustice n’est plus de ce monde. Du moins pas dans le leur.

« tchin. »

Et le choc des mixtures, amenant le goût à être le premier des sens assouvi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty
MessageSujet: Re: music, alcohol and drugs {vitaly, dana}   music, alcohol and drugs   {vitaly, dana} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
music, alcohol and drugs {vitaly, dana}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Music Mania V
» Dessin by Dana~
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» Bonne music Nigerianne
» DANA G. MILLER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: The End Has No End-
Sauter vers: