Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosemary Mac Leold

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/10/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Soupire.
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]   Mar 4 Nov - 20:24

    Rosemary fixait depuis un moment cet être étrange et plutôt vulgaire déblatérer fièrement son discours de bienvenue. Il avait l'air de prendre son pied, comme ça, sous les regards atterrés de l'assistance. Plus il parlait et plus elle se demandait ce qu'elle foutait dans un endroit pareil. Elle allait finir par péter un câble et plus tôt que prévu. Même si elle devait avouer que ce type avait une certaine audace, elle n'avait qu'une hâte, c'était qu'il se tire en vitesse. Une fois son vœu exaucé, la jeune femme descendit de son perchoir et se précipita hors de la salle. Fallait pas déconner : les réunions de famille c'était bien gentil mais c'était vite rasoir aussi. Ce qu'il lui fallait, et tout de suite, c'était du calme. Entre les donzelles excitées et les types bizarres, elle avait du mal à réfléchir. Elle finit par opter pour une solution très simple : prendre la direction opposée de celle de la masse. Aile droite toute, moussaillon !

    Elle se tapa plusieurs escaliers, des corridors humides et quelques portes grinçantes plus tard, voilà notre jolie guitariste sur les toits. Celle-ci ne pu s'empêcher de sourire. C'était le genre d'endroit qui lui convenait parfaitement, même si c'était poussiéreux, en plein vent ou presque et pas vraiment accueillant. Le lieu idéal pour développer son esprit artistique. Pauvre enfant. Reste que la petite inconsciente, seulement vêtue de sa robe légère, alla s'assoir dans un coin, à l'abris de la petite caméra de droite. Tous des malades. Quand elle y réfléchissait bien, elle trouvait tout ce cirque totalement ridicule. Les enfermer dans un manoir à cause d'un graffiti d'adolescent pré pubère anarchiste ? (ou d'un camé au choix.).

    Rosemary plongea sa main dans son sac à la recherche de son précieux paquet de gauloises et en sortit une qu'elle porta à ses lèvres. Un peu de réconfort n'était pas de refus. Tirant sur son petit cylindre, elle repensa un instant à ce que cet illuminé de Jimmy avait dit. Partenaire ? Mission ? NUIT BLANCHE ? Ce type hallucinait grave. Ce n'était pas comme si ils vivaient dans un Cluedo géant. Il y en avait à qui ça ne réussissait pas tellement de prendre de la coke. Évidemment, la belle se plaçait hors catégorie. De toutes manières, qui viendrait la chercher ici ? On ne l'avait surement pas remarquée et elle pourrait passer la nuit ici. Même si ça se rafraichissait de plus en plus. Même si elle entendait déjà des pas dans l'escalier en face. Est-ce qu'ils le faisaient tous exprès ou il lui était impossible de se retrouver seule un moment ?

    - Pas la peine de faire le déplacement, ici c'est froid, sale et c'est chez moi ! Adieu ! cria t-elle, en vain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Nicolaevitch

avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]   Jeu 6 Nov - 20:39

La calvaire était maintenant commencé, vraiment commencé. Adam en prit bien conscience lorsqu'une sorte de gus binoclard -qui semblait sortir droit de sa compagne profonde (très TRES profonde)- venu voir tous ces pauvres lardons enfermé dans ce manoir. Et ici, plus précisément dans le salon. Je ne vous cache pas que la surprise fut de taille lorsqu'il fit irruption dans la pièce. Adam s'était peut-être surpris lui-même en écoutant très attentivement ce qu'il avait à dire, il était si stupéfait que ce genre de mec de sois pas que des clichés, qu'il l'écouta. Depuis quelques minutes, tout le monde attendaient quelqu'un pour leur expliquer la suite des événements.. ils ne savaient pas vraiment qui allait se ramener d'ailleurs, et là, Jimmy. Jimmy n'était pas un clown, Jimmy n'était pas non plus le jardinier et encore moins leur bonne fée, loin de là. On ne savait pas trop qui c'était, et à quoi il servait, cela dit tout le monde l'écouta attentivement. Il fallait donc faire une nuit blanche. Chouette alors, il manquait plus que des pop-corn, les dvd d'high school musical (le un, deux et TROIS pendant qu'on y est) et c'était parti pour une super soirée trop folichonne.

Les personnes qui étaient dans le salon s'éparpillèrent peu à peu, Adam en fit de même et partit dans sa chambre, chercher ce qui lui semblait le remède à ses problèmes. Le problème à cet enfermement plutôt. Il prit un joint qu'il rangea ensuite dans sa poche et s'allongea sur son lit. Il dormit dix minutes, et se réveilla en sursaut, se demandant ce qui était le mieux entre ses rêves et la réalité. A vrai dire, il venait de rêver de.. de Jimmy. Adam était transformé en poireau, et ce cher Jimmy, montrant ses côtés sadiques commença à la découper, puis finit par le faire immerger de ce qui ressemblait à un aquarium géant. Jimmy avait belle et bien réussit à traumatiser Adam, pour de bon. Ne souhaitant pas recommencer à rêver de Jimmy, ou de lui-même transformer en un quelconque légume, Adam se redressa, et sortit de sa chambre à la recherche d'un coin posé, mais pas trop éloigné de sa chambre non plus. (Dormir, fumer, dormir, tout un mode de vie)

Il poussa quelques portes, s'arrêta devant quelques tableaux qui semblaient étrangement vivant (oui, enfin c'était peut-être lui après tout...) et trouva des escaliers qui montaient vers.. vers les toits. Mieux que rien, et au moins c'était tranquille. Il regarda autour de lui et commença à prévoir le plan pour l'heure qui suivrait mais là.. une jeune femme semblait lui adresser la parole. Après réflexion c'était forcement à lui, puisqu'il n'y avait personne à part, ben eux deux. Elle lui sortit une réflexion des plus accueillante, ce qui fit sourire Adam. C'est dingue comme les gens du manoir étaient sympa, lui le premier en fait. Il alluma son joint, comme si personne n'avait parlé, puis finalement découvrit une jeune femme brune, assise dans un coin pour éviter le regard des caméras, qui elles semblaient vraiment être partout. (Papi et mamie sont partout, PARTOUT)

-Corrige moi si je me trompe, mais on se trouve sur les toits, c'est logique qu'il fasse froid.. et que se soit sale. Dit-il d'un air blasé, en tirant une taffe. Il s'approcha puis continua:

En ce qui concerne ton chez toi, j'aurai plutôt pensé que t'étais du genre à habiter sous les ponts, en dansant la salsa pour gagner un peu d'argent..

Grand sourire. Adam reprit son sérieux, il était là pour une durée indéterminé, alors autant être sy..symp.. oui, SYMPA avec les gens.

Mais sinon, également enchanté, Adam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosemary Mac Leold

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/10/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Soupire.
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]   Dim 9 Nov - 21:39

    Rosemary dévisagea le nouvel arrivant. Moui, pas trop mal. Enfin ça ne changeait rien au fait qu'elle aurait largement préféré rester seule. La plupart du temps, ce genre d'accueil en refroidissait plus d'un et ils s'empressaient de décamper. Visiblement, celui-ci n'avait pas l'intention de partir. Elle tira une nouvelle fois sur sa cigarette jeta un vague regard à l'horizon. Des arbres, des arbres et encore des arbres. Elle allait galérer pour s'echapper, gracias a los abuelos. Son attention se reporta sur le jeune homme qui venait de s'approcher. Pas peur le garçon ... Ce n'était pas que Rosemary était une bête enragée mais son caractère execrable incitaient généralement les autres à prendre leur distance. Elle prit une nouvelle bouffée et posa son regard sur lui, l'écoutant sans rien dire. Bravo c'est que le garçon avait de la répartie. Enfin si on pouvait appeler ça de la répartie ... La jeune femme était loin d'être vexée. De toutes manières, elle venait à se demander si quelque chose pourrait jamais la toucher.

    - Danser sous les ponts ça vaut mieux que de taper l'incruste sur un toit. Enfin ce n'est que mon humble avis,dit-elle en détournant legerement la tête.

    Elle n'en était pas très sure, mais le jeune homme semblait vouloir se rattrapper, enfin il essayait du moins. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi il ne passait pas son chemin pour aller retrouver l'une de ces hystériques si heureuses de se retrouver en cage. Celui-ci n'en fit rien et se présenta. Adam ? Ca ne lui disait rien. En même temps,il n'y avait rien d'étrange à cela. Rosemary n'avait jamais pris la peine de retenir les noms des membres de sa famille. Et puis peut-être qu'il n'en faisait même pas partie ... Ouais, un Nicolaevitch. Reste que la jeune femme se détendit. Après tout, maintenant qu'il était là, autant que tout se passe le mieux possible. Evidemment, Rosemary ne prévoyait pas de faire la conversation en alternant avec des sourires polis mais elle pourrait au moins retenir ses remarques désagréables. Mission impossible vous avez dit ?

    - Rosemary, même si tu t'en fous, avoue-le.

    Raté.

    - Bon heu ... commença t-elle en le regardant à nouveau, je suppose que t'es là pour rien aussi ?

    C'était plutot un bon début, genre "je vois bien que t'es pas assez con pour faire un truc pareil et que tu es là contre ton gré". Ouais ouais. C'était assez incroyable comme Rosemary devait faire des efforts pour paraitre aimable, à croire que cela ne faisait pas partie de sa nature. A croire ? C'en est presque drôle. La jeune femme écrasa son mégot sur le sol poussiéreux et serra ses genoux contre elle, histoire d'arrêter de trembler. C'était légèrement ridicule, elle aurait pu redescendre et se mettre au chaud. Mais non, redescendre, ça voulait dire retrouver tous les autres et ça : c'était exclu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Nicolaevitch

avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]   Mar 11 Nov - 21:18

A la base, quand vous voulez trouver un endroit tranquille pour rester seul, et que là vous rencontrez une fille des plus accueillante (hum hum) vous partez aussitôt. Quitte à lancer une réplique avant, vous dégagez. Adam ne semblait pas de cet avis puisqu'il restait, il n'était pas débile, il savait que sa présence emmerdait cette jeune femme.. Mais son passe-temps favoris (à part fumer des joints, et écouter de la musique-ou tout en écoutant de la musique, bref-) était de se faire détester des gens. Enfin, à la base, ce n'était pas vraiment son but, mais de toute façon les gens finissaient presque toujours par le détester. Mais les toits étaient pour l'instant son seul recours, et il décida finalement de terminer son joint, et de partir ensuite si vraiment sa présence était pesante. Après sa réplique plus ou moins bizarre sur la salsa sous les ponts, la jeune femme répondit quelque chose d'aussi débile. Ce qui fit légèrement sourire Adam, qui la regarda droit dans les yeux d'un air totalement amusé. Il soupira puis lui dit:

-Tu excuseras donc ma pauvre personne d'avoir, ô mon dieu, osé venir ici, et m'être "taper l'incruste"... Il s'arrêta un instant puis fit une tête du style ah-mais-je-viens-de-piger-quel-débile. Il tira une autre taffe de son joint, puis continua: Tu avoues donc, j'avais raison, t'habites sous les ponts...

Il prit un air amusé. Oui bah quitte à être imbu de sois-même, autant trouver ses répliques hyper drôle. Enfin, ajouté à ça une myriade de drogue en tout genre, consumé en une journée hein. Dans tous les cas, la jeune femme semblait vouloir se débarrasser d'Adam, il avait beau être défoncé, il l'avait compris. Néanmoins, elle finit par se présenter à son tour, dit, avec ou sans (plutôt sans) grand intérêt. Adam la regarda d'un oeil mauvais, il comprenait pas ce genre de fille. Il comprenait pas les gens qui lui ressemblait en fait. Pour lui, ces gens là était géniaux, et donc il les adorait forcément, mais là, le doute était encore présent.. A voir donc, il attendrait encore, voir comment le comportement de la jeune femme était vis-à-vis de son magnifique caractère.

-Je m'en fou ouais, mais c'est quand même plus pratique que de t'appeler "toi" ou "machine", quoi que le "machine" je le trouve pas mal..

HEY HO. Fallait pas qu'il commence à partir en délire, tout seul en plus. C'est ce qui malheureusement arrivait souvent dès qu'il fumait beaucoup (donc tous les jours), il parlait d'un truc et la seconde d'après, il était complètement à côté de la plaque.. Il se secoua la tête, tel un chien sortant de l'eau (...), puis retira une taffe. Parce que pour se retrouver dans ses idées, le joint, C'EST BON! Puis soudain... changement de comportement. Adam voulait faire des efforts avec les gens du manoir, et décidément il n'était pas le seul, puisque Rosemary, qui, deux minutes plutôt lui disait de dégager, engageait maintenant la conversation.. d'une manière pas très naturel, certes, mais c'était mieux que rien. Adam se mit à rire discrètement (tout seul oui) puis regarda la jeune femme. Il comprenait bien qu'elle n'était pas habitée pour être sympa avec les gens, tant mieux comme ça ils étaient deux. Et peut-être même qu'ils pourraient se donner des conseils?? NONN??? Dans une autre vie peut-être.

-Pour rien en effet. Ou pas en fait, ça se voit pas? J'adore les gens qui sont ici, je les A-D-O-R-E... je suppose que toi non plus, sinon tu te retrouverais pas sur ce toit?

Il la regarda, puis réfléchit un instant à ce qu'il venait de dire, qui en fait voulait pas dire grand chose. Elle pouvait très bien se trouver là parce qu'elle se sentait coupable d'avoir fait enfermer tout le monde dans se manoir.. mais après réflexion non. Adam lui tendit ensuite le joint. WOAW, généreux en plus de ça, notez les efforts. Puis il regarda à l'horizon, des arbres, des arbres et encore des arbres. La forêt en d'autres termes. Il roula des yeux, c'était quoi cet endroit! En plus d'être ici avec des débiles profonds, ils étaient au milieu de.. de nul part. En se demandant quand il se casserait enfin d'ici, Adam mit ses mains dans ses poches, d'un air pensif. Un truc le dérangeait.. ce n'était pas un briquet, il sortit finalement ce truc qui était visiblement une enveloppe. C'est pas vrai, il n'avait même pas réagit qu'il l'avait sur lui. On lui avait sûrement glissé ça durant son sommeil.. c'est pas vrai bis. Adam regarda Rosemary d'un air désespéré. De un, parce qu'ils devront faire ce que l'enveloppe leur marque. De deux parce qu'il devra rester un temps indéterminé avec elle. Bonne chance mon enfant.

Il ouvrit l'enveloppe après une longue hésitation, et après l'avoir lu attentivement, Adam se tourna vers Rosemary, histoire qu'elle sache aussi à quoi s'attendre. Après un long soupire, Adam dit, en gros ce qui semblait les attendre:

-On doit mettre des vêtements chauds, et partir en excursion dans la forêt.. à la.. à la recherche d'un lac, qui se situe vers le sud-est. Apparement, une autre lettre nous attendra là-bas... Je dois te dire que je déteste définitivement cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosemary Mac Leold

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/10/2008

Suivi de votre personnage
Occupation: Soupire.
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]   Jeu 13 Nov - 20:12

    Rosemary ne pu s'empêcher d'esquisser un léger sourire. Il était plutôt amusant avec son air béat à chacune de ses propres répliques. L'aurait-elle offensé en le traitant d'incruste ? De toutes manières, cela faisait belle lurette que la jeune femme ne s'inquiétait plus d'offenser qui que ce soit. A vrai dire, elle n'avait jamais eu aucun scrupule quant à la portée de ses paroles blessantes. Ce n'était pas une fille antipathique (Heuu ...) ou imbue de sa personne mais Rosemary en demandait toujours plus aux autres pour enfin les accepter dans le cercle très privé de ses amis/connaissances/camarades de débauche. Elle jeta un regard amusé à Adam. Il n'avait pas l'air stupide celui-là mais comme toujours, elle se méfiait. On tombait vite sur des boulets doublés d'incapables sans même s'en rendre compte.

    - T'as raison, "machine" c'est sympa. Tu ne verras donc aucune objection à ce que je t'appelles "Machin" ? répondit-elle, un sourire en coin. Machin et Machine, ce serait presque romantique si ce n'était pas si stupide. Quoi que le romantisme c'est stupide. Bref.

    Rosemary apprécia qu'il suppose qu'elle n'avait rien à foutre là. Nan parce que la suspecter d'un acte aussi puéril c'était l'insulter. D'accord, il lui arrivait de déraper lors de ses soirées poudre mais fallait pas déconner. Non ? Reste que la jeune femme avait la conscience tranquille. L'inconscient, c'était autre chose dont elle ne se sentait absolument pas responsable. Elle tourna la tête vers une vieille caisse qui trainait dans un coin et la fixa vaguement, sans véritable intérêt avant de se reconcentrer sur son interlocuteur.

    - De même. Les animaux qui trainent en bas ne m'intéressent en aucune façon.

    Lorsqu'il lui tendit son joint, la jeune femme ne se fit pas prier pour l'accepter, le remerciant d'un léger signe de tête. Tandis qu'elle prenait une première bouffée, Adam sortit une sorte d'enveloppe de sa poche et l'ouvrit, semblant lire son contenu. Rosemary détourna la tête : il avait surement besoin d'intimité. Lettre enflammée de la petite amie laissée sur le quai de la gare ? Les dernières recommandations de Maman ? Peu importe. Elle avait décidé de s'exploser les yeux avec ce qui restait de ce joint gracieusement offert par son nouveau camarade, lui dire bonsoir puis s'enfermer dans sa chambre avant que les autres ne puissent entrer, histoire de passer la nuit au calme. Seulement le triste sort en décida autrement. Apparemment, cette lettre leur était destinée à tous les deux. Comment ... ? Enfin pour l'heure, tout ce qu'elle avait réussit à percevoir, c'était : "excursion dans la forêt". La nuit était tombée depuis quelques minutes maintenant. Est-ce que ce pantin de Jimmy se foutait de sa gueule ? Visiblement oui. Elle n'avait qu'une pauvre petite robe sur les épaules et tout sauf envie d'y aller. Elle se leva et dans un geste de désespoir, elle attrapa les poignets du jeune homme, qui lâcha son enveloppe.

    - C'est une blague c'est ça ? Dis-moi que tu as dit ça pour détendre l'atmosphère ! J't'en prie ! le supplia t-elle du regard.

    Comme elle s'y attendait déjà, non, ce n'était pas une plaisanterie. Pourquoi est-ce qu'on lui infligeait ça à elle ? Des tonnes de petits rigolos auraient été ravis de le faire à sa place. Adam ne semblait pas ravi non plus, normal. Elle se rendit soudain compte qu'elle tenait toujours les poignets du jeune homme. Rosemary relâcha son étreinte brusquement, presque gênée.

    - Désolée pour ... ça. C'est juste que j'arrive pas à le croire, dit-elle en se retournant.

    Trouver un lac, et puis quoi encore ? Rien à foutre, elle irait comme ça. Pas envie d'aller chercher le moindre pull, elle préférait crever d'une pneumonie et mettre ça sur le compte des vieux, qui en mourraient à leur tour, rongés par la culpabilité. Mouais, dans tes rêves chérie. Elle lança un regard résigné/abattu à Adam et plongea ses mains dans les poches de sa robe. Avec un peu de chance, ils pourraient s'enfuir ce soir.

    - J'imagine qu'on a pas le choix. Alors ... où tu iras j'irai, lança t-elle sur un ton cynique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leigh Mac Leold

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 04/11/2008

Suivi de votre personnage
Occupation:
A déjà...:
I Wanna Be Your Dog:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]   Dim 16 Nov - 0:19

Jimmy ne l’avait pas du tout intéressée. Ce type avait le look d’un mec qui veut avoir un look et c’était exactement le genre de chose qui figurait en tête de « la liste des choses détestables selon Leigh ».
Lorsqu’il était entré dans la pièce et que tout le monde s’était tus pour boire ses paroles, la jeune femme l’avait trouvé encore plus abjecte, elle avait d’ailleurs préféré ne pas trop écouter ce qu’il avait à dire. N’attrapant ainsi que quelques brides de son discours, Leigh en comprit pourtant l’essentiel : elle devrait rester dans ce château qui puait tout le superflu qu’elle cherchait à fuir, enfermé avec une foule de gens qu’elle ne connaissait pas et qu’elle n’avait pas tout à fait envie de connaitre. Il fallait voir le bon coté de la chose, on pouvait la forcer à rester ici (pouvons-t-on la forcé ? sous quels menaces ? l’héritage ? ça ne marcherait pas avec elle), mais pas à sympathiser avec les autres.
Assise dans l’un des fauteuils près de la cheminée de la grande pièce dans laquelle les membres des deux familles rivales étaient réunis, Leigh observa Jimmy un instant en continuant malgré tout de se ronger les ongles. Il avait ce faux style casé entre vintage et psychopathe et sa moustache lui donnait l’air d’un vrai meurtrier. Il était quoi pour l’illustre famille ? le majordome ? la bonne ? S’il n’avait pas eu ce regard inquisiteur et si elle n’était pas sûre de devoir être confronté à lui pendant au moins les quelques jours à venir, elle lui aurait dit clairement ce qu’elle pensait sans ménagement aucun.
Lorsqu’enfin il se décida non sans mal a les congédier, la jeune femme sourit en voyant la quasi-totalité de l’assistance cherchait une issue au plus vite. Personne ne voulait y être, aucun des Nicolaevitch ou des Mac Leold n’avait envie d’être le pantin des patriarches dont la vie n’était plus aussi amusante qu’a l’époque de leur jeunesse.
En voyant la foule s’éloigner sans se faire prier, la jeune Mac Leold ne bougea pas. Finalement, elle jugea que c’était la meilleure solution à adopter et effectivement, il ne lui fallut que quelques minutes pour s’y retrouver seule.
De longues minutes donc, elle resta là, affalée sur le fauteuil à observer tout ce qui l’entourait. Le décor n’était pas vraiment à son gout mais Leigh avait côtoyé ce genre d’endroit toute sa vie … tout y était fait pour montré l’opulence et la richesse … des lourds rideaux en velours à la hauteur de plafond exceptionnelle.
La jeune femme resta encore quelques instant a fixé le lustre brillant au plafond puis se décida à se lever pour faire le tour des lieux. Elle quitta la pièce rapidement puis se dirigea dans le manoir sans vraiment savoir où elle devait se rendre. La jeune américaine erra donc dans les couloirs empruntant milles et une porte en utilisant uniquement son instinct.
La chance devait être avec elle ce jour là puisqu’elle tomba rapidement sur les cuisines. L’endroit parfait pour ce qu’elle cherchait à faire. Sans aucune gène, la jeune femme ouvrit tous les placards et autres frigos aux alentours, attrapa un chocolat noir infecte mais surtout une bouteille de vin blanc de très grand standing.
En ressortant un peu après de la cuisine, la jeune femme vit passer Rosemary, elle l’appela une fois mais la jeune femme n’entendit pas. Leigh l’a suivit quelques instant, la vit monter un étrange escalier et s’installa à coté pour déboucher la bouteille de vin qu’elle commença à boire doucement au goulot. La sensation de l’alcool eut pour effet de rassurer la jeune Mac Leold. S’il y avait bien une chose qui parlait à Leigh c’était l’alcool … Elle n’attendit pas d’ailleurs pour en reprendre quelques gorgées.

« Je te garde un peu pour moi … ensuite je partagerai avec Ros‘ » dit-elle en s’adressant à la bouteille, le regard porté sur l’escalier que la jeune femme venait de monter.

Un peu plus tard, Leigh monta les escaliers qu’avait précédemment emprunté son amie et arriva en haut. Elle ouvrit la porte brusquement, très légèrement saoule et rit un peu en prenant de plein fouet le vent frais qu’offrait la hauteur du toit.

« Rose’ ! regarde ce que Leigh a trouvé pour rendre nos soirées dans la maison de Papy et Mammy Russkov moins chiante »
Leigh brandit la bouteille en avant et remarqua une silhouette inconnue, un brun d’une taille tout à fait honorable. La jeune femme rit légèrement.
« Oh oh ! il semble que tu es trouvé plus divertissant qu’une bouteille de vin … je vous laisse les enfants » Rosemary qu’elle savait si peu sociable comptait s’envoyer en l’air avec un Nicoalevitch ici même, sur ce toit ? La réunion des patriarches n’avait peut-être pas que des mauvais coté finalement … et puis, il fallait avouer que sa cousine n’avait pas choisi le plus laid du camp ennemi
La jeune femme reprit en croyant chuchoter
« faites attention aux caméras tout de même » puis, elle se redirigea vers la sortie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I want you to be crazy cause you're stupid baby when you're sane. [PV Adam]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • Le Manoir de Forest Row :: L'aile droite :: Les Toits-
Sauter vers: