Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lilian Mac Leold [Validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilian Mac Leold
The Wolf Behind The Smile
avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Vendeur chez Agent Provocateur, sous-vêtements féminins (a pris une année sabbatique)
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Lilian Mac Leold [Validé]   Mar 24 Juin - 23:53

01 : can't stand you now.


  • Nom : Mac Leold
  • Prénom(s) : Lilian
  • Date de naissance : 1er Novembre
  • Pays d'origine : États-Unis


  • Famille : Il y a les Mac Leold, tous les Mac Leold ... Ça le fait rire, 'grande famille', mais c'est comme ça, et son cynisme ne l'empêche pas d'être parmi les plus inclus dans cette logique et les plus satisfaits de cette organisation. Il n'a pas toujours côtoyé tout le monde, surtout que Londres ne l'accueille que depuis peu, mais il y en a qu'il connait bien.

      - "Maman" et "Papa" déjà, respectivement Nikki et November : la première était avocate mais a choisi de redevenir femme au foyer suite à une altercation avec un client ; l'autre est dirigeant d'une grande entreprise de "services publiques" spécialisée dans l'organisation de ... pompes funèbres. Lilian ne s'entend avec aucun des deux : il a une certaine tendance à mépriser sa mère et ferait tout pour rendre la vie impossible à son père.

      - Kate : sa grand-mère du côté paternel. C'est une vieille acariâtre qui passe son temps à reprocher à Lilian son refus face à une opération de chirurgie esthétique qu'elle lui avait proposé pour lui refaire le nez ...

      - Ses nombreux cousins et cousines : Elizabeth (qu'il essaie de débaucher, c'est trop tentant quand on voit sa bouille d'ange), Hazel (qui le déteste et fait tout pour lui nuire, aucun humour dans cette petite tête brune), et puis surtout Melvin (compagnon de débauche) et la charmante, charmante Litzy (elle aussi compagne de jeux mais physiquement inaccessible ... donc d'autant plus attirante).

______________

02 : that's the story of your life.


  • Le passé de votre personnage jusqu'à ce jour : Nikki et November se sont rencontrés au lycée. En vérité, à cette époque, ils ne pouvaient absolument pas se supporter ... C'est en se retrouvant par hasard après l'université qu'ils décidèrent de reprendre contact et finirent par s'apprécier au point d'en venir au mariage, après deux ans de vie commune. Si Nikki avait dés le départ trouvé sa vocation d'avocate, il fallut plus de temps à November pour trouver ce qu'il voulait vraiment faire : après de nombreux petits boulots sans intérêt, stagiaire, secrétaire, conseiller, il finit par songer que Londres n'offrait simplement pas assez de possibilités et partit faire sa vie aux États Unis en entraînant sa femme pas vraiment consentante mais incapable de protester. Là il découvrit un business non encore parfaitement exploité mais pourtant extrêmement prometteur : celui de l'assistance aux personnes en deuil dans l'organisation d'enterrements ou d'incinérations de luxe. On ne croirait pas tout ce que les gens sont prêts à payer pour rendre convenablement hommage aux êtres aimés : quiconque s'étant rendu compte de ceci aurait tout le loisir de s'en mettre plein les poches. Et c'est ce que fit November. Ainsi prospéra cette petite branche des Mac Leold installée dans la Cité des Anges ; et c'est dans ce climat propice au bonheur et à la tranquillité que la naissance de Lilian fut planifiée et parfaitement exécutée.

    Le bambin Lilou était, comme tous les bambins, absolument adorable quoiqu'un peu criard. Il fut choyé, gâté à loisir, et comme en outre il resta toujours enfant unique, il devint un gosse égocentrique, arrogant et absolument insupportable. Seul le contact qu'il entretint avec ses cousins et cousines Mac Leold lui permit de prendre conscience qu'il n'était pas le seul à posséder un sang aussi "pur" - notion de "pureté" qu'il a depuis largement dépassé mais qui à l'époque l'obsédait, résultat du bourrage de crâne de ses parents sur la Ô combien prestigieuse famille dont il était issu. Néanmoins, si on empêcha ses mollets et sa tête d'exploser sous le poids de son orgueil, on ne parvint jamais totalement à le raisonner, et il demeura toujours persuadé qu'il était en droit de réclamer et d'obtenir absolument tout ce qu'il désirait. C'est très jeune qu'il commença à se lasser de sa cage dorée et qu'il entreprit d'explorer le monde de l'extérieur, de se mêler aux jeunes de son âge même de moindre classe sociale. De cette époque il acquit une certaine facilité à en venir aux poings, mais également, seul point positif, une large tolérance et ouverture d'esprit qu'il est toujours rare de trouver dans les grandes familles aristocratique. Tout ça, en tous cas, était loin de plaire à Papa-Maman, et ils se firent de plus en plus strictes. Lilian se fit de plus en plus provocateur et polisson.

    De l'école jusqu'au lycée, il fut toujours un élève terriblement moyen : c'est qu'il n'avait absolument aucun intérêt dans l'apprentissage théorique, au grand dam de ses parents, et surtout de son père, qui avait tant espéré de son éducation. Son caractère un peu rebelle se manifesta énormément au départ, et il eut de nombreux problèmes liés à son comportement ; à partir du lycée il se calma cependant, non pas à cause des sanctions et engueulades répétées dont il faisait l'objet, mais plutôt grâce à un changement de tactique : de belliqueux il était passé à cynique, son arrogance violente s'était muée en comportement hautain. Il avait revêtu la peau du parfait petit noble derrière laquelle il était tellement plus aisé de ricaner et de lancer des piques acerbes ... Malgré ce caractère relativement insupportable en formation, ses parents commencèrent à le tolérer davantage à partir du moment où il commença à se comporter comme il l'avaient souhaité, même si ce n'étaient que les apparences ; il fut gâté plus encore qu'il ne l'était avant, entre les voitures offertes, les fêtes et soirées organisées.

    Lilian avait toujours été plutôt populaire, mais c'est à partir de cette époque là que sa côte commença vraiment à grimper et qu'il se trouva parmi les idoles de son lycée et des cercles qu'il fréquentait, au centre de toutes les attentions. Il apprit à sourire et à parler comme un politicien, il apprit à charmer les cœurs les plus froids et à convaincre les plus incrédules. Les filles, avec qui il avait toujours eu beaucoup de facilités, lui tombèrent encore mieux dans les bras ; de là il tient un certain mépris pour les femmes et un goût plus que prononcé pour ce genre de débauche. Son père était fier de lui. Les projets qu'il avait toujours eu pour son fils semblaient plus proches que jamais, tant pis pour le lycée tant qu'il savait y faire, et même ils s'agrandissaient, les horizons possibles devenaient toujours plus dorés ! Rapidement, et sans même en parler tout d'abord à Lilian, il commença à prévoir son parcours, en l'inscrivant d'ors et déjà à la très réputée université de Brown, en lui organisant des rencontres avec tous les grands hommes que sa main au long bras pouvait atteindre de cette manière-là. Lil' fit mine de s'intéresser et de se plier aux exigences de son père ... Pendant un temps. La vérité c'est qu'il n'en avait rien à faire de tout ceci et que tout ce qu'il voulait, c'était donner de l'espoir pour mieux décevoir ensuite. Décevoir son père qui lui mettait tellement de pression, qui attendait de lui tant de choses qu'il n'avait pas la moindre envie de fournir !

    Alors qu'il avait 17 ans et que l'équivalent de sa Terminale débutait, la mère de Lilian eut quelques ennuis dans l'exercice de son métier. Commise d'office pour défendre un braqueur de banque, elle n'avait pas fourni autant d'effort qu'elle aurait pu et son client ne s'était pas tiré aussi bien qu'il l'aurait voulu ... Tandis qu'il était en prison, ses proches commencèrent à menacer Nikki ; celle-ci ne se méfia pas jusqu'au jour où elle fut carrément agressée et ne parvint à s'en tirer que de justesse. Lilian, malgré le peu de considération qu'il avait pour sa mère, ne put supporter qu'on s'en fût pris à elle : il rameuta des proches, des connaissances, et en bande ils partirent tabasser les agresseurs. On sut évidemment que l'histoire venait de lui, et si la justice le laissa s'en tirer grâce aux circonstances et au portefeuille de son père, ses parents lui rendirent la vie impossible à partir de ce moment. Sa mère n'aurait pas pu lui en être moins reconnaissante, et comme elle se trouva forcée de quitter son travail, elle passa le plus clair de son temps à lui faire tous les reproches du monde à la maison.

    C'est probablement à cause de ceci et de la pression grandissante de son père pour ses études - car il voulait le sortir plus que jamais de ce "climat de violence" - que Lilian commença à envisager la fugue dés qu'il aurait dix-huit ans. Une fois diplômé et ayant quitté le lycée, il se mit à faire n'importe quoi en attendant sa majorité, et devint absolument invivable : sorties inconsidérées, nombreuses bagarres dans la rue, boisson en abondance avant l'âge, découchages fréquents, aventures folles et débauchées avec nombre de filles ... prises de bec monstre avec ses parents. Finalement il obtint avec facilité ce qu'il voulait, à savoir : partir ; il ne s'enfuit pas vraiment mais fut presque chassé. Et il s'envola hors des 'States afin d'aller gaiement passer une année sabbatique chez sa famille à Londres, où ses parents espéraient qu'il retrouverait la raison ... et où il comptait bien s'amuser comme bon lui semblerait. Il n'avait encore aucune idée de tout ce qui l'attendait ici ...
______________


Dernière édition par Lilian Mac Leold le Mer 25 Juin - 3:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Mac Leold
The Wolf Behind The Smile
avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Vendeur chez Agent Provocateur, sous-vêtements féminins (a pris une année sabbatique)
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Lilian Mac Leold [Validé]   Mer 25 Juin - 3:26

03 : whatever people say i am, that's what i'm not.


  • Caractère : Lilian est cruel, cynique et manipulateur. Lilian est hautain, orgueilleux et égocentrique. Lilian est vil. Ce qu'il aime ? S'amuser. Sans trop se casser la tête si possible, sans trop penser au lendemain, et surtout sans ce soucier de qui ou de ce qu'il va briser pour ces quelques instants. D'un certain côté il est extrêmement immature, incapable de prendre trop de responsabilités, mais d'un autre il n'est pas non plus complètement irréfléchi et sait quand il est sur le point de dépasser les bornes et qu'il lui vaut mieux s'arrêter. La preuve : malgré sa libido effrénée, il n'a jamais violé personne ... Mais il n'en a pas besoin au fond ; après tout c'est un séducteur né qui fait de la chasse à la demoiselle un de ses passe-temps préférés, et dans lequel il excelle. Ce qui l'amuse également c'est la provocation, mais la provocation fine : l'ironie mordante derrière un sourire charmeur plutôt que la critique lourde et acerbe clairement exprimée. Ce qu'il faut, c'est déstabiliser, faire tomber les barrières les mieux établies afin de mieux blesser. Il n'a pas trop de mal à ça étant donné qu'il sait gagner la confiance des gens, qu'il sait convaincre. Cela il le doit principalement au fait que son caractère si mauvais, il le cache à merveille ; à le voir on ne croirait jamais que sous ses petits hochements de tête compatissants et ses sourires compréhensifs se cache le mépris le plus profond, la plus vive envie de nuire. Nuire ! À tous, mais plus particulièrement à son père ...

    Néanmoins, sous ces dehors et surtout ces dedans peu attrayants se cachent également les traces d'un certain amour de l'être humain. Oui, il méprise la plupart, et oui, il aime blesser, mais cela ne l'empêche pas d'avoir un petit côté humaniste et de s'intéresser grandement (sans même le savoir lui-même) à la psychologie. Il aime la compagnie, craint la solitude, il lui faut de l'attention pour se sentir exister - même si au besoin il sait s'effacer et passer inaperçu. Après détruire il y a reconstruire : personne ne sait consoler mieux que lui quand il prend vraiment la peine de s'intéresser et de plaindre une âme en peine. Comme tout être humain normal il peut parfaitement éprouver de l'attachement, une amitié sincère, de l'amour peut-être - même s'il croit pour l'instant être à l'abri de ce joug sentimental, de ce qu'il considère comme une faiblesse.

    D'ailleurs ses sentiments sont des choses qu'il ne contrôle absolument pas et il se montre souvent terriblement jaloux et possessif, si bien que souvent, il laisse éclater ce qu'il ressent aux yeux de tous et est le dernier à s'en rendre compte. Ses émotions, de même, sont généralement intenses ; il ne fait pas les choses à demi-mesure et quand il ressent, il ressent avec passion. Une petite vexation peut entraîner chez lui des états colériques extrêmes : il devient terriblement violent, prêt à tout fracasser, tout détruire. L'apparence calme et presque blasée qu'il affiche d'habitude tombe alors pour révéler un caractère brûlant et incontrôlé. Souvent, il en vient aux poings quand il aurait pu tout régler de manière bien plus simple ; mais au fond il aime se battre, il aime l'excitation des coups portés et reçus, une part de sadisme en lui aime sentir sa main fracasser le visage ou le corps de l'autre et faire souffrir, il aime ainsi se sentir puissant.

  • Physique : Le nez est aquilin, un peu large peut-être, encadré de ces deux marques profondes, sortes de rides avant l'âge, prolongation d'un sourire ironique qui remonterait jusqu'en haut du visage pour ne laisser de toute la figure que cette impression-là, inévitable, le cynisme. Les yeux ne démentent pas, fins et étirés, presque invisibles même si le regard, lui, est bien présent et même s'impose avec force sous les sourcils expressifs, assez épais mais naturellement bien taillés. La bouche ondulée, aux lèvres éternellement moqueuses, a dans les coins cette petite générosité, cette façon d'avoir des joues telles qu'on sait d'avance que même quand la vieillesse aura ravagé le corps, elles ne seront jamais flasques : c'est un sourire qui ne meurt pas, parce que même quand les lèvres sont immobiles, le sourire est là - moqueur, mesquin, hautain peut-être, mais bel et bien là. Le tout est bien en place dans un visage ovale, pas trop rond, pas trop mince, placé sous l'ombre discrète de cheveux bruns, courts sans trop l'être, un peu plats - mais ça ne gêne pas.

    Lilian possède de ce visage à la fois imparfait et beau un charisme très fort dont il se plait à prendre avantage : c'est son outil, son art, il sait qu'il peut se reposer dessus puisque c'est un charisme et non une beauté, que par conséquent ça touche tout le monde et tous les goûts, que ça traverse les âges. Pour renforcer l'impression il sait se tenir correctement, droit et noble, fier comme il l'est, même si quand ça lui prend il sait aussi très bien se laisser aller et se vautrer agréablement sans rien perdre de son sex-appeal. C'est un corps à la fois souple et droit qu'il a, malléable ; s'il n'a pas la grâce d'une femme ni les muscles dont chacun rêve, il n'est pas non plus empoté ni grassouillet et se sent parfaitement satisfait de ce que la nature lui a donné. La force et l'endurance, il sait bien qu'il les a, pas besoin d'orner son ventre tendre d'abdominaux d'acier pour en faire la preuve, il n'est pas de ceux qui se soucient de ça. Néanmoins, dire que son apparence l'indiffère serait erroné puisqu'il porte un soin tout spécial à entretenir son corps et l'image qu'il donne : avec sa fortune et son rang social, il se sent obligé de s'occuper correctement de sa tenue. Habillé classe mais simple pour toutes les occasions : chemises, vestes, ceintures et pantalons sur chaussures cirées, même si c'est pour foutre le tout en l'air dés la première bagarre. Il faut être classe pour se battre avec élégance.
______________

04 : en plus.


  • Où avez-vous découvert ce forum ? Demande de partenariat sur New Heaven
  • Célébrité sur votre avatar : Ed Westwick
  • Vous considérez-vous comme un(e) bon(ne) rpgiste ? Oui
  • Combien de fois par semaine vous est-il possible de venir sur le forum ? Très varié, normalement trois/quatre soirs par semaine
  • Suggestions constructives pour le forum ? Ne rien changer, il est parfait !
  • Code :
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise Mac Leold
Psychotic Admin.
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Lilian Mac Leold [Validé]   Mer 25 Juin - 10:22

Bienvenue sur Breaking Dawn très cher, et merci de ton inscription.

Excellente fiche, on ne pouvait pas rêver mieux, tu es bien sûr validé.
Comme tu as pu le voir, la partie RP est fermée pour le moment, mais rien ne t'empêche de préparer tes sujets "Téléphone" et compagnie.

Bienvenue parmi nous, et bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Mac Leold
The Wolf Behind The Smile
avatar

Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 24/06/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Vendeur chez Agent Provocateur, sous-vêtements féminins (a pris une année sabbatique)
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Lilian Mac Leold [Validé]   Mer 25 Juin - 11:12

Merci bien, merci beaucoup ! *tire son chapeau et révérence*

Je m'en vais préparer lesdits sujets de ce pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lilian Mac Leold [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lilian Mac Leold [Validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: Oh ! You Pretty Things :: Vite fait, bien fait-
Sauter vers: