Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.

Aller en bas 
AuteurMessage
Litzy Mac Leold_

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/10/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Etudiante au London College of Fashion
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.   Mar 28 Oct - 16:39



- Mademoiselle Mac Leold ? C’est à votre tour.

Pas trop tôt ! Relevant les yeux vers la psychologue, Mrs Williams, Litzy avait dégagé une mèche de cheveux roux de son visage. Puis elle s’était relevée, pris son sac pour le mettre sur son épaule et était entrée royalement dans la pièce où le rendez-vous se déroulerait. Quelques secondes plus tard, on pouvait déjà la voir assise, sur le fauteuil, les jambes croisées et les mains posées sur ses genoux… Tandis que son sac restait sagement à ses pieds. Non, elle n’avait pas attendu que l’autre lui demande poliment de s’installer. Partout où Litzy Mac Leold passait, elle était chez elle. Le premier qui disait le contraire ? Il ne tarderait pas à le regretter.
Depuis combien de temps devait-elle subir ces séances chez cette psy si incompétente qu’elle n’avait pas seulement l’air de voir la différence entre vérité et mensonge ? Trop longtemps pour que la belle rouquine le supporte encore. Aujourd’hui était la dernière fois qu’elle viendrait rendre une visite de courtoisie à Mrs Williams. Cette psychologue que seuls les grands fréquentaient. Et pourtant ! Litzy était bien au-dessus de tout cela !

A la pointe de la mode ? Comme d’habitude après tout. Rien d’étonnant lorsque l’on savait qu’il s’agissait… D’elle. Il fallait qu’elle ait une image parfaite en tous points. Certes, on disait d’elle qu’elle était une traînée. Mais tant qu’il n’y avait pas de preuve, seul son visage angélique pouvait témoigner en sa faveur. Et tant pis pour les autres crétins qui pensaient pouvoir la battre à son propre jeu. Tant pis pour la psy, qui ne la connaîtrait jamais. Qui ne percerait jamais le mystère Mac Leold.


- Vous n’êtes pas sans savoir qu’aujourd’hui est notre dernière séance…

- Je sais.

- Et que tout ce que j’ai réussi à tirer de vous jusqu’à maintenant, c’est que vous êtes née à Dublin un certain 12 juin 1989, que vos parents travaillent dans la mode et que vous avez voyagé toute votre vie jusqu’à vous retrouver ici, aujourd’hui.

- Vous avez oublié le jour où je vous ai dit que j’étais aussi en bonne santé, sans problèmes particuliers concernant le domaine médical.

- Oui. En somme, vous ne m’avez rien appris de plus que ce qui concerne votre état civil.

- Sûrement n’avez-vous pas posé les bonnes questions alors.

- Quelles questions dois-je vous poser alors ?


Litzy soupira. Ah non ! Si elle lui disait tout, si elle répondait à sa question, ça ne serait plus amusant. Non, elle n’avait pas l’intention de lui dire quoi que ce soit concernant ses petits secrets. Après tout… Il n’y avait que les personnes qu’elle considérait comme des amis qui en avaient le droit. Tout comme la demoiselle n’était pas assez stupide pour dire qu’elle se droguait. La cure de désintoxication ? Très peu pour elle. Et de toute façon, ça ne servirait à rien. De une : elle n’avait pas la moindre envie de passer pour une gentille petite fille. Et de deux : à quoi bon aller en cure lorsque l’on savait que c’était de loin le meilleur endroit pour se procurer de la drogue ? Heureusement que les personnes intelligentes comme elle existaient. Sinon… Où irait le monde ?

- Si je vous dis quelle est la marche à suivre avec moi, notre dernière séance risque d’être encore moins amusante que ce que j’avais prévu. Une petite fête privée, juste entre vous et moi, champagne et compagnie… Ca ne vous dit pas ? Je pourrai vous faire rencontrer certaines personnes qui seraient, elles, ravies de faire la connaissance d’une psychologue comme vous Mrs Williams !

- Pourquoi êtes-vous venue en thérapie ?

- Vous savez, dans mon monde… On a plutôt tendance à penser que ce sont ceux qui ne vont pas en thérapie qui en ont le plus besoin.


Litzy avait posé ses avants bras sur le fauteuil, comparable maintenant à une reine sur son trône. Ce genre de choses ? Oh ! Elle en avait l’habitude. Combien de fois s’était-elle assise sur un siège de psychologues ? En parlant de sièges… Celui-ci n’était pas le plus confortable.

- Parlez-moi de votre famille alors.

Ah ! Sa famille ! Judicieux. Choix très judicieux de la part de Mrs Williams qui, apparemment, ne voyait pas vraiment cette dernière séance comme une libération. Allez… Inutile de montrer cet air intéressé. La jeune rousse devinait très bien que plus tard, une fois qu’elle aurait refermé la porte derrière elle, la psychologue déboucherait une bouteille de champagne pour fêter la fin de cette longue période où elle dû supporter comme cliente la reine Litzy Mac Leold. Pourtant, ça ne faisait pas si longtemps… La jeune femme était arrivée en Angleterre seulement trois mois auparavant. A raison d’une séance par semaine, malheureusement, elles n’avaient pas eu le temps de devenir les deux meilleures amies du monde.
Litzy était donc une Mac Leold. Personne n’ignorait le nom de sa famille. Personne n’ignorait l’influence qu’ils avaient. Tout comme personne n’ignorait que ses propres parents travaillaient dans le monde de la mode. Un père créateur reconnu qui possédait l’une des plus grandes marques de vêtements du monde. Marque évidemment destinée uniquement aux riches. Une mère anciennement mannequin et anorexique. Qui resta anorexique, mais pas mannequin après la naissance de sa fille. Parfois, le destin faisait quand même mal les choses…

Son éducation ? Stricte. Ce qui expliquait qu’aujourd’hui, elle soit l’une des personnes les plus en vue de Londres… Pour ses frasques. Ecoutez… Après avoir passé des années à écouter papa et maman et à les suivre dans leurs voyages incessants, il fallait bien se libérer un peu. Première étape : le sexe. Deuxième étape : l’alcool. Troisième étape : la drogue. Depuis ? Oh… Tant que tous les scandales qu’elle créait restaient sous silence (ou presque) et qu’elle conservait cette image de fille parfaite, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Bien sûr, il y avait des problèmes avec certaines personnes. De sa famille ou pas. Par exemple : Hazel. Son ancienne meilleure amie qu’elle avait perdue malencontreusement après une soirée plus ou moins… Enormément arrosée. Et il y avait aussi les Nicolaevitch. Les rivaux des Mac Leold. Malgré ça, elle avait toujours eu une attirance pour ce qui était interdit… Surtout lorsqu’interdit rimait avec drogue et sexe. Ce qui expliquait qu’elle soit sortie avec Nikolas. Ou qu’elle soit actuellement avec Vitaly. Tout cela officieusement bien sûr. Et après, on ne la pensait pas capable d’être un minimum discrète ? Certes, on la traitait de traînée et autre, mais malgré tout… Est-ce que quelqu’un en avait la preuve ? D’accord. Un certain problème concernant une certaine cassette se posait. Mais il serait bientôt réglé. Question de temps. On ne savait pas lui résister. Tout simplement parce que c’était impossible.


- Ma famille est tout ce qu’il y a de plus parfait.

Bien sûr… Entre Elizabeth, la petite sœur d’Hazel, incroyablement… Naïve et manipulable, et son cousin préféré, Lilian, insupportable et manipulateur, il n’y avait pas franchement de quoi s’ennuyer. Et si en plus, on rajoutait Anton, son « donneur d’affection » ou son plan cul attitré actuel, c’était tout ce qu’il y avait de plus parfait… Pour elle.
Et aujourd’hui, elle avait l’occasion de les voir beaucoup plus souvent qu’avant. Quand elle voyageait autour du monde, tout était… Différent. Pas aussi amusant. Pas aussi facilement manipulable. L’ennui ? Ce fut sûrement la principale raison qui expliquait qu’elle prit sa première dose de cocaïne en France, le jour de ses quinze ans. Au cours d’une soirée qu’elle avait oubliée mais qui, comme toutes les autres, devait être mémorable. Sauf pour elle.


- Et vos premières expériences ? Vos premières expériences les plus marquantes ?

Point intéressant là encore. A part donc cette fois où elle avait pris de la cocaïne pour la première fois, il y avait, comme pour tout le monde, le soir où elle avait perdu sa virginité. Assez tôt d’ailleurs vu l’âge qu’elle avait à l’époque. Ou ce jour où elle avait bu de l’alcool jusqu’à en perdre agréablement la tête. Et celui où elle avait ruiné pour la première fois la réputation de quelqu’un.
Il y en avait tellement, des expériences marquantes pour elle… Que Litzy risquait probablement d’avoir déjà fait tout ce qui pouvait lui amener de l’amusement. Aujourd’hui, il y avait aussi le risque. Cette sensation qu’elle appréciait au point de jouer avec toujours. Jouer avec le feu. C’était ce qu’elle faisait de mieux. Bien sûr, ça lui était déjà retombé dessus plusieurs fois. Mais elle était toujours retombée sur ses pattes. Imbattable, incassable. Elle avait l’air fragile ? Ca n’était qu’une image. Une image qu’il fallait se donner lorsque l’on était une Mac Leold. Lorsque l’on était elle. Litzy. Elle avait l’air parfaite non ? Certes, son tempérament faisait que malgré sa politesse, ses paroles pouvaient parfois blesser. Mais à partir du moment où on le savait, personne ne viendrait la chercher… Si ?
Non. Personne ne la défiait. Beaucoup trop dangereux selon certains. Si seulement ils savaient à quel point ils avaient raison…


- Vous savez, je ne pense pas en avoir Mrs Williams. La seule expérience marquante dont je me souviens, qui mérite d’être dite, c’est le jour où… Où l’on a dû abattre mon cheval après qu’il soit tombé malade. Le vétérinaire avait dit que l’on ne pouvait pas le soigner. Trop vieux vous comprenez.

- Rien d’autre ? Vous savez, certaines rumeurs…

- Jusqu’à preuve du contraire Mrs Williams, les rumeurs non fondées ne doivent pas être considérées comme des faits, mais comme des rumeurs. Les démentir ne servirait à rien malheureusement. Si cela plaît à certains faibles d’esprits d’y apporter un certain crédit, j’ose espérer qu’en tant que psychologue, vous ne faites pas partie de ces derniers.

- Non… Non, bien sûr que non. Je me demandais seulement quel était votre état d’esprit par rapport à ces dernières.

- Il vaut mieux laisser courir. Ce genre de choses ne prennent que très rarement d’importance. A nous ensuite de savoir les étouffer au moment où il le faut.


Trois coups retentirent. L’horloge avait sonné. Quinze heures. La fin du rendez-vous. Enfin ! Fixant la psychologue d’un regard impérieux, Litzy avait attendu quelques secondes avant de se lever. Reprenant son sac, elle avait prestement serré la main de Mrs Williams qui l’avait imitée pour l’accompagner jusqu’à la porte.
La jeune Mac Leold s’était alors retournée, un sourire aux lèvres. Toujours partir sur quelque chose de positif. Après tout, la psy ne la connaissait pas plus que le reste du monde, exceptions non comprises. Alors, d’une voix sympathique, parce que si quelqu’un savait jouer la comédie, c’était bien elle, elle avait simplement annoncé, en guise de formule de politesse :


- Au plaisir de vous revoir !

Non, définitivement… Le mystère Litzy Mac Leold ne serait pas résolu. Pas dans ce siècle en tous les cas.

04 : i'll keep you my dirty little secret.
- Litzy dit que c’est un secret, mais en est-ce vraiment un ? Le fait qu’elle soit accro aux drogues dures ? Probablement. Sans doute. Après tout… On pourrait se poser la question, mais de là à dire en être totalement sûr… Il faudrait être quelqu’un de très proche d’elle.
- Attirée par les garçons qu’il vaudrait mieux qu’elle ne fréquente pas ? Ahem… Peut-être. Nikolas et Vitaly Nicolaevitch en sont de magnifiques exemples. Enfin, tant que ça reste entre eux… Tout va pour le mieux non ?
- En parlant de Nikolas, une cassette de leurs ébats serait en la possession d’une personne pouvant lui nuire… Prête à tout pour la récupérer ? Et encore, « tout » est un euphémisme.
- Elle a connu l’anorexie alors qu’elle n’était âgée que de douze ans. En même temps, quel bel exemple que celui de sa mère juste en dessous de son nez ! Eh oui, avant qu’elle ne soit manipulatrice, la demoiselle était un brin influençable.
- Elle en est déjà venue aux mains avec une dealeuse qui ne lui a pas apporté sa commande au moment où elle l’avait attendue. Résultat ? Elle a su retourner la situation en sa faveur et… La dealeuse est en taule.

05 : en plus.


  • Où avez-vous découvert ce forum ? En allant de partenaires en partenaires.
  • Célébrité sur votre avatar : Danneel Harris
  • Vous considérez-vous comme un(e) bon(ne) rpgiste ? Oui
  • Combien de fois par semaine vous est-il possible de venir sur le forum ? Environ 5/7, mais pas autant pour les posts.
  • Suggestions constructives pour le forum? Pas pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heidi Nicolaevitch

avatar

Nombre de messages : 392
Age : 28
Date d'inscription : 08/08/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Mange des Chocogrenouilles.
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
70/100  (70/100)

MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.   Mar 28 Oct - 16:46

    Welcome : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallory Mac Leod

avatar

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 22/07/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Ca dépend... Mais maintenant je bosse au World’s end !
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.   Mar 28 Oct - 16:49

    Welcoume !

    Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxanne Mac Leold

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 17/10/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.   Mar 28 Oct - 17:02

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise Mac Leold
Psychotic Admin.
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.   Mar 28 Oct - 17:28

Enfin, notre Litzy nationale.
Tu es validée darling, les Venus in Furs pour toi.

Niveau RP, je t'invite à poster directement dans le Manoir, vu que Litzy fait partie intégrante de l'intrigue, notamment dans le RP collectif.

Quoi qu'il en soit, avant de débuter tout RP, tu as quelques trucs à faire :
- Téléphone
- Boite de réception
- Demandes de logement (et d'emploi)
- Les missions, si ça t'intéresse

Ceci mis à part, les demandes de RPs se font ici et dès que tu as du temps, tu peux faire ton carnet - si tu veux t'y retrouver dans tes relations et compagnie. Et pour les relations avec d'autres membres, rendez-vous dans la partie Gestion du personnage.

Bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Litzy Mac Leold_

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/10/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Etudiante au London College of Fashion
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.   Mar 28 Oct - 18:09

Merci pour l'accueil et la validation =)
Et j'me mets de suite à...
Ben à tout c'que j'dois faire O.O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayden Nicolaevitch

avatar

Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 07/09/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Vendeur chez Borders & Etudiant
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.   Mar 28 Oct - 21:53

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Litzy Mac Leold _Unfortunately, I'm here.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Litzy & Kephren ? Chasing the sun
» Litzy 'Dominguez" Suarez , représentation de mon personnage ?
» Litzy 'Dominguez" Suarez , présentation ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: Oh ! You Pretty Things :: Vite fait, bien fait-
Sauter vers: