Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moche, et mal fréquenté, en plus. (Arsène)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sienna Nicolaevitch

avatar

Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/09/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Moche, et mal fréquenté, en plus. (Arsène)   Sam 20 Sep - 10:48

    Il n'y a pas plus moche que Chinatown. Ces mendiants, qui te tirent ta jupe pour avoir une pièce. Ces touristes, qui te sortent un gros n'importe quoi incompréhensible en espérant que tu comprennes. Et puis tous ces habitants normaux, sans histoire, et dont la banalité vous fait mourir de rire, quand votre nom est aussi beau et prestigieux que celui des Nicolaevitch. Ces habitants trop ignares pour se douter que Sienna, la seule digne d'attention, se trouvait parmi eux. Dans leurs rues moches et trop décorées. Déambulait tout près de la boutique Agent Provocateur, où elle travaillait. Enfin, travailler devient un bien grand mot, dans ce cas là, et même si faire essayer des soutiens-gorge, autant à des gamines en pleine puberté qu'à des vieilles mamies qui se croient encore séduisantes, est un emploi particulièrement éprouvant. Sienna vous en parlerait bien, disserterait là-dessus, mais n'en a pas la force.

    Préféra donc marcher aveuglément, plutôt que de s'arrêter à un bar pour boire whisky sur whisky et raconter aux autres clients combien son métier (parce qu'elle aime bien dire ça comme ça) est passionnant. Les seins qui tombent, les travelos, et puis les 120E. Elle regardait autour d'elle, dans cette rue bondée, s'amusait à deviner les tours de poitrine des femmes, et à marcher sur leurs pieds quand le sien s'avérait plus petit que le leur. Sienna sourit jusqu'à percuter un jeune homme, prit un air vexé puis, à nouveau, afficha un grand sourire. Fut heureuse de ne pas avoir reconnu ce dernier, comme dans les séries télé où autres scénarios trop bien faits où tu bouscules par hasard ton meilleur ami ou l'amour de ta vie. C'est nul et nous nous arrangerons pour que nos protagonistes se rencontrent d'une façon moins banale et plus intéressante.

    Enfin, la sorte de joie de vivre instantanée qui l'avait gagnée s'était finalement dissipée, et plus encore lorsqu'elle réalisa qu’elle s'était pas mal éloignée d'Agent Provocateur, et donc de la sortie du métro, qui, accessoirement, était sensé la ramener chez elle. Et Sienna avait beau être une grande fille civilisée à peu près capable de se trouver dans Londres, l’idée de faire demi-tour alors qu’elle voyait presque le bout de cette rue la décourageait franchement. Et parce que Sex and the City est à la mode, se dit qu’elle pourrait continuer de se balader telle une belle New Yorkaise, avec tous les mecs qui se tourneraient sur son passage, absorbés par ses longs cheveux bruns, ses jolis yeux bleus et son déhanché classe sans être vulgaire. Après quelques secondes de rêverie, redescendit sur terre, et tomba nez à nez avec, ah.. son nom déjà... Un Nicolaevitch, très certainement, mais pas avec le petit air perdu et égaré qu’affichait Sienna. ARSEEEEENE !! Oui, forcément, il fallait qu’elle tombe sur lui. Alors qu’ils avaient été particulièrement imbuvables l’un envers l’autre le soir où ils s’étaient rencontrés. Et non pas qu’elle n’avait pas envie de le voir, bien au contraire, elle le trouvait d’ailleurs assez séduisant... Pour ne pas dire qu’elle craquait carrément pour lui. Il l’avait vue, assurément, ils étaient si proches l’un de l’autre, à ce moment là, et elle avait beau faire croire qu’elle le détestait, elle ne pouvait pas non plus l’ignorer. Engagea donc la conversation, d’une certaine manière...

    « Qu’est ce que tu fais là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arsène Nicolaevitch

avatar

Nombre de messages : 167
Age : 28
Date d'inscription : 02/09/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Enchanté, je suis le superbe serveur du comptoir Starbuck de BORDERS ... Classe n'est-ce pas ?!
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Moche, et mal fréquenté, en plus. (Arsène)   Sam 4 Oct - 20:11


    China Town … L’endroit rêvé pour faire une pause dans Londres ! Non, mais je vous jure, China Town c’est le rêve ! Arsène adorait cet endroit plus que tout à Londres, il se promenait toute la journée dans les rues étroites et malodorantes du petit quartier londonien. Ce qui tait bien ici c’est qu’il lui était impossible de rencontrer ne serait-ce qu’un Nicolaevitch ou un Mac Leold ! Pourquoi ?! Voyons, réfléchissez un petit peu … Des rues malodorants et étroites ?! Imaginez-vous Vitaly Nicolaevitch ou Lilian Mac Leold dans une de ses rues-la ! Laissez-moi rire … Ils se croient trop supérieurs aux autres pour se mêler à la « populace » ! Les petits restaurants au bord de la chaussée sentaient le poisson séché, le canard laqué et autres odeurs suspectes mélangées à la transpiration immonde et vomitive de ses cochons vietnamiens … HAN ! Les cochons ! HAHA … A travers les vitres mal nettoyer les bourgades de trottoirs, des cochons étaient pendus par les pieds. Morts bien sûr …

    La tête d’Arsène dépassait toutes les autres de façon triste et flippante. Apparemment, les rumeurs sur la taille des asiatiques et des russes n’étaient pas toutes fausses. Un petit asiatique haut comme trois pommes vint vers Arsène. Et oui, il ressemblait vraiment à un touriste. Dans tout les sens du terme. Tout d’abord, il portait un short à carreaux style burberry et un polo gris portant l’écusson d’un cavalier célèbre. Ensuite, il avait les cheveux lâches de façon déstructurée et totalement libres ! Aux pieds, des tongs en cuir. Et sur les yeux les toutes nouvelles Ray-ban … le prix ?! Peu importe elles lui allaient comme un gant de velours sur une main de marbre. Donc le petits asiatiques vint vers lui, il baissa la tête et faisant glisser ses lunettes pour mieux voir son visage. Il voulait lui vendre des bracelets : Son prix était celui d’Arsène. Il prit deux bracelets et déposa un billet de 50£. Le petit garçon tout heureux partit sans même remercier Arsène. A vrai dire, Arsène se foutait des gens, de leur ingratitude et de toutes ces choses bizarres. Il n’en avait plus rien à foutre !

    Perdu dans ses pensées, il ne reconnu pas Sienna Nicolaevitch qui lui fonçait dessus. Arsène ne l’aimait pas ! Enfin il essayait de s’en persuader et s’il avait pu, leur rencontre aurait été beaucoup moins violente. Il s’imaginait la rencontrer sur une route déserte dans le Nevada ou dans un truc du genre. Il se serait arrêté et l’aurait interpelé du style : « Vous allez noyer votre moteur mademoiselle. J'peux jeter un coup d'œil si vous voulez ... » avec une voix à la Lucky Luke. Elle se serait tournée vers lui et se serait jetée à son cou : son sauveur. Juste un petit détail à ne pas oublier : Arsène ne s’y connait absolument pas en mécanique. Le rêve tombe à l’eau ! Sienna se poste devant lui et lance du bout du cœur une réplique du genre « Qu’est-ce que tu fais là ?! » Arsène voulu jouer un petit peu. Et comme il savait qu’il n’avait aucune chance avec la jolie Sienna, il jouait avec ses nerfs.

    « Moi ?! Oh … pas grand-chose, je regarde s’il n’y a pas de Sex Shop ou ils vendraient des cuirs … Tu devrais t’y connaitre toi, non ?! Il sourit de son sourire bizarre. C’est pas un peu SM comme retrouvailles ?! »

    Il éclata de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sienna Nicolaevitch

avatar

Nombre de messages : 210
Age : 26
Date d'inscription : 13/09/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Moche, et mal fréquenté, en plus. (Arsène)   Lun 13 Oct - 20:07

    Arsène était bien la seule personne qu'elle aurait pu croiser ici, en même temps. Il devait être bizarre et tordu qu'elle, d'où leur présence dans Chinatown, alors que le reste de leur famille ne pouvait même pas imaginer mettre un pied ici. Vitaly, peut être, mais aurait demandé à son chauffeur de le déposer juste devant le sex-shop, afin qu'il n'ai pas trop à se déplacer dans le quartier, que tous les Nicolaevitch considéraient comme non-fréquentable. Lilian, lui, aurait fait amener la boutique chez lui, plutôt que d'avoir à y aller lui même. Ensuite, les deux jeunes hommes auraient été ravis de vous donner le mode d'emploi pour être con et superficiel comme eux. Arsène, lui, était bien plus vrai, bizarre, surement avec les défauts qu'il faut et un taux d'incertitude dans la moyenne. Normal, un peu décalé, et bien mieux que les espèces de Ken Nicolaevitch. Le rêve.

    Enfin il était là, devant elle, la dominant par sa grande taille, et en même temps par son sourire un peu perplexe qu'elle ne comprenait pas. S'il voulait dire « Sale conne, casse toi ! » ou « J'aime bien ton T-shirt, y'a quoi en dessous ? ». Dur débat, qu'elle n'avait pas le temps de tenir maintenant, mais qu'elle n'hésiterait pas à faire une fois rentrée chez elle. Sienna le dévisageait, cherchant quoi dire, sachant qu'ils ne s'étaient vus qu'une fois, avant ça, et qu'elle avait été particulièrement désagréable - enfin, lui aussi. Arsène, cependant, avait trouvé quoi lui répondre, et Sienna eu du mal à comprendre ce qu'il insinuait. Son histoire de sex shop et de cuirs la déstabilisa un instant, jusqu'à ce qu'elle se ressaisisse, et réponde à son tour, sans pour autant avoir comprit si son "Tu devrais t'y connaitre, toi ?" devait être mal pris.

    « Tu as vraiment de la chance... Si tu me payes, je t'en montrerais peut être un sympa. »

    Très gentiment, un petit chinois venait de la pousser légèrement vers Arsène. La foule environnante l'empêcha de résister, et se laissa donc porter vers lui, sans même penser à se reculer brusquement pour avoir l'air rétissante à l'idée d'approcher le jeune homme - beau, pas trop coincé, ni blond aux yeux bleus, et je vous passe tous les adjectifs qui étofferaient mon post. Désormais tout près de lui, Sienna se permis donc de lui prendre la main, au point où ils en étaient, enfin où elle en était, dans son dépit amoureux à elle seule, car surement ne ressentait-il pas la même chose. Mais elle continuait de penser que s'il la détestait vraiment, il serait déjà parti. Donc... il ne la détestait pas autant qu'il le prétendait. Et elle était bien décidée à lui montrer son putain de sex shop puis à le ramener chez elle ensuite.

    « Tu me suis, ou faut que tu me montes dessus ? »

    Aucune connotation sexuelle, bien sûr. Enfin, elle préférait avoir l'air un minimum décoincée et à l'aise. Elle lui sourit, le tenait du bout des doigts, et l'interrogea du regard, pour être assurée qu'il la suivrait. Mais il n'hésiterait pas une seconde, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moche, et mal fréquenté, en plus. (Arsène)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moche, et mal fréquenté, en plus. (Arsène)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le site web le plus moche de ces 10 dernières années
» T'es moche. [Lexi]
» le plus moche
» C'est moche d'avoir à guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux ? Aared.
» Fait froid, c'est moche, j'en ai marre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • LONDRES :: Hard to Live in the City-
Sauter vers: