Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Andrea & Leigh // We're the wild type

Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Kerrigan

Andrew Kerrigan

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 07/08/2008

Andrea & Leigh // We're the wild type Empty
MessageSujet: Andrea & Leigh // We're the wild type   Andrea & Leigh // We're the wild type EmptyJeu 25 Sep - 22:28

« Bordel mec, garder un chien n'allait pas te tuer » s'exclama, irrité, Andrew en fixant la bête à quatre pattes que Cole le barman d'un Irish Pub trop has been venait de lui foutre dans les bras, sans cérémonie. « Désolé Tancrede mais t'as dit deux ou trois jours, là ça en fait quatre, j'ai des obligations et putain, faut la nourrir ta bestiole, et j'ai pas les moyens, donc tu la reprends et tu fais pas chier » « Bordel » répéta une nouvelle fois l'étudiant, passant en revue toutes les solutions qu'il avait à l'esprit. « Je pensais pouvoir compter sur toi » « Tu t'es trompé de personne alors, tu m'as mis dans un pétrin pas possible, donc tu la reprends, tu te tires et tu reviens plus ici, pigé ? » « Ouais, c'est bon, adieu » lâcha-t-il finalement, fatigué de se battre verbalement avec un ancien junkie certainement endetté jusqu'au cou à cause de tout ce qu'il avait emprunté pour acheter sa came, et visiblement son salaire n'était pas suffisant pour tout rembourser. Dans tous les cas, Andrew avait également un problème - qu'il pensait pourtant avoir résolu. Retour à la case départ, il avait un chien qui ne lui appartenait pas, un appartement mal insonorisé, un gardien à ses trousses et un sachet d'herbe dans la poche. Difficile de faire plus hors-la-loi, mais ce n'était pas la plus grosse épine enfoncée dans son pied. Où allait-il pouvoir entreposer l'animal, tout en sachant qu'il était recherché par son propriétaire et était la raison même d'une demande de rançon. Le jeune homme sortit son portable de sa poche pour jeter un coup d'œil à l'heure. Dix huit heures passées, il devait être chez Andrea d'ici trente minutes et l'idée de se pointer avec Médor, le chihuahua des enfers ne l'enchantait pas.

Et pourtant, il n'eut pas le choix. Andrea, Leigh et certainement leurs deux colocataires allaient le prendre pour un dingue, la faute au chien totalement cinglé ayant la sale manie de mordre ce qu'il avait sous la patte.

Une quarantaine de minutes plus tard, il était devant la porte de ses futurs hôtes. Une vieille habitante de l'immeuble lui avait tenu la porte, clin d'oeil à l'appui et il avait ainsi pu entrer dans le somptueux hall. Rien à voir avec la misère dans laquelle il avait vécu. Les murs étaient d'un blanc éclatant, des plantes arrosées régulièrement par le concierge décoraient les lieux et un immense mirroir faisait face aux nouveaux arrivants. Grimpant les marches deux à deux, il arriva rapidement à destination, connaissant le chemin comme sa poche. Sous son bras droit, Médor était en train de grogner tout en essayant de renifler ce qui était du côté gauche, un sac provenant d'un restaurant prêt à emporter, spécialisé dans la cuisine italienne, qu'il était passé chercher avant de se ramener à Piccadilly Circus. Sans oublier une bouteille de vin italien dont il avait fait l'acquisition quelques semaines auparavant. Se sentant en déséquillibre, Andrew préféra se libérer les bras (gardant tout de même la terreur canine contre lui) et pressa plusieurs fois sur la sonette. Quelques minutes plus tard, la porte s'ouvrit sur Andrea. L'étudiant la détailla quelques secondes, affichant un sourire ravi en voyant la jeune femme sur son trente et un, il aurait bien voulu la complimenter mais sa gorge et sa langue étaient comme bloquées. Impossible de prononcer un seul mot. Il se contenta de lui planter un baiser sur chaque joue, affichant toujours cet air d'imbécile heureux. Une fois à l'intérieur de l'appartement, il fut débarassé de ses paquets - sauf de Médor.

« Tu es.. superbe » murmura-t-il, avant de se rendre compte de l'absurdité de sa phrase, totalement clichée, tandis qu'il suivait Andrea. « J'ai ramené quelqu'un » fit-il en montrant ce qu'il avait toujours sous le bras. « C'est.. le chien d'un... ami, j'ai pour mission de.. le garder quelques jours. Tu es toute seule ? » questionna-t-il, rapidement, en voyant la cuisine déserte. Oh après tout, l'appartement était assez grand et Leigh lui avait écrit noir sur blanc qu'elle serait là. Enfin, la compagnie d'Andrea ne le dérangeait pas le moins du monde.

(Ordre de passage... Andrew/Andrea/Leigh je suppose ?)

_________________
Andrea & Leigh // We're the wild type 165
Superman cannot save you, 'cause you're going to hell.


Dernière édition par Andrew Kerrigan le Sam 27 Sep - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Mac Leold

Andrea Mac Leold

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 30/08/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Fête à plein temps
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
Andrea & Leigh // We're the wild type Left_bar_bleue100/100Andrea & Leigh // We're the wild type Empty_bar_bleue  (100/100)

Andrea & Leigh // We're the wild type Empty
MessageSujet: Re: Andrea & Leigh // We're the wild type   Andrea & Leigh // We're the wild type EmptyVen 26 Sep - 18:21

    Andrea éteignit son ordinateur, et se releva de sa chaise en vitesse. Elle venait de recevoir le message de Tancrede, comme quoi il allait sûrement passer dans la soirée. Bien évidemment, la jeune femme blonde ne restait pas de marbre, et décida de faire quelques efforts de préparation pour être présentable, voire même attirante. Bien que ce ne soit qu'une petite visite amicale, elle ressentait toujours le besoin de se sentir appréciée dans toute sa splendeur. Elle passa une bonne demi-heure dans la salle de bains, pour se maquiller, avec une fine couche de fond de teint, un peu de mascara et une jolie touche de rouge à lèvres. Tout en restant léger et discret, Andrea était resplendissante. Il ne manquait plus que la tenue que la tenue. Cela n'était pas un problème vu la place que prenait sa garde-robe entreposée dans sa chambre. Les mains sur les hanches, la demoiselle cherchait la robe idéale : sexy ou classe ; la question que la jeune femme se pose tous les matins ! Elle opta finalement, après plusieurs minutes de réflexion, pour une simple robe bustier de couleur pastel. Ce vêtement épousait parfaitement ses formes, et mettait en valeur ses jambes fines. Ce n'était ni provoquant, ni parfaite-sainte-nitouche.

    Un peu plus tard, Andrea avait rejoint le salon, s'était avachi sur le canapé et attendait sagement la venue de Tancrede. Ses colocataires n'étaient pas là. Pas même Leigh, ou du moins elle était sans doute allé faire un tour à l'extérieur. Peu importe. Bien que les deux cousines s'entendent à merveilles, on pourrait parfois croire qu'elles sont en phase de rivalité malgré le fait que la brune aurait une longueur d'avance. En ce qui concerne les hommes, bien entendu.


    A FINIR ; sûrement dans la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Andrea & Leigh // We're the wild type
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» Minnesota Wild
» Minnesota Wild signature
» WILD WILD WEST.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: The End Has No End-
Sauter vers: