Breaking Dawn

Vous sentez vous surveillés, chers agneaux ? Ne sombrez pas dans une crise de paranoïa, par pitié, ce serait gâcher notre jeu. N'ayez crainte, nous ferons attention à tout ce qui tombera dans nos innocentes oreilles... Ou pas.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Litzy Mac Leold [Validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Litzy Mac Leold [Validé] Empty
MessageSujet: Litzy Mac Leold [Validé]   Litzy Mac Leold [Validé] EmptyJeu 26 Juin - 13:24

01 : can't stand you now.


  • Nom : Mac Leold
  • Prénom(s) : Litzy
  • Date de naissance :Un vendredi 13 Juin; bonne ou mauvaise augure?
  • Pays d'origine : Irlande


  • Famille : Qui ne connaît pas les Mac Leold? A Londres, ils font presque partis des meubles, même s’il serait injuste de prétendre que seule l’Angleterre porte des fils et filles Mac Leold. Litzy, elle, descend tout droit de la branche irlandaise de cette prestigieuse famille mais elle n’ignore pas avoir aussi des cousins éloignés originaires des quatre coins d’Europe, pour avoir épluché un jour le très fourni arbre généalogique des Mac Leold. Litzy ne connaît pas tous les membres de sa famille, naturellement, mais ayant beaucoup voyagé, il lui ait arrivé de croiser quelques cousins au troisième degrés ainsi qu’un ou deux oncles et tantes par alliance.
    Fille unique de Cillian et Alisson Mac Leold, Litzy ne garde contact qu’avec ceux de sa famille qui lui sont utiles ou qui lui procurent une quelconque satisfaction, comme Hazel il fut un temps, Lilian depuis le jour où elle l’a rencontré et Elizabeth depuis récemment.
______________

02 : that's the story of your life.


  • Le passé de votre personnage jusqu'à ce jour : 15 lignes minimum. Rencontre des parents, naissance, enfance, adolescence, admission à l'université...

    La rencontre de ses géniteurs … Tout ce qu’il y a de plus banal. Lorsqu’elle se remémore ce qu’ont pu lui raconter ses parents à ce sujet, elle trouve cela vide de sens et cruellement commun.
    Alisson était une mannequin de renommée mondiale. Elle voyageait aux quatre coins du globe pour toutes sortes de défilés de haute couture. Un jour, le prévisible advint en la personne de Cillian Mac Leold, homme d’affaire fortuné possédant une entreprise réputée dans le milieu de la mode et des cosmétiques. Ce qui était marquant tenait dans le fait que l’entreprise n’était ni française ni américaine mais plutôt irlandaise. Les irlandais étant connus pour affectionner les entreprises locales, il était surprenant de voir un irlandais se lancer à la conquête du marché mondial. Mais Mr Mac Leold n’était pas n’importe quel irlandais, puisque sa famille était principalement attaché à l’Angleterre et, plus globalement, à n’importe quelle source de richesse.
    Soit disant, ce fut le coup de foudre. Mensonges éhontés! Litzy soupçonne sa mère d’avoir davantage craqué sur la fortune et le nom de son père plutôt que sur ce qu’il était vraiment. Quant à Cillian, il s’est davantage épris de l’image que pourrait lui procurer une mannequin marchant à ses côté que d’Alisson elle même. Lorsqu’ils se sont mariés, l’époux ignorait tout du côté opportuniste de sa fiancée qui ignorait elle même les calculs que celui-ci faisait avant d’agir.

    Leur petit trésor, véritable rayon de soleil, naquit de cette union arrangée et arrangeante, et porta bientôt le doux prénom de Litzy. Avec des parents tels que les siens, comment pouvait-elle devenir une demoiselle intègre?

    Les voyages incessants de Mr et Mrs Mac Leold ne les ont pas empêché d’inculquer une éducation très stricte à leur fille unique. C’est avant tout Cillian qui en a voulu ainsi, désirant le meilleur pour sa fille et estimant que cela passait par une éducation irréprochable qui lui ouvrirait encore davantage de portes que ne l’aurait fait son seul nom.

    Litzy fut donc ballottée de pays en pays durant toute son enfance et développa une animosité aiguë contre l’ennui qui faisait partie de son quotidien. Malgré la nature curieuse dont été dotée la fillette, elle n’avait jamais vraiment l’occasion de visiter les villes étrangères où ses parents s’établissaient puisqu’elle demeurait souvent cloîtré dans une suite, certes resplendissante mais d’un ennui mortel pour une enfant de son âge. Petit bémol à son ennui, Alysson se débrouillait toujours pour ramener tel ou tel cadeau à sa fille chérie de l’une ou l’autre de ses sorties. Litzy tuait donc l’ennui en imaginant ses futurs présents qui étaient souvent bien supérieur à ses plus folles idées.

    L’année de ses 12 ans, Litzy se trouvait à Paris, capitale du raffinement et de la mode, et bénéficiait de plus de liberté que les années précédentes. En effet, il arrivait que sa mère se libère pour l’accompagner dans les boutiques les plus branchées de la capitale française. Alisson offrit alors à sa fille son tout premier sac griffé. Dès lors, Litzy n’eut plus d’yeux que pour ces accessoires de luxe et c’est ce qui l’entraîna dans un course aux accessoires malgré son jeune âge. Alisson venait de créer une véritable accro à la mode qui ne jurerait plus que par son apparence vestimentaire.

    Précoce pour son âge dans de nombreux domaines, Litzy avait 14 ans lorsqu’elle fit le mur pour la première fois. Elle se trouvait à Boston, sur la côté américaine, et avait rencontré un jeune garçon tout à fait charmant qui voulait à tous prix lui faire visiter sa ville natale. Il l’exhorta donc à sortir au nez et à la barbe de ses parents sans qu’elle ne trouve la volonté de le lui refuser. Ce fut certainement là son premier véritable coup de cœur pour un garçon, mais certainement pas le dernier. Ils passèrent une très agréable soirée qui poussa la jeune fille à vouloir recommencer. Se débrouillant pour être de retour avant ses parents, Litzy sortit un nombre incalculable de fois sans leur autorisation. Son coup de cœur venait de lui faire prendre conscience à quel point il était parfois idiot d’obéir aux ordres mais aussi combien les choses n’en étaient que plus passionnantes lorsqu’elles étaient interdite.

    Vint ensuite la belle Londres … Litzy était déjà âgée de 15 ans lorsqu’elle y mit les pieds pour la première fois. Tout n’était là bas que luxe et splendeur, du moins était-ce d’abord ainsi qu’elle vit les choses. Ses parents lui avaient beaucoup parlé de l’importance des Mac Leold mais Litzy ne ressentit jamais autant ce fait que lorsqu’elle se trouvait à Londres. Ses parents la traînèrent presque chaque soir jusqu’à la magnifique demeure de sa vaste famille, et ce fut là l’occasion pour Litzy de rencontrer ses cousins.
    La première fois qu’elle aperçut Hazel, elle lui trouva un air de sainte n’y touche si prononcé qu’elle se mit à pouffer toute seule. Sa mère lui avait alors décoché un regard lourd de sens qui lui rappelait clairement d’être correcte et de ne pas se moquer des membres de sa prestigieuse famille mais plutôt de faire connaissance avec eux. Oui, Alisson avait toujours eut le don de faire de ses regards des mises en gardes claires et limpides pour sa fille.
    Litzy, toujours prompt à défier l’autorité, avait donc décidé de faire connaissance à sa manière. Elle s’était donc approchée de sa cousine dans le but de le prendre de haut et de lui montrer à quel point elle valait mieux qu’elle. Seul problème, cela se révéla impossible et la conversation devint même rapidement chaleureuse.

    Le soir suivant, Litzy fit la connaissance de l’un de ses cousins, le très particulier Lilian. D’emblée, ils se trouvèrent de nombreux points communs et, durant son séjour dans la capitale londonienne, Litzy ne manqua pas de profiter de l’expérience de son cousin en matière d’irrespect de l’ordre établit.
    Pour la première fois, Litzy s’était attachée à une ville au point de ne plus vouloir la quitter. Elle promit néanmoins à Hazel et Lilian de leur écrire et d’essayer de les revoir le plus souvent possible. Lilian habitant à New York, ce ne fut pas difficile de le voir lorsque les déplacements de ses parents la menèrent aux States.

    Jusqu’à ses 18 ans, sa vie se résuma à diverses voyages dans le monde, ponctués de séjour à Londres où Litzy se sentait, pour la toute première fois, chez elle. La jeune fille devint très proche de sa cousine Hazel, tout en négligeant passablement la petite sœur de celle-ci. Du moins, jusqu’à un jour fatidique lors de sa dix-huitième année.
    Litzy était à Londres, sans ses parents qui avait dû se rendre à Mexico, et s’était rendue à l’une des soirées organisées par les Mac Leold. Est-il besoin d’ajouter que l’alcool coulait à flot?
    Toujours est-il que, après cette soirée, Litzy et Hazel ne s’échangèrent plus que des regards noirs. Que s’est-il passé entre elles? Personne ne l’a jamais su. Seuls leurs esprits respectifs renferment cette information et, bien qu’elles ne se supportent plus, aucune d’elles n’a jamais dévoilé ce qui s’était passé ce soir là.

    Litzy s’était jurée de ne plus jamais avoir affaire à sa cousine mais, depuis peu, elle a dû s’installer à Londres afin de suivre les cours prestigieux du London College of Fashion. Qu’importe qu’elle doive supporter cette fille qu’elle abhorre, Litzy peut enfin rester ‘chez elle’ tout le temps qu’il lui plaira. D’ailleurs, elle a tôt fait d’écumer tous les lieux branchés de la capitale et s’en donne à cœur joie. La jeune femme a découvert, depuis, les bienfaits de la poudre blanche et aucune de ses soirées ne se passe sans drogue, alcool ou sexe. Cette chère enfant est devenue une parfaite petite dépravée. D’ailleurs, sa réputation de traînée la précède. Devons-nous ajouter qu’elle sort depuis peu avec un membre des Nicolaevitch? Mais chut, c’est secret.
    Passée maître dans l’art de la manipulation et de la duperie, Litzy s’est aussi trouvée une ‘nouvelle meilleure amie’ en la personne de Elizabeth Mac Leold, la sœur même de Hazel qu’elle a toujours considéré comme quantité négligeable. Garce me direz-vous? … Sans aucun doute possible.

______________

03 : whatever people say i am, that's what i'm not.


  • Caractère :

    Les apparences sont souvent trompeuses, nous dit le vieil adage, et il semble fait pour mettre en garde contre Litzy. Cette jeune femme au physique irréprochable ne l’est, en effet, qu’en apparence. Passé le cap du paraître, Litzy est mesquine, fourbe et manipulatrice. Quiconque a légèrement gratté la surface s’en rend immédiatement compte. Cela devrait faire fuir les gens, n’est-ce pas? Et pourtant c’est tout le contraire qui se produit. Pourquoi? Tout bonnement parce que Litzy bénéficie d’un certain effet, la mettant sur un piédestal par rapport à ceux qui l’entoure. La demoiselle intrigue, subjugue, terrorise même parfois. Ainsi, son être véritable, couplé à son paraître irréprochable, la rend proprement attrayante. Litzy aime jouer avec le feu, elle apparaît de ce fait comme l’allégorie même du danger et de la prise de risque. C’est de cette manière qu’elle force le respect de ceux qui l’entoure, tout en exécrant ceux qui la déteste déjà.

    Mais à quoi est dû cet aspect complètement fou de sa personnalité, me demanderez-vous? Litzy est une pourrie gâtée, ne l’oublions pas. Dans un certain sens, cela attire tout en faisant office de repoussoir. Et la demoiselle en joue plus que de raison. Narguer les petites gens est l’un de ses passes temps favoris. Et si Litzy s’entoure d’enfants de bonne famille, elle se débrouille toujours pour que leur fortune familiale soit toujours en deçà de la sienne. Que voulez-vous, elle n’a jamais supporté la concurrence! Dès lors qu’une personne plus fortunée ou plus intéressante qu’elle pour diverses raisons entrait dans son espace vital et menaçait sa supériorité, Litzy s’est toujours empressée de lui nuire. Il lui est arrivé de mettre en cause l’intégrité physique d’une personne, même si la jeune Mac Leold a toujours trouvé plus ’amusant’ de jouer avec l’intégrité psychologique. En effet, manipuler quelqu’un afin de finir par le briser de l’intérieur a toujours eut un effet stimulant et hautement grisant sur elle. Toujours est-il que cela lui a permit de rester au sommet jusqu’à aujourd’hui. Mais qui se risquerait à faire de l’ombre à une jeune femme prenant autant de plaisir à détruire une âme?

    Ah, si seulement sa manipulation s’arrêtait là! Malheureusement, elle y trouve trop de satisfaction pour ne pas profiter davantage de son immense prédisposition aux calculs et aux manœuvres en tous genres. Quoiqu’elle veuille, sachez qu’elle l’obtiendra toujours. Que ce soit un partenaire, un accessoire ou un peu de coke, Litzy trouve toujours la manière la plus détournée et pourtant la plus avisée d’arriver à ses fins. Mais il arrive que la demoiselle se fasse prendre à son propre jeu. Prenons par exemple la fois où elle a jeté son dévolu sur Nikolas Nicolaevitch. La jeune Mac Leold n’était pas sans savoir le côté aventureux du jeune homme qui enchaînait petite amie sur petite amie sans le moindre scrupule. Amusée par cette réputation qui n’était pas loin que celle dont elle était elle même l’objet, Litzy s’est mise en tête de faire du jeune homme son nouveau futur ex-copain. Leur relation fut aussi courte que passionnée et a laissé derrière elle une certaine cassette qui fait désormais l’objet de toutes les attentions de Litzy. Cette dernière est prête à tout pour préserver son intégrité, notamment parce qu’elle se sent en danger et que ce n’est pas une habitude pour elle. Sa réputation de traînée la précédant, c’est avant tout pour ne pas rendre trop officielle sa relation avec un Mac Leold qu’elle veut à tous prix mettre la main sur cette cassette qui pourrait bien la compromettre. Nikolas prétend qu’un autre que lui est le vendeur, mais la demoiselle n’est pas dupe. Elle se connaît assez elle même pour savoir les mensonges que certains humains sont capables de proférer pour s’en sortir.

    Autre point important de sa personnalité, Litzy a développé une certaine dépendance vis-à-vis des drogues. Un aspect de plus la liant à son cousin Lilian. Il faut dire que, à l’instar du jeune homme, Litzy mène une vie riche en débauches, entrelaçant tous les vices propres à l‘humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Litzy Mac Leold [Validé] Empty
MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold [Validé]   Litzy Mac Leold [Validé] EmptyVen 27 Juin - 13:23

  • Physique :

    Est-il vraiment utile de dire à quel point le corps de Litzy est parfait? Personne ne peut ignorer la délicatesse avec laquelle sa silhouette est sculptée. Litzy n’est pas, comme la plupart des jeunes filles en mal de vivre, filiforme à en faire pâlir un fil de fer. Mais ne vaut-il mieux pas faire envie que pitié? Litzy possède des formes avantageuses qu’elle sait mettre en avant avec la plus parfaite justesse. La demoiselle joue la carte de la sagesse le jour alors qu’elle se veut, au contraire, provocante la nuit. Chaque vêtements qu’elle revêt, chaque accessoires qu’elle porte, du bijou au sac à main, semble n’avoir d’autre but que la rendre proprement éblouissante. Mais tout cela n’est qu’artifices dont la demoiselle se sert à bon escient et dont elle sait aussi se passer.
    Il faut reconnaître qu’elle est déjà naturellement gâtée par la nature, les accessoires ne sont qu’un luxe servant à faire mourir d’envie ses prétendants et de jalousie ses rivales.

    Son joli minois, qui se veut souvent angélique alors qu’il est tout bonnement démoniaque, attire déjà bien des convoitises. Les mauvaises langues diront qu’elle tient son nez de l’un des amis de sa mère, chirurgien esthétique, mais ne croyez pas de telles balivernes. Tout est 100% naturel chez Litzy. Enfin, si l’on enlève le maquillage, la coloration de ses cheveux et les manucures et pédicures dont elle s’offre le luxe. Litzy aime être irréprochable, physiquement bien sûr, c‘est qu‘elle a une image à entretenir tout de même.

    A vrai dire, les seuls moments où elle se permet de ne pas être au top physiquement sont ceux pendant lesquels elle est complètement défoncée ou totalement ivre. Pour autant, même dans de tels moments, elle ne perd pas vraiment le contrôle d’elle même. Disons que c’est un genre qu’elle se donne, cela rehausse l’influence qu’elle peut avoir sur les gens, ou son attrait, de passer pour une mauvaise fille qui touche à des trucs louches. Ne perdons pas de vue, après tout, que Litzy fait rarement quelques choses sans pouvoir en retirer de réels bénéfices. Même si son impulsivité fausse parfois son image.

    Litzy fait donc, en somme, tout pour entretenir une certain image qui sied à l’impact qu’elle désire avoir sur les gens. C’est aussi une petite pourrie gâtée, ce qui signifie qu’il n’y a aucune limite à ce qu’elle peut avoir matériellement parlant. Ne soyez donc pas trop jaloux, dites vous juste que sans son argent elle ne serait certainement pas aussi belle. Sous réserve que cela vous convainque, cela pourra toujours vous rassurer.

______________

04 : en plus.


  • Où avez-vous découvert ce forum ? Par Melvin
  • Célébrité sur votre avatar : Daneel Harris
  • Vous considérez-vous comme un(e) bon(ne) rpgiste ? Non, je suis trop modeste xD Plus sérieusement, je préfère vous laisser juger par vous même mais j’ai presque 2 ans de Rp derrière moi.
  • Combien de fois par semaine vous est-il possible de venir sur le forum ? Presque tous les jours je pense
  • Suggestions constructives pour le forum? Désolée, je suis en rade niveau remarques constructives, mais c’est que je le trouve vraiment très bien ainsi votre forum [Qui a dit lèche? xD]
  • Code :
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Comte Nicolaevitch
Admin
Comte Nicolaevitch

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 23/06/2008

Litzy Mac Leold [Validé] Empty
MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold [Validé]   Litzy Mac Leold [Validé] EmptyVen 27 Juin - 13:36

C'est parfait, tu es bien entendu validée.
La partie RP n'étant pas encore ouverte, tu peux cependant t'occuper de ton carnet d'adresse, ta boîte de réception, etc Wink
Et bienvenue sur Breaking Dawn, Litzy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breaking-dawn.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Litzy Mac Leold [Validé] Empty
MessageSujet: Re: Litzy Mac Leold [Validé]   Litzy Mac Leold [Validé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Litzy Mac Leold [Validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» kitsune cest moua éwè xp [Validée]
» Présentation Crowny [Validéee]
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» [Validée]Gingi yamada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breaking Dawn :: • THIS IS HOUSE IS A CIRCUS :: The End Has No End-
Sauter vers: